Histoire philosophique de la révolution de France, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 254 - Je jure de veiller avec soin sur les fidèles de la paroisse qui m'est confiée, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le roi.
Seite 312 - A la première nouvelle de la -v révolution Française , les colonies se livrèrent à une joie d'autant plus vive , que le régime le plus despotique pesait sur elles. Bientôt les idées de liberté fermentèrent dans toutes les têtes. Le titre de citoyen , qui rapprochait en France les hommes auparavant de condition différente , présentait aux gens de couleur d'Amérique une occasion de sortir de la dépendance dans laquelle les retenaient les blancs. Les colons blancs s'alarmèrent des prétentions...
Seite xlvii - aucun « impôt, de n'établir aucune taxe qu'en vertu de la loi : de maintenir « l'institution de la Légion d'honneur ; de gouverner dans la seule vue de « l'intérêt, du bonheur et de la gloire du peuple français.
Seite 293 - Telle est la différence entre la démocratie réglée et celle qui ne l'est pas , que , dans la première, on n'est égal que comme citoyen, et que, dans l'autre, on est encore égal comme magistrat, comme sénateur , comme juge , comme père , comme mari, comme maître. La place naturelle de la vertu est auprès de la liberté; mais elle ne se trouve pas plus auprès de la liberté extrême qu'auprès de la servitude.
Seite 253 - Je ferai davantage, et de concert avec la reine, qui partage tous mes sentiments, je préparerai de bonne heure l'esprit et le cœur de mon fils au nouvel ordre de choses que les circonstances ont amené. Je l'habituerai dès ses premiers ans à être heureux du bonheur des...
Seite 251 - Puzy présidait l'assemblée; il reçut le billet suivant :« Je préviens M. le président de l'assemblée nationale que je compte m'y rendre ce matin , vers midi. Je souhaite y être reçu sans cérémonie. Signé Louis.
Seite 253 - ... premiers ans à être heureux du bonheur des Français , et à reconnaître toujours, malgré le langage des flatteurs, qu'une sage Constitution le préservera des dangers de l'inexpérience, et qu'une juste liberté ajoute un nouveau prix aux sentimens d'amour et de fidélité dont la nation , depuis tant de siècles , donne à ses rois des preuves si touchantes....
Seite 252 - Joignez-vous à moi pour les arrêter, et empêchons de tous nos efforts que des violences criminelles ne viennent souiller ces jours où le bonheur de la nation se prépare. Vous qui pouvez influer par tant de moyens sur la...
Seite 285 - déchirer le voile qui couvrait une procédure mal» heureusement trop célèbre. Ils vont être connus » ces secrets pleins d'horreur; ils vont être révélés » ces forfaits qui ont souillé le palais de nos rois. » Devions-nous le prévoir , lorsque vous nous avez » confié la fonction de poursuivre les crimes qui » attaqueraient la liberté naissante , que nous se(i) Le i août.
Seite 253 - ... je préparerai de bonne heure l'esprit et le cœur de mon fils au nouvel ordre de choses que les circonstances ont amené. Je l'habituerai dès ses premiers ans à être heureux du bonheur des Français, et à reconnaître toujours, malgré le langage des flatteurs, qu'une sage constitution le préservera des dangers de...

Bibliografische Informationen