Le 9 thermidor: ou, La mort de Robespierre, drame historique non représenté ...

Cover
Moutardier, 1831 - 127 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite ii - ... les vertus, à les pratiquer d'une manière austère; son tempérament , qui lui donnait une volonté forte et une persévérance inébranlable , tout en lui semblait réuni pour accomplir le vœu de la nature. Quelques succès au barreau et dans les lettres signalèrent ses premiers pas (i).
Seite 107 - France qu'il avait formé une liste de proscription ; je n'ai' pas voulu récriminer ; mais j'ai vu hier la séance des jacobins ; j'ai frémi pour la patrie ! J'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwel , et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein si la Convention nationale n'avait pas le courage de le décréter d'accusation,^( Marques d'approbation réitérées.
Seite vii - ... et d'inscriptions propres à perpétuer la magnificence , la gloire de la République , ces arrêtés sont tous revêtus de sa signature ; est-ce Robespierre qui aurait approuvé, signé contre sa volonté ?... Ah! lui aussi aimait les lettres, les sciences et les arts ; il ne poursuivait que la foule mercenaire qui déshonore leur culte. Au surplus , aucune des accusations portées contre Robespierre n'a été prouvée. Les papiers trouvés chez lui et écrits de sa main déposent qu'il ne comprenait...
Seite 99 - Je ne suis d'aucune faction : je les combattrai toutes. Elles ne s'éteindront jamais que par les institutions qui produiront les garanties, qui poseront la borne de l'autorité, et feront ployer sans retour l'orgueil humain sous le joug de la liberté publique. Le cours des choses...
Seite vi - ... pas des torts et des fautes /convenez aussi que vous n'avez compris le système de Robespierre que lorsque le glaive a menacé vos têtes. Tout ce que l'ère républicaine a produit de beau, de grand , d'immortel , a eu son germe ou sa naissance dans le second comité de salut public , ce comité douze fois réélu aux acclamations générales, et que Robespierre dominait comme toute la Convention. Vous dites que c'est à l'insu de cet homme stupide et barbare , de ce bourreau des sciences et...
Seite 106 - Je demandais tout à l'heure qu'on déchirât le voile : je viens d'apercevoir avec plaisir qu'il l'est entièrement, que les conspirateurs sont démasqués, qu'ils seront bientôt anéantis, et que la liberté triomphera ! (Fifo applaudissements.
Seite 101 - ... hier j'y ai vu des hommes qui vomissaient ouvertement les infamies les plus atroces contre ceux qui n'ont jamais dévié de la révolution ! » Je vois sur la montagne un de ces hommes qui menaçaient les représentants du peuple... Le voilà... (Arrêtez! Arrêtez ! s'écrie-t-on de toutes parts. L'individu est saisi, et entraîné hors de la salle au bruit des applaudissements. ) » Le moment de dire la vérité est arrivé!...
Seite vii - Les papiers trouvés chez lui et écrits de sa main déposent qu'il ne comprenait pas lie mot conspirateur, à moins que d'avoir tout le peuple pour complice. Les lettres qu'on lui adressa, monumens honteux de lâches adulations , de platitude et de folie , sont-elles des pièces contre lui? Les rapports du député Courtois, qui mit à contribution l'histoire de tous les peuples et toutes les mythologies , tous les pamphlets et tous les ouï-dire pour prouver que Robespierre avait été un tyran...
Seite 101 - Le moment de dire la vérité est arrivé... je m'étonne de voir Saint-Just à la tribune après ce qui s'est passé. Il avait promis aux deux comités de leur soumettre son discours avant de le lire à la Convention, et même de le supprimer, s'il leur semblait dangereux. L'assemblée jugerait mal les événements et la position dans laquelle elle se trouve, si elle se dissimulait qu'elle est entre deux égorgements.
Seite vii - Convention avaient formé depuis longtemps d'assassiner Robespierre en plein sénat; Lecointre , par ses éternelles dénonciations contre les anciens membres du comité de salut public , par la réimpression et le rapprochement des séances et des procès -verbaux de cette époque, a fait sans le vouloir l'éloge des accusés, et la censure la plus amère de la majorité de ses collègues. La défense, les...

Bibliografische Informationen