Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[graphic][subsumed][merged small][subsumed]

DÉTAILLÉ

DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE

ORTHODOXE D'ORIENT.

INTRODUCTION.

NOTIONS PRÉLIMINAIRES.

Q. Qu'est-ce que le Catéchisme orthodoxe?

R. Le Catéchisme orthodoxe est l'exposition de la foi chrétienne orthodoxe, enseignée à tout chrétien, afin de lui apprendre à être agréable à Dieu, et à opérer le salut de son åme.

Q. Que signifie le mot catéchisme?...

R. Le mot catéchisme vient du grec, et signifie une instruction orale, et depuis le temps des apôtres c'est de ce nom qu'on désigne l'enseignement élémentaire de la vraie foi qui est indispensable à toutchrétien. (Voyez saint Luc, 1, 4.. Actes, xvm, 25.)

Q. Que faut-il pour être agréable à Dieu et pour le salut de l'âme?

R. D'abord la connaissance du vrai Dieu, et la vraie foi en lui, puis une vie selon la foi et les bonnes cuvres.

Q. Pourquoi la foi est-elle d'abord exigée?

R. Parce que, comme l'atteste la parole de Dieu, il est ima possible de lui être agréable sans la foi, (Flebr. xi, 6.)

Q. Pourquoi la vie selon la foi, et les bonnes æuvres doivent-elles être inséparables d'avec la foi?

R. Parce que, selon le témoignage de la parole de Dieu, la foi qui est sans les cuvres est morte. (Saint Jacques, 11, 26.)

Q. Qu'est-ce que la foi?

R. Selon l'explication de saint Paul, la foi est une vive représentation des choses qu'on espère, et une démonstration de celles qu'on ne voit pas (Hebr. xi, 1.) C'est-à-dire la conviclion de l'invisible comme s'il était visible, et des choses que nous désirons et espérons comme si elles étaient présentes.

Q. Quelle différence y a-t-il entre la connaissance et la foi?

R. La connaissance a pour objet ce qui se voit et ce qui peut être compris; la foi au contraire a pour objet l'invisi. ble et l'incompréhensible. La connaissance s'appuie sur l'expérience ou bien sur l'exploration de l'objet, tandis que la loi repose sur la confiance que nous plaçons dans le témoignage de la vérité. La science se rapporte spécialement à l'esprit, bien qu'elle puisse agir en même temps sur le cour; mais la foi est principalement du domaine du cour, bien qu'elle prepne naissance dans nos pensées.

Q. Pourquoi la doctrine de la piété exige-t-elle non-seulement la connaissance, mais aussi la foi?

R. Parce que l'objet principal de celle doctrine c'est le Dicu invisible et incompréhensible, et la sagesse divine enveloppée de mystère. C'est pourquoi plusieurs parties de celle doctrine ne sauraient être apprises par un acte de l'intelligence, tandis que la foi peut les accueillir. . « La foi, dil saint Cyrille de Jérusalem, est l'ail qui illumine toute conscience ; c'est elle qui communique à l'homme la connaissance; car, comme dit le prophèle : à moins que vous ne croyiez vous ne comprendrez poini. (Isai. vii, 9.) ,

Q. Comment peut-on encore prouver la nécessité absolue de la foi?

R. Saint Cyrille la prouve de la manière suivante. « Ce n'est pas seulement parmi nous qui portons le nom

de chrétien que la foi est considérée comme une grande » chose; mais tout ce qui s'accomplit en ce monde, même

par des individus étrangers à l'Eglise, s'accomplit par la foi. Sur la foi s'appuie l'agriculture; car celui qui ne croi

rait pas qu'il moissonnera ne se soumettrait pas à la fati» gue des travaux. C'est la foi qui conduit les nautoniers

lorsque, confiant leur sort à un frêle esquif, ils préfèrent , l'inconstance des vagues à un élément plus ferme, à la , terre; ils s'abandonnent à des espérances incertaines et ne y gardent avec eux que la foi qui leur tient lieu de la meil

leure ancre. » (Instruction 5o.)

DE LA RÉVÉLATION DIVINE.

Q. Où puise-t-on la doctrine de la foi orthodoxe?
R. Dans la révélation divine.
Q. Qu'entend-on par la révélation ?

K. Tout ce que Dieu lui-même a manifesté aux hommes afin de les rendre capables de la vraie soi en lui et du culle digne de lui.

Q. Dieu a-t-il donné une pareille révélation à tous les hommes?

R. Il l'a donnée en vue de tous les hommes comme étant nécessaire et salutaire à tous. Mais attendu que tous les hommes ne sont pas capables de recevoir sans intermédiaire une révélation de Dieu, il employa des messagers exprès pour communiquer sa révélation à tous les hommes qui désireraient la recevoir.

Q. Pourquoi tous les hommes ne sont-ils pas capables de recevoir la révélation de Dieu sans intermédiaire?

R. A cause des souillures du péché, de l'infirmité de leur esprit et de leur corps.

Q. Qui ont été les messagers de la révélation divine?

R. Adam, Noé, Abraham, Moise et d'autres prophètes reçurent et annoncèrent les prémices de la révélation divine; mais elle fut apportée sur la terre complète et dans sa persection par le Fils de Dieu Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui s'incarna, et répandit cette révélation dans tout l'univers, par le ministère de ses disciples et de ses apôtres.

L'apôtre saint Paul dit dans le commencement de son Epitre aux Hébreux : Dieu ayant parlé autrefois à nos pères, en divers temps et en diverses manières par les prophètes, nous a parlé en ces derniers temps par son fils qu'il a établi héritier de toutes choses, par lequel aussi il a fait le monde.

Le même apôtre écrit aux Corinthiens :

Nous préchons la sagesse de Dieu, qui était un mystère, c'està-dire une chose cachée, que Dieu avait destinée avant les siècles pour notre gloire, et qu'aucun prince de ce monde n'a connue. mais Dieu nous les a révélées par son Esprit; car l'Esprit sonde toutes choses, même ce qu'il y a de plus profond en Dieu. (I. Co. rinth. 1, 7, 8, 10.)

L'évangéliste saint Jean écrit dans l'Evangile : Personne ne vit jamais Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui nous l'a fait connaitre. (Evang.de saint Jean, 1, 18.)

Jésus-Christ lui-même dit : Nul ne connait le fils que le Père, et nul ne connait le Père que le Fils et celui à qui le Fils aura voulu le fuire connaitre. (Saint Matthieu, xi, 27.)

Q. Serait-il possible que l'homme ne pût avoir la connaissance de Dieu sans la révélation divine ?

R. L'homme peut acquérir une connaissance de Dieu à

« ZurückWeiter »