Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

jamin, né Hébreu, de pères déja reçu ce que j'espère, o Hébreux; pour ce qui est de que je sois déja parfait; ma la manière d'observer la loi, je poursuis ma course, por ayant été pharisien;

tâcher d'atteindre où le Se 6. pour ce qui est du zèle gneur Jésus-Christ m'a destin du judaïsme, en ayant eu jus-en me prenant. qu'à persécuter l'église ; et 13. Non, mes frères, je ne pour ce qui est de la justice pense point avoir encore at: de la loi, ayant mené une vie teint où je tends; mais tou: irréprochable.

ce que je fais maintenant, c'est 7. Mais ce que je considé- qu'oubliant ce qui est derrière rois alors comme un gain et moi, et m'avançant vers le un avantage m'a paru depuis, qui est devant moi, en regardant Jésus-Christ, un 14. je cours incessamment i désavantage et une perte vers le bout de la carrière.

8. Je dis plus : tout me pour remporter le prix de la semble une perte au prix de félicité du ciel, à laquelle Dieu cette haute connoissance de nous a appelés par JésusJésus - Christ mon Seigneur, Christ. pour l'amour duquel je me 15. Tout ce que nous somsuis privé de toutes choses, mes donc de parfaits , soyons les regardant comme des or- dans ce sentiment; et si en dures, afin que je gagne Jésus- quelque point vous pensez Christ;

autrement, Dieu vous décou9. que je sois trouvé en lui, vrira aussi ce que vous devez n'ayant point une justice qui en croire. me soit propre, et qui me soit 16. Cependant, pour ce qui venue de la loi; mais ayant regarde les connoissances aux celle qui naît de la foi en Jé- quelles nous sommes déja par. sus-Christ, cette justice qui venus, ayons les mêmes senvient de Dieu par la foi; timents, et demeurons dans

10. et que je connoisse Jé- la même règle. sus-Christ, avec la vertu de sa 17. Mes frères, rendez-vous résurrection, et la participa- mes imitateurs, et proposeztion de ses souffrances, étant vous l'exemple de ceux qui se rendu conforme à sa mort; conduisent selon le modèle

11. pour tâcher enfin de que vous avez vu en nous. parvenir à la bienheureuse ré- 18. Car il y en a plusieurs, surrection des morts. dont je vous ai souvent parlé,

12. Ce n'est pas que j'aie et dont je vous parle encore

avec larmes, qui se condui-conjure Syntiche de s'unir sent en ennemis de la croix dans les mêmes sentiments en de Jésus-Christ,

notre Seigneur. 19. qui auront pour fin la 3. Je vous prie aussi, vous damnation; qui font leur dieu qui avez été le fidèle compade leur ventre; qui mettent gnon de mes travaux, d'asleur gloire dans leur propre sister celles qui ont travaillé honte; et qui n'ont de pensées avec .moi dans l'établissement et d'affections que pour la de l'évangile, avec Clément terre.

et les autres qui m'ont aidé 20. Mais, pour nous, nous dans mon ministère, dont les vivons déja dans le ciel, com- noms sont écrits au livre de me en étant citoyens; et c'est vie. de là aussi que nous attendons 4. Réjouissez - vous sans le Sauveur notre Seigneur Jé- cesse en notre Seigneur; je le sus-Christ,

- dis encore une fois, Réjouis21. qui transformera notre sez-vous. corps tout vil et abject qu'il 5. Que votre modestie soit est, afin de le rendre con- connue de tous les hommes. forme à son corps glorieux, Le Seigneur est proche. par cette vertu efficace par la- 6. Ne vous inquiétez de quelle il peut s'assujétir toutes rien; mais, en quelque état choses.

que vous soyez, présentez à

Dieu vos demandes par des CHAPITRE IV.

· supplications et des prières, S. Paul exhorte les Philippiens accompagnées d'actions de

à demeurer fermes dans le grâces; Seigneur. Il leur recomman. 7. et que la paix de Dieu, de ses coopérateurs. Il leur qui surpasse toutes pensées, souhaite la paix. Il loue leur garde vos cours et vos esprits libéralité et leur en souhaite en Jésus-Christ. la récompense. Salutations. 8. Enfin, mes frères, que

tout ce qui est véritable et 1. C'est pourquoi, mes très- sincère, tout ce qui est honchers et très-aimés frères, qui nête, tout ce qui est juste, étes ma joie et ma couronne, tout ce qui est saint, tout ce continuez, mes bien-aimés, qui peut vous rendre aimaet demeurez fermes dans le bles, tout ce qui est d'édifi. Seigneur.

cation et de bonne odeur, 2. Je conjure Évodie, et je tout ce qui est vertueux, et

tout ce qui est louable dans | autre église ne m'a fait part le règlement des meurs, soit de ses biens, et que je n'ai l'entretien de vos pensées. rien reçu que de vous seuls,

9. Pratiquez ce que vous 16. qui m'avez envoyé deux avez appris et reçu de moi, fois, à Thessalonique, de quoi ce que vous avez ouï dire de satisfaire à mes besoins. moi, et ce que vous avez vu 17. Ce n'est pas que je de. en moi; et le Dieu de paix sire vos dons, mais je desire sera avec vous.

le fruit que vous en tirez, qui 10. Au reste, j'ai reçu une augmentera le compte que grande joie en notre Seigneur Dieu tient de vos bonnes aude ce qu'enfin vous avez re- vres. nouvelé les sentiments que 18. Or j'ai maintenant tout vous aviez pour moi; non que ce que vous m'avez envoyé, vous ne les eussiez toujours et je suis dans l'abondance. Je dans le cæur, mais vous n'a- suis rempli de vos biens que viez pas d'occasion de les faire j'ai reçus d'Epaphrodite, comparoitre.

me une oblation d'excellente 11. Ce n'est pas la vue de odeur, comme une hostie que mon besoin qui me fait parler Dieu accepte volontiers, et de la sorte; car j'ai appris à qui lui est agréable. me contenter de l'état où je 19. Je souhaite que mon me trouve.

