Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

LE GÉNIE

DU

CHRISTIANISME.

TOME II.

PARIS - TYPOCRIF DE FIRVIX DIDOT FRÈRES, RUE JACOB, 36.

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT FRERES,
IMPRIMEURS DE L'INSTITUT DE FRANCE,

RUE JACOR, 5ri.

1852.

[ocr errors][ocr errors][merged small]

DU CHRISTIANISME.

LIVRE TROISIÈME.

HISTOIRE.

CHAPITRE jer.

DU CHRISTIANISME DANS LA MANIÈRE

D'ÉCRIRE L'HISTOIRE.

Si le christianisme a fait faire tant de progrès aux idées philosophiques, il doit être nécessairement favorable au génie de l'histoire, puisque celle-ci n'est qu'une branche de la philosophie morale et politique. Quiconque rejette les notions sublimes que la religion nous donne de la nature et de son auteur, se prive volontairement d'un moyen fécond \d'images et de pensées.

En effet, celui-là connaîtra mieux les hommes qui aura longtemps médité les desseins de la Providence; celui-là pourra démasquer la sagesse humaine, qui aura pénétré les ruses de la sagesse divine. Les desseins des rois, les abominations des cités , les voix iniques et détournées de la politique, le remuement des cours par le fil secret des passions , ces inquiétudes qui saisissent parfois les peuples , ces transmutations de puissance du roi au sujet, du noble au plébéien, du riche au pauvre : tous ces ressorts resteront inexplicables pour vous, si vous n'avez, pour ainsi dire, assisté au conseil du Très-Haut, avec ces divers esprits de force, de prudence, de faiblesse et d'erreur, qu'il envoie aux nations qu'il veut ou sauver ou perdre.

GÉNIE DU CHRIST. – II.

« ZurückWeiter »