Abrégé des Méditations du père Louis du Pont: Suivi d'une retraite de huit jours, Bände 1-2

Cover
Mme. Ve. Poussielgue-Rusand, 1862

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 299 - En qui sont renfermés tous les trésors de la sagesse et de la science.
Seite 285 - Bienheureux ceux qui ont faim et soif de la justice, parce qu'ils seront rassasiés.
Seite 186 - Seigneur, si c'est vous qui l'avez enlevé , dites-moi où vous l'avez mis, et je l'emporterai.
Seite 37 - Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ; j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.
Seite 335 - Mais, pour réponse, il dit à l'un d'eux : Mon ami, je ne vous fais point de tort; n'êtes-vous pas convenu avec moi d'un denier?
Seite 201 - Recevez le SaintEsprit. Les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez, et ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez.
Seite 316 - Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit: mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est de même de tout homme qui est né de l'Esprit.
Seite 471 - Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous a donné la victoire par Jésus-Christ notre Seigneur.
Seite 61 - Je vous déclare de plus qu'un jour vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la majesté de Dieu, et venant sur les nuées du ciel.
Seite 277 - Seigneur, n'avez-vous pas semé de bon grain dans votre champ ? D'où vient donc qu'il ya de l'ivraie ? Il leur répondit : C'est un ennemi qui l'ya semée.

Bibliografische Informationen