Dieu, selon les richesses de sa 12. Je sais vivre pauvre-bonté, remplisse tous vos be. ment; je sais vivre dans l'a- soins, et vous donne encore bondance, ayant éprouvé de sa gloire par Jésus - Christ. tout; je suis fait à tout, au · 20. Gloire soit à Dieu notre bon traitement et à la faim, à Père dans tous les siècles des l'abondance et à l'indigence. siècles. Amen.

13. Je puis tout en celui 21. Saluez de ma part tous qui me fortifie.

| les saints en Jésus - Christ. 14. Vous avez bien fait 22. Les frères qui sont avec néanmoins de prendre part à moi vous saluent. Tous les l'affliction où je suis. saints vous saluent, mais prin

15. Or vous savez, mes cipalement ceux qui sont dans frères de Philippes, qu'après la maison de César. avoir commencé à vous pré- 23. La grâce de notre Seicher l'évangile, ayant depuis gneur Jésus-Christ soit avec quitté la Macédoine, nulle) votre esprit. Amen.

ÉPITRE

DE

SAINT PAUL

AUX COLOSSIENS.

CHAPITRE I.

. depuis que nous avons

y appris quelle est votre foi en S. Paul salue les Colossiens. Il

Jésus-Christ, et votre charité rend grâces et prie pour eux.

envers tous les saints; Jésus-Christ est l'image de

1 5. dans l'espérance des Dieu, le créateur de toutes

biens qui vous sont réservés choses, le chef de l'église, la

:: dans le ciel, et dont vous avez le pacificateur entre le ciel

déja reçu la connoissance par et la terre. S. Paul, ministre

la parole de la vérité de l'éde Jésus-Christ et de son

vangile, église. Mystère de la voca

16. qui est parvenu jusqu'à tion des gentils.

vous; comme il est aussi ré1. Paul, par la volonté de pandu dans tout le monde, où Dieu, apôtre de Jésus-Christ, il fructifie et croît, ainsi qu'il et Timothée, son frère, a fait parmi vous, depuis le

2. aux saints et fidèles frères jour où vous avez entendu et en Jésus - Christ qui sont à connu la grâce de Dieu selon Colosses.

la vérité; 3. Que Dieu notre Père et 7. comme vous en avez été Jésus-Christ notre Seigneur instruits par notre cher Épavous donnent la grâce et la phras, qui est notre compapaix. Nous rendons grâces à gnon dans le service de Dieu, Dieu, Pere de notre Seigneur et un fidèle ministre de JésusJésus-Christ; et nous le prions Christ pour le bien de vos sans cesse pour vous,

âmes,

8. de qui nous avons appris invisible, et qui est né avar aussi votre charité toute spi- toutes les créatures. rituelle.

16. Car tout a été créé po 9. C'est pourquoi, depuis lui dans le ciel et sur la terre le temps que nous avons sules choses visibles et les iny ces choses, nous ne cessons sibles, soit les trônes, soit le point de prier pour vous, et dominations, soit les princi. de demander à Dieu qu'il vous pautés, soit les puissances remplisse de la connoissance tout a été créé par lui et pou! de sa volonté, en vous don- lui. nant toute la sagesse et toute 17. Il est avant tous, et l'intelligence spirituelle; toutes choses subsistent en

10. afin que vous vous con- lui. duisiez d'une manière digne 18. Il est le chef et la tête du de Dieu, tâchant de lui plaire corps de l'église. Il est comme en toutes choses, portant les, les prémices, et le premier-ne fruits de toutes sortes de bon- d'entre les morts, afin quil nes cuvres, et croissant en la soit le premier en tout; connoissance de Dieu;

19. parcequ'il a plu au Père 11. que vous soyez en tout que toute plénitude résidât en remplis de force, par la puis-lui; sance de sa gloire, pour avoir 20. et de réconcilier toutes en toutes rencontres une pa- choses par lui et en lui-même, tience et une douceur persé- ayant pacifié, par le sang qu'il vérante accompagnée de joie; a répandu sur sa croix, tant ce

12. rendant grâces à Dieu qui est sur la terre que ce qui le Père, qui, en nous éclairant est dans le ciel. de sa lumière, nous a rendus 21. Vous étiez vous-mêmes dignes d'avoir part au sort et autrefois éloignés de Dieu; et à l'héritage des saints; votre esprit, abandonné à des

13. qui nous a arrachés de cuvres criminelles, vous renla puissance des ténèbres, et doit ses ennemis. nous a fait passer dans le : 22. Mais maintenant Jésus. royaume de son Fils bien- Christ vous a réconciliés par aimé,

la mort dans son corps mor14. par le sang duquel nous tel, pour vous rendre saints, avons été rachetés, et avons purs et irrépréhensibles dereçu la rémission de nos pé-vant lui;. chés ;

23. si toutefois vous demeu15. qui est l'image du Dieu (rez fondés et affermis dans la

« ZurückWeiter »