Revue des facultés catholiques de l'ouest

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 861 - En effet, nous ressemblons tous à des eaux courantes. De quelque superbe distinction que se flattent les hommes, ils ont tous une même origine ; et cette origine est petite. Leurs années se poussent successivement comme des flots ; ils ne cessent de s'écouler ; tant...
Seite 60 - Mes chers amis, quand je mourrai, Plantez un saule au cimetière. J'aime son feuillage éploré, La pâleur m'en est douce et chère, Et son ombre sera légère A la terre où je dormirai.
Seite 59 - Je ne suis plus celui qui, charmé d'être au monde, En ses âpres chemins avançait sans les voir; Mon cœur n'est plus ce cœur surabondant d'espoir, D'où la vie en chansons jaillissait comme une onde. Je ne suis plus celui qui riait aux festins, Qui croyait que la coupe aisément se redore, Et que l'on peut marcher sans que rien décolore La beauté des aspects lointains...
Seite 766 - Le Temps a laissé son manteau Le temps a laissié son manteau De vent de froidure et de pluye, Et s'est vestu de broderye De souleil raiant, cler et beau.
Seite 447 - Quand une lecture vous élève l'esprit, et qu'elle vous inspire des sentiments nobles et courageux, ne cherchez pas une autre règle pour juger de l'ouvrage; il est bon, et fait de main d'ouvrier.
Seite 60 - Placez à mon côté ma plume, Sur mon cœur le Christ, mon orgueil; Sous mes pieds mettez ce volume, Et clouez en paix le cercueil. Après la dernière prière, Sur ma fosse plantez la croix ; Et si l'on me donne une pierre, Gravez dessus : J'ai cru, je vois. Dites entre vous : « 1l sommeille; « Son dur labeur est achevé. » Ou plutôt, dites : « ll s'éveille ; « 11 voit ce qu'il a tant rêvé.
Seite 498 - ... elle toutes les sources ; faction , d'ailleurs , qui tient en sa main plus d'un ressort de l'administration publique. De l'autre la faiblesse dans l'indigence ; une multitude , l'âme ulcérée , toujours prête au désordre.
Seite 448 - ... bon sens, mais une raison particulière, fondée sur une multitude de lois qui se contredisent les unes les autres, et où l'on se remplit la mémoire sans se perfectionner l'esprit.
Seite 861 - Dieu et sur son amour, par sa volonté dépravée il est tombé en ruine ; le comble s'est abattu sur les murailles, et les murailles sur le fondement. Mais qu'on remue ces ruines, on trouvera dans les restes de ce bâtiment renversé et les traces des...
Seite 60 - Les plus désespérés sont les chants les plus beaux, Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.

Bibliografische Informationen