Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher
" Ah! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. "
Œuvres de Moliere: avec des remarques grammaticales, des avertissemens et ... - Seite 279
von Molière - 1788
Vollansicht - Über dieses Buch

L'avare; George Dandin; L'imposteur ou le Tartuffe; Le bourgeois gentilhomme ...

Molière - 1704
...Les lent ¡meus humains , mon frère , que voilà t ORG О N. На , fi vous aviez veit comme ¡'en fis rencontre , Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'Eglife il veno it d'un air doux , Tout*is-à vis de moi, fé mettre à deux genoux. 11 attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les oeuvres, Band 3

Molière - 1704
...cela. CLEAN TE. Les fent ¡mens humains , mon frète * que voilà \ ' ORG О N. На, fi vous aviez ven comme j'en fis rencontre , Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chique jour à l'Eglife il venoit d'un air doux , Tout vis-à vis de moi , fe mettre à deux genoux«...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les oeuvres de Monsieur de Moliere..

Molière - 1725
...foucîrois autant que de cela. CLEANTE. Les fentimens humains, mon frère -, que voilà! . ORGON. Hï , fi vous aviez vu comme j'en fis rencontre.' Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'Eglife il venoit d'un air doux , Tout vis-à-vis de moi fe mettre à deux genoux. Il attiroit les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres, Band 4

Molière - 1739
...de cela. CLE AN TE. Les fentimens humains , mon frere , que voilà ! ORGO N. Ah ! Si vous aviez vû comme j'en fis rencontre , Vous auriez pris pour lui...il venoit , d'un air doux , Tout vis-à-vis de moi , Ce mettre à deux genoux. Il attiroit les yeux de l'aflemblée entiére , Par l'ardeur dont au ciel...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les leçons de Thalie: ou, Les tableaux des divers ridicules que la ..., Band 2

Pons Augustin Alletz - 1751 - 391 Seiten
...je m'en foucierois autant que de cela. CLEANTE. Les fentimens humains ; mori frere que voilâ« ORGO N. Ah ! fi vous aviez vu comme j'en fis rencontre)...pour lui l'amitié que je montre * Chaque jour à l'Ëglife il venoit d'un air doux , Tout vis-à-vis de moi fe mettre à deux genoux. II attiroit les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Œuvres: Le Tartuffe. Amphitryon. George Dandin

Molière - 1799
...Les sentiments humaius , mon frere , que voilà ! • ' o RG o w. Ah! si vous aviez va comme j'en As rencontre, Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venoit, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre -à denx genoux. Il attiroit les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Bibliothéque portative des écrivains françois, ou choix ..., Band 3,Bücher 3-4

François Moysant - 1803
...soucierois autant que de cela. CLÉANTE. Les sentimens humains, mon frère, que voilà! ORGON. Ah ! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venoit d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres de Molière

Molière - 1813
...sentiments humains , mon frere , que voilà ! o * GG N. Ah ' si vous aviez vu comme j'en fis rencontre 4 Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venoit, d'un air doux, ' Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. II attiroit...
Vollansicht - Über dieses Buch

Répertoire général du Théâtre français: Molière, t. 24-27, Regnard. Théâtre ...

1821
...soucicrois autant que de cela. CLÉ ANTE. Les sentiments humains, mon frère, que voilà ! oar, o s. Ah ! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre , Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venoit , d'un air doux , Tout vis-a-vis de moi se mettre a deux geuauz. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Répertoire du Théâtre français ...

1822
...soucierois autant que de cela. CL É ANT E. Les sentiments humains, mon frère, que voilà! ORGON. Ah! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. PDF herunterladen