Mémoires, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 213 - J'ai vu Chénier quelquefois; je me souviens que Roland le chargea de dresser le projet d'une proclamation du conseil dont il lui donna l'idée. Chénier apporta et me lut ce projet : c'était une véritable amplification de rhétorique déclamée avec l'affectation d'un écolier à voix de stentor. Elle me donna sa mesure. On peut faire des vers et porter dans un autre genre de travail la justesse d'un bon esprit; mais Chénier voulait encore être poète en écrivant de la prose et de la politique.
Seite 215 - Cutnères , fidèle à ce double caractère d'insolence et de bassesse qu'il porte au suprême degré sur sa répugnante figure, prêche le sans-culottisme comme il chantait les Grâces ; fait des vers à Marat comme il en faisait à Iris ; et, sanguinaire sans fureur comme il fut apparemment amoureux sans tendresse , il se prosterne humblement devant l'idole du jour, fût-ce Theutatès ou Vénus.
Seite 93 - Je rappelai le passé , je calculai les e'vénemens futurs ; et si je trouvai , en écoutant ce cœur sensible , quelque affection trop puissante , je n'en découvris pas une qui dût me faire rougir, pas une qui ne servît d'aliment à mon courage , et qu'il ne sût encore dominer. Je me consacrai, pour ainsi dire , volontairement à ma destinée...
Seite 392 - Bazire , a essayé de se faire écouter par un début adroit; mais quand le peuple vit qu'il ne parlait pas selon ses vues , il le força de se taire. Chacun de nous parlait à ses voisins à droite et à gauche ; mais les intentions pacifiques de ceux qui nous écoutaient, ne pouvaient se communiquer à des milliers d'hommes rassemblés.
Seite 538 - La femme Roland , bel esprit à grands projets , philosophe à petits billets , reine d'un moment , entourée d'écrivains mercenaires à qui elle donnait des soupers , distribuant des faveurs , des places et de l'argent , fut un monstre sous tous les rapports. Sa contenance dédaigneuse envers le peuple et les juges choisis par lui; l'opiniâtreté orgueilleuse de ses réponses , sa gaieté ironique , et cette fermeté dont elle faisait parade dans son trajet du Palais de Justice à la place de...
Seite 388 - Hier, fut un jour sur les événemens duquel il faut peutêtre laisser un voile; je sais que le peuple, terrible dans sa vengeance, y porte encore une sorte de justice ; il ne prend pas pour victime tout ce qui se présente à sa fureur : il la dirige sur ceux qu'il croit avoir été trop long-temps épargnés par le glaive de la loi , et que le péril des circonstances lui persuade devoir être immolés sans délai.
Seite 35 - Il monte chez Pétion , le prend en particulier , lui dit , dans son langage toujours relevé d'expressions énergiques : « Savez-vous de quoi ils se sont avisés ? Est-ce qu'ils n'ont pas lancé un mandat d'arrêt contre Roland ? — Qui cela ? demande Pétion. — Eh ! cet enragé de comité. J'ai pris le mandat; tenez, le voilà: nous ne pouvons laisser agir ainsi. Diable! contre un membre du conseil...
Seite 236 - Robespierre , si je me trompe , je vous mets à même de me le prouver ; c'est à vous que je répète ce que j'ai dit de votre personne, et je veux charger votre ami d'une lettre que la rigueur de mes gardiens laissera peut-être passer, en faveur de celui à qui elle est adressée. « Je ne vous écris pas pour vous prier, vous l'imaginez bien ; je n'ai jamais prié personne ; et certes , ce n'est pas d'une prison que je commencerais à le faire à l'égard de quiconque me tient en son pouvoir.
Seite 173 - L'idée parut excellente. On fait parler à Pache, qui manifeste aussitôt le plus grand empressement de servir Roland , en étant utile à la chose publique , mais sous la condition qu'il conservera son indépendance , sans prendre aucune espèce de titre ni d'appointemens.
Seite 402 - Professant les principes de la plus parfaite égalité, n'ambitionnant d'autre privilège que celui de se présenter la première à la brèche, elle s'empressera de se soumettre au niveau de la commune la moins nombreuse de l'empire, dès qu'il n'y aura plus rien à redouter.