Histoire de l'abbaye de Cluny: depuis sa fondation jusqu'à sa destruction à l'époque de la Révolution francaise : avec pièces justificatives ...

Cover
Sagnier et Bray, 1845 - 440 Seiten

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 378 - ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive ', » prolonge souvent le temps de la pénitence.
Seite 8 - Que la règle soit suivie en tout, et que nul n'ose s'en écarter en rien... Si de petites. choses sont à faire dans l'intérieur du monastère, qu'on prenne seulement l'avis des anciens, ainsi qu'il est écrit : Fais toutes choses avec conseil, et tu ne te repentiras pas de les avoir faites. Ainsi coexistent, dans ce singulier gouvernement, l'élection, la délibération, et le pouvoir absolu. 5...
Seite 196 - Louis; et cette autorité judiciaire, organisée dans le parlement , soumettra à la fois les choses féodales et les choses ecclésiastiques. Avec cet instrument énergique , le roi de France domptera toutes les volontés qui résistent , tous les pouvoirs qui s'opposeront au sien. Il en écartera peu à peu la noblesse armée et guerrière , sous prétexte qu'elle n'est pas assez lettrée , et que les chicanes civiles ne vont pas à de nobles épées ; les évêques et les chefs de l'église ,...
Seite 9 - ... fait la mesure de ses forces, qu'il expose convenablement et patiemment la raison de l'impossibilité à celui qui est au-dessus de lui, ne s'enflant pas d'orgueil, ne résistant pas , ne contredisant pas. Que si, après son observation, le...
Seite 402 - S'ils veulent entrer dans nos cloîtres, qu'ils ne nous ferment point les leurs. S'ils exigent des autres les services que prescrit la charité , qu'ils rendent la pareille , à l'exemple de celui qui dit : Je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir.
Seite 15 - C'est ce que la parole divine donne à entendre et conseille manifestement lorsqu'elle dit : Les richesses de l'homme sont la rédemption de son ûtne (Proverbes). Ce que moi, Guillaume, comte et duc, et Ingelberge, ma femme, pesant mûrement, et désirant, quand il en est temps encore, pourvoir à mon propre salut, j'ai trouvé bon, et même nécessaire, de disposer au profit de mon âme de quelques-unes des choses qui me sont advenues dans le temps. Car je ne veux pas, à mon heure dernière, mériter...
Seite 204 - Ces deux frères, à la première requeste et ordonnance du duc de Normandie et de ses frères , et du duc d'Orléans , leur oncle , se partirent de Paris , sur certains articles de paix , et s'en vindrent vers le Roy d'Angleterre, qui chevauchoit en Beausse par deuers Galardon. Si parlèrent ces deux prélats au Roy d'Angleterre et commencèrent à traiter paix avec luy et ses alliés. » Un autre historien , Thomas Walsingham , raconte que, « aux temps d'Edouard III, en l'année 1362, le cardinal...
Seite 64 - Il y avait seulement, à gauche de la porte d'entrée , une table de pierre, de quatre pieds de long sur deux pieds et demi de large, conservant assez la forme d'un petit autel : son emploi paraissait ignoré. Seulement les mères et les nourrices avaient conservé la superstitieuse habitude d'y apporter leurs enf'ans, afin de les empêcher de pleurer.
Seite 8 - Que les frères donnent leur avis' en toute soumission, et qu'ils ne se hasardent pas à le défendre avec opiniâtreté ; que la chose dépende de la volonté de l'abbé, et que tous obéissent à ce qu'il a jugé salutaire.
Seite 18 - Eglise de Dieu et de la vie éternelle , par l'autorité canonique et apostolique que tu as reçue de Dieu, les voleurs , les envahisseurs, les vendeurs de ce que je vous donne, de ma pleine satisfaction et de mon évidente volonté.

Bibliografische Informationen