Mémoires de la Société des lettres, sciences et arts de Bar-le-Duc, Band 2;Bände 4-5

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 237 - Le moment est venu où il n'est plus permis à qui que ce soit de garder le silence. Il faut qu'un cri universel appelle enfin la nouvelle France au secours de l'ancienne. Tous les genres de profanation , de dégradation et de ruine menacent à la fois le peu qui nous reste de ces admirables monuments du moyen âge, où s'est imprimée la vieille gloire nationale, auxquels s'attachent à la fois la mémoire des rois et la tradition du peuple.
Seite 198 - Nointel et autres lieux, conseiller du roy en ses conseils, maître des requêtes ordinaire de son hôtel, intendant de justice, police et finances en la...
Seite 309 - Daniel se crut un historien parce qu'il transcrivait des dates et des récits de batailles où l'on n'entend rien. Il devait m'apprendre les droits de la nation, les droits des principaux corps de cette nation, ses lois, ses usages, ses mœurs, et comment ils ont changé. Cette nation...
Seite 309 - On n'a fait que l'histoire des rois, mais on n'a point fait celle de la nation. Il semble que, pendant quatorze cents ans, il n'y ait eu dans les Gaules que des rois, des ministres et des généraux ; mais nos mœurs, nos lois, nos coutumes, notre esprit, ne sont-ils donc rien ? Adieu, monsieur ; respect et reconnaissance.
Seite 49 - ... nés Français ou naturalisés, âgés de vingt-cinq ans, domiciliés et compris au rôle des impositions, pour concourir à la rédaction des cahiers et à la nomination des députés.
Seite xxvi - ... inefficaces, parce qu'elles manquaient d'une sanction légale, émet le vœu que le gouvernement prenne auprès du Parlement l'initiative d'un projet de loi destiné à assurer la protection des monuments anciens dans toute l'étendue du territoire national et des possessions françaises, et charge son bureau de transmettre l'expression de ce vœu à M. le ministre de l'instruction publique et des beaux-arts. « Elle décide, en outre, qu'un pressant appel sera adressé aux Sociétés savantes...
Seite xxvi - de l'Antiquité, particulièrement dans l'Afrique française, sont restées » inefficaces parce qu'elles manquent d'une sanction légale, émet le » vœu que le Gouvernement prenne auprès du Parlement l'initiative » d'un projet de loi destiné à assurer la protection des monuments » anciens dans toute l'étendue du territoire national...
Seite xviii - Statuts de l'Alliance française, association nationale pour la propagation de la langue française dans les colonies et à l'étranger; Les membres de la Société qui voudraient adhérer à ces deux listes les trouveront chez M.
Seite 311 - ... peuple civilisé ; car les sociétés humaines ne vivent pas uniquement dans le présent, et il leur importe de savoir d'où elles viennent pour qu'elles puissent voir où elles vont.

Bibliografische Informationen