Mémoires de la Société Éduenne, Band 13

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite xvii - RAMBUTKAU (le comte de), conseiller général de Saône-et-Loire, rue Barbet-de-Jouy, 32, à Paris, 13 novembre 1880. RAQUET Adolphe, à Autun, 10 juin 1872. RAYMOND, ingénieur en chef des mines du Creusot, 17 janvier 1880. REGNIER Jules, ancien président du tribunal de commerce de Dijon, 5 avril 1873. RENAUD aîné, négociant à Autun, 3 juin 1878. RENAULT Bernard, aide-naturaliste au Muséum, rue de la Collégiale, 1, à Paris, 3 septembre 1867.
Seite xxv - Le secrétaire perpétuel rédige les délibérations et procèsverbaux, les transcrit sur le registre et les signe avec le président, rend compte des lettres et mémoires adressés à la Société et tient la correspondance. Art. 6. — Les secrétaires adjoints convoquent aux séances et aident le secrétaire perpétuel dans son travail. Art. 7. — Le bibliothécaire-archiviste est chargé de la conservation des livres, papiers, médailles, objets d'art et d'histoire naturelle, et généralement...
Seite 111 - LOUYS par la grâce de Dieu roy de France et de Navarre à nos amez et féaux les gens conseillers de nos comptes, trésoriers généraux de nos finances à Dijon, salut.
Seite 441 - C'est dans ces sentiments que nous avons l'honneur d'être, avec un profond respect *, Monsieur, vos très humbles et très obéissants serviteurs, signé : Cheval.
Seite 380 - L'école centrale fut supprimée en l'an XI. Le 19 prairial de cette année (8 juin 1803), le gouvernement de la République, sur le rapport du ministre des finances...
Seite xxvii - Art. 4. — A l'exception de l'admission des membres, dont la forme est déterminée par les Statuts, tous les autres votes auront lieu au scrutin secret, à la majorité absolue des membres présents, au moyen de bulletins pour les nominations aux fonctions, et de boules blanches et noires pour les autres décisions. Toutefois, les décisions d'une importance secondaire pourront être adoptées par assis et levé si la proposition spéciale en est faite, et si elle ne rencontre aucune opposition....
Seite 115 - LA CONNAISSANCE DE L'AFFAIRE DU COLLIER DE BRILLANTS ACQUIS A L'INSU DE LA REINE ET sous LE NOM SUPPOSÉ DE SA MAJESTÉ 1 . « Louis, par la grâce de Dieu, Roy de France et de Navarre, à nos âmes et féaux conseillers les gens tenant notre Cour de Parlement à Paris, salut.
Seite xxvi - Société venait à se dissoudre librement, sa bibliothèque et ses collections deviendraient la propriété de la ville d'Autun, pour être réunies aux autres collections publiques existantes. RÈGLEMENT ORGANIQUE Article 1er. — Le nombre et l'époque des séances seront déterminés par le Bureau. Une séance publique aura lieu chaque année dans la première huitaine de septembre. Art. 2. — En l'absence du président et du vice-président, la séance sera présidée par le secrétaire perpétuel...
Seite 289 - Ce prud'homme étoit digne d'un siècle moins corrompu que le nôtre , où sa vertu n'a pas été estimée selon son prix. Il fut le premier de sa maison , laquelle (s'il eût eu des enfans semblables à lui ) il eût été glorieux à la France qu'elle n'eût jamais fmi.
Seite 273 - Cette fâcheuse aventure affecta vivement le prélat ; dès ce moment sa santé commença de s'altérer et, le 5 mars 1807, il fut frappé d'une violente attaque d'apoplexie dont il mourut le 13 du même mois, à l'âge de cinquante-un ans. M. de Pancemont avait un caractère aimable. Ses mœurs furent toujours exemptes de reproches. Bonaparte, dans une lettre datée du camp de Finkestein, le 5 mai suivant, fit l'éloge de ce prélat et ordonna que sa statue en marbre fût placée dans la cathédrale...

Bibliografische Informationen