Révolution française: Histoire de dix ans 1830-1840

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 463 - ... sur les mesures que nous devions en attendre. Néanmoins l'attachement aux lois, l'amour de l'ordre ont fait de tels progrès en France, que la résistance à ce ministère ne serait certainement pas sortie des voies parlementaires, si, dans son délire, ce ministère lui-même n'eût donné le fatal signal par la plus audacieuse violation de la Charte et par l'abolition de toutes les garanties de nos libertés nationales, pour lesquelles il n'est guère de Français qui ne soit prêt à verser...
Seite 188 - frappé comme moi, n'a guère plus que des larmes, et « l'on doit peut-être lui tenir compte de celles qu'il ne
Seite 40 - Je suis bien sensible, madame, » à ce que vous me dites de votre sollicitude » d'amener ce résultat que vous envisagez » comme devant remplir les vœux de M. le » duc de Bourbon; et croyez que, si j'ai le » bonheur que mon fils devienne son fils » adoptif, vous trouverez en nous dans tous » les temps et dans toutes les circonstances, » pour vous et pour tous les vôtres, cet appui
Seite 125 - j'affirme cette fois que vous êtes dans l'erreur. — Quoi! « monsieur, vous me donnez un démenti ? Tout le monde « saura que vous m'avez manqué — Sire, répondit M Du« pont (de l'Eure) avec dignité, quand le roi aura dit * oui et que Dupont (de l'Eure) dira non, je ne sais au« quel des deux la France croira.
Seite 464 - Paris soient envisagées sous leur véritable aspect, et que l'Europe, rendant justice aux motifs qui m'ont dirigé, entoure mon gouvernement de la confiance qu'il a droit d'inspirer.
Seite 147 - MM. les plénipotentiaires d'Autriche, de « France, de la Grande-Bretagne, de Prusse et de « Russie, réunis en conférence à Londres Si le « traité de Paris de \ S\ 4 mit la Belgique à la dis...
Seite 170 - ... faire de ce consentement tacite la consécration de ses fureurs. Le procès de M. de Kergorlay posait, on le voit, des questions redoutables. Les partisans de la monarchie prirent l'épouvante. Le 25 novembre, un projet de loi fut présenté à la Chambre : il interdisait toute attaque contre l'ordre de successibilité au trône et contre les droits que le roi tient du vœu de la nation. On se hâta d'adopter ce projet, qui partait d'une supposition pour mettre à l'abri de l'examen la majesté...
Seite 219 - Sa retraite m'est d'autant plus sensible, qu'il ya quel« ques jours encore, ce digne général prenait une part « glorieuse au maintien de l'ordre public, que vous avez « si noblement et si efficacement protégé pendant les « dernières agitations. Aussi ai-je la consolation de pen...
Seite 62 - P.-S. Je demande à être enterré à Vincennes , près de mon infortuné fils. Dans ces recommandations bizarres beaucoup aimèrent à voir une preuve de suicide ; mais les plus défiants ne pouvaient concevoir que ce fussent là les adieux d'un prince prêt à quitter la vie. Dans leur pensée, la crainte du pillage de Saint-Leu était inconciliable avec ce dégoût de toutes choses que le suicide révèle.
Seite 134 - ... dération soutenue ; il y avait accord sur tous ces points, « parce qu'il n'y avait dans le Conseil que des hommes « de sens et de prudence. Mais il y avait dissentiment sur « la manière d'apprécier et de diriger la révolution de « 1830 ; on ne croyait pas généralement qu'elle dût sitôt « dégénérer en anarchie, qu'il fallût sitôt se précaution« ner contre elle, lui montrer de la défiance et de l'hos« tilité ; mais, sauf cette disposition générale, aucune « dissidence...

Bibliografische Informationen