Histoire de la révolution de France, Band 6

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 68 - France, qui la prive du bonheur d'être un jour gouvernée par les descendants d'un grand homme , si évidemment suscité par la Providence pour effacer les maux d'une terrible révolution, et rétablir l'autel, le trône et l'ordre social. Mais la dissolution de mon mariage ne changera rien aux sentiments démon cœur ; l'empereur aura toujours en moi sa meilleure amie.
Seite 27 - ... sujets, dont le bonheur a été pendant tout notre « règne le constant objet de nos sollicitudes. Nous avons « donc cédé tous nos droits sur les Espagnes à notre allié et « ami l'empereur des Français, par un traité signé et ratifié, « en stipulant l'intégrité et l'indépendance des Espagnes « et la conservation de notre sainte religion, non-seulement « comme dominante, mais comme seule tolérée en Espagne. « Nous avons, en conséquence, jugé convenable de vous « écrire...
Seite 288 - ... de la révolution , tiré de l'obscurité et protégé l'autre contre la haine de la nation. Le Sénat se fonde sur les articles de la Constitution pour la renverser; il ne rougit pas de faire des reproches...
Seite 216 - L'ennemi n'a pu arrêter ses succès et contrarier ses projets qu'en ayant recours aux affreuses ressources des goiivernemens despotiques, en créant des déserts sur toutes ses frontières , en portant l'incendie dans ses provinces , en livrant aux flammes sa capitale, le centre de ses richesses et le produit de tant de siècles.
Seite 127 - L'empereur des Français, en attaquant subitement notre armée à Kowno, a le premier déclaré la guerre. Ainsi, voyant que rien ne peut le rendre accessible au désir de conserver la paix, il ne nous reste plus, en invoquant à notre secours le Tout-Puissant, témoin et défenseur de la vérité, qu'à opposer nos forces aux forces de l'ennemi. Il ne m'est pas nécessaire de rappeler aux commandants, aux chefs de corps et aux soldats leur devoir et leur bravoure.
Seite 279 - Elle s'avance par la route d'Allemagne; mais l'Empereur la suit de près à la tête d'une armée victorieuse. Le Conseil de Régence a pourvu à la sûreté de l'Impératrice et du Roi de Rome. Je reste avec vous. Armons-nous pour défendre cette ville, ses monuments, ses richesses, nos femmes, nos enfants, tout ce qui nous est cher. Que cette vaste cité devienne un camp pour quelques instants, et que l'ennemi trouve sa honte sous ses murs, qu'il espère franchir en triomphe.
Seite 290 - Les duchés de Parme , Plaisance et Guastalla seront donnés en toute souveraineté à l'impératrice Marie-Louise , et après elle, à son fils et à sa descendance.
Seite 286 - Elles sont en présence de l'ennemi sous les murs de Paris. « C'est de la résidence que j'ai choisie et des ministres de l'Empereur qu'émaneront les seuls ordres que vous puissiez reconnaître. « Toute ville au pouvoir de l'ennemi cesse d'être libre ; toute direction qui en émane est le langage de l'étranger , ou celui qu'il convient à ses vues hostiles de propager.
Seite 301 - L'invention de la machine télégraphique distingue l'époque révolutionnaire. En vain les détracteurs de tous les hommes de mérite tentèrent d'enlever à Chappe la gloire de sa découverte ; elle lui appartient toute entière. Les nations, adoptant de concert le télégraphe, en attestent l'utilité.
Seite 313 - Ces passions , comprimées par les institutions sociales , n'éclatent dans toute leur force qu'an sein des convulsions \ politiques , durant lesquelles , sans autre frein que sa conscience , sans autre règle que ses désirs , il manifeste sans contrainte ses erreurs, ses faiblesses, ses inclinations bonnes ou mauvaises , tous ses vices et toutes ses vertus. L'intrépide matelot , enivré par le désir de la gloire ou des richesses , ne craint pas de se confier sur les mers assaillies par les tempêtes....

Bibliografische Informationen