Oeuvres de Voltaire, Band 21

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 391 - Corse, pour la policer, pour la peupler, pour l'enrichir en y faisant fleurir l'agriculture et le commerce. De plus il pouvait venir un temps où la possession de la Corse serait un grand avantage dans les intérêts qu'on aurait à démêler en Italie.
Seite 112 - S'il meurt, c'est pour avoir marché à notre secours. » Tout le monde s'abordait, s'interrogeait dans les églises sans se connaître. Il y eut plusieurs églises où le prêtre qui prononçait la prière pour la santé du roi interrompit le chant par ses pleurs, et le peuple lui répondit par des cris. Le courrier qui apporta le 19 à Paris la nouvelle de sa convalescence, fut embrassé et presque étouffé par le peuple.
Seite 354 - Prince, par la trop grande bonté qu'il a pour les Ecclésiastiques, dont il accorde toute sa confiance, ne soit pas sûr de sa vie; et si vous n'avez pas la bonté d'y remédier sous peu de temps, il arrivera de très grands malheurs, votre Royaume n'étant pas en sûreté.
Seite 76 - Bien des gens savent, dit-il, combien j'ai été opposé «aux résolutions que nous avons prises, et que j'ai « été en quelque façon forcé d'y consentir. Votre ex« cellence est trop instruite de tout ce qui se passe, « pour ne pas deviner celui qui mit tout en œuvre « pour déterminer le roi à entrer dans une ligue qui « était si contraire à mon goût et à mes principes. » Pour toute réponse, la reine de Hongrie fit imprimer la lettre du cardinal de Fleuri.
Seite 354 - Je suis bien fâché d'avoir eu le malheur de vous approcher; mais si vous ne prenez pas le parti de votre peuple, avant qu'il soit quelques années d'ici, vous et monsieur le dauphin, et quelques autres, périront; il serait fâcheux qu'un aussi bon prince, par la trop grande bonté qu'il a pour les ecclésiastiques, dont il accorde toute sa confiance, ne soit pas sûr de sa vie; et si vous n'avez pas la bonté d'y remédier...
Seite 69 - Abandonnée de mes amis , persécutée par mes ennemis , attaquée par mes plus proches parents, je nai de ressource que dans votre fidélité, dans votre courage et dans ma constance; je mets en vos mains la fille et le fils de vos rois, qui attendent de vous leur salut.
Seite 227 - Le fils de votre roi , lui dit-il , vient vous demander du pain et un » habit. Je sais que vous êtes mon ennemi , mais je vous crois assez » de vertu pour ne pas abuser de ma confiance et de mon malheur. » Prenez les misérables vêtements qui me couvrent, gardez-les; vous » pourrez me les apporter un jour dans le palais des rois de la Grande
Seite 354 - ... malheur pour vous que vos sujets vous ont donné leur démission, l'affaire ne provenant que de leur part. Et si vous n'avez pas la bonté, pour votre peuple, d'ordonner qu'on leur donne les sacrements à l'article de la mort, les ayant refusés depuis votre lit de justice, dont le...
Seite 301 - Bientôt une terreur panique se répandit par-tout; l'infanterie française se retira en désordre devant six bataillons prussiens. Ce ne fut point une bataille , ce fut une armée entière qui se présenta au combat et qui s'en alla. L'histoire n'a guère d'exemples d'une pareille journée.
Seite 332 - Marseille écrivit au contrôleur général : <. Ne nous mettez pas « dans la nécessité de désobéir à Dieu ou au «roi; vous savez lequel des deux aurait la

Bibliografische Informationen