Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

présentent à mon esprit ; partout je vois des dangers , & je n'ai que trop de sujet de craindre

que mon amour propre , fi capable de me féduire , ne me faffe entrer imprudemment en un chemin agréable dans fes commencemens, & funeste dans son terme. Parlez , Seigneur , parce que votre servante vous écoute. Où vous servirai-je plus fidèlement ? Où serai-je plus en état de procurer votre gloire , qui doit être le premier objet de mes désirs ? Où trouverai-je plus de moyens de me fanctifier ? Si-tôt que j'aurai connu vos deffeins sur moi, rien ne me doit arrêter ; vos inspirations, les sages & falutaires conseils de celui qui tient votre place , & que je vous supplie de remplir de vos lumières , feront ma règle. De quel repos ne jouirai-je pas, Seigneur , quand je pourrai croire que je serai dans l'état , où de toute éternité vous avez résolu de me fauver ? C'est une grace , ô mon Sauveur , que je veux vous demander fi fouvent , & avec tant d'instances, que vous me l'accorderez enfin : Seigneur , ;'ai mis en vous mon espérance, il est imposible que je fois trompée.

Prière pour demander à Dieu le don de la

Chasteté.
E fais , mon Dieu , que je ne puis avoir

la continence , si vous ne me la donnez, Ce n'est point là l'ouvrage du tem,

JE

[ocr errors]

on

pérament ni de l'humeur : il est des im-
pudiques de toutes sortes de caractères.
Ce n'est point un présent de la sagesse ;
Salomon, le plus fage des hommes , ne l'a
point eu : ce n'eft point un effet de la
force ; Samson , le plus fort d'Israël , s'est
laissé vaincre à l'amour de Dalila : ce n'est
point une suite de la fierté naturelle
a vu des personnes prudes & fières , faire
des chûtes qui font trembler : ce n'est
point un privilège

de l'âge

plusieurs sont comme Salomon tombés dans leur vieillesse ; ce n'est point un don attaché à l'état, le siècle a été souvent scandalisé , au sujet des chûtes des gens engagés dans les Ordres Sacrés , mais c'est un pur effet de votre grace , je viens vous le demander , Seigneur, Arrêtez , Epoux des Vierges , les désirs déréglés d'un cour que vous n'avez fait que pour vous, afin qu'il n'en ait plus que

de justes ; affermissez-le dans la résolution qu'il a prise de vivre & de mourir dans la fidélité qu'il vous doit. Pour achever votre ouvrage, ajoutez au défir l'effet , à l'exemple la grace qui engage à le suivre , la force & le courage nécessaire

pour résister généreusement à touites les tentations les plus violentes : ne permettez pas, Seigneur , que je fois tentée au-dessus de mes forces , & que

te démon ait jamais aucun empire sur moi.

Ainsi foit-il.

-

O

PRIÈRE A LA SAINTE VIERGE, Pour obtenir par son intercefion la grace de

bien vivre. Très-Sainte Vierge , Mère de Dieu ,

refuge des pécheurs , faites que je ressente pleinement le secours de votre protection, & les effets de votre cour tendre & miséricordieux. Dans la nécessité où je me trouve , j'invoque votre Saint Nom afin qu'il vous plaife d'obtenir de votre très-aimable Fils une foi vive une espérance ferme , une ardente charité, une fincère contrition de mes péchés , une source de saintes larmes , la grace d'une bonne confefsion , une digne & suffisante satisfaction une diligente veille sur moi

pour l'avenir - un véritable mépris du monde , une imitation des douleurs de notre divin Sauveur , un parfait accomplissement des promesses de mon Baptême , l'horreur du péché, la perséverance dans le bien la mortification de mes passions , une sainte & heureuse mort, & la vie éternelle. Ainsi soit-il.

Autre prière à la sainte Vierge , pour obtenir par son intercefsion la grace de ne point mourir sans recevoir les Sacremens.

Vierge, très - fainte Mère de Dieu ,

je vous supplie très-humblement de m'obtenir de votre cher Fils une entière

O

connoiffance de fa fainte volonté , la grace de ne jamais l'offenser mortellement de vivre & mourir dans sa crainte & dans son amour, d'être préservée de mort subite , & faites , ô Vierge souveraine , que je ne parte point de ce monde

sans être en la grace , & fans recevoir les faints Sacremens; je vous en supplie de toutes les affections de mon coeur. Bienheureuse Reine du Ciel

& mon Avocate , je défire que toutes les créatures vous réconnoiffent pour la Médiatrice des pécheurs , & le refuge des affligés ; c'est dans cette confiance que je vous conjure de m’asfister maintenant , & à l'heure de ma 'mort.

Ainfi foit-il.

PRIÈRE A L'ANGE-GARDIEN. M

On Saint Ange , qui depuis le pre

mier moment de ma vie, n'avez pas ceffé de me protéger & de me défendre généreux & constant ami , qui ne vous êtes point rebuté de ma négligence à profiter des charitables foins que vous avez daigné prendre de ma conduite & de mon falut, c'est avec un sensible regret que je vous demande pardon d'avoir jusqu'ici si mal répondu au zèle ardent que vous avez eu pour moi. Sans vous, je ferois périe mille fois, & mes péchés continuels m'auroient souvent attiré les plus grands malheurs , si vous n'aviez ap

Ку

paisé la juste colère de Dieu. C'est par votre intercession que j'ai reçu une infinité de graces ; & presque toujours mes prières lâches & imparfaites auroient été rebutées , fi elles n'avoient été présentées par vous. Je sens tout ce que je vous dois ; mais je fens aussi combien j'ai été peu reconnoiffante d'une charité fi pure & fi efficace. A peine ai-je pensé à vous rem mercier de la moindre partie de vos bienfaits ; & quand je l'ai fait , ç'a été fi froidement , que je dois être bien confuse d'avoir été fi peu sensible à vos bontés. Mais je défire très-fincèrement de m'acquitter d'un devoir fi jufte , & parce que la principale reconnoiffance que vous attendez de moi c'est qu'attentive à tout ce que vous me demandez , je marche constamment dans la voie que vous daignez me marquer ; que je ne faffe & que je ne dise rien en votre présence qui foit indigne d'une Chrétienne ; que je tâche de vous imiter en joignant dans toutes mes actions avec une attention continuelle à Dieu , une fidélité constante à suivre ses volontés. O vous qui connoissez fi bien ma foiblesse , la violence de mes pasfions , & la malice fi redoutable des ennemis qui désirent fi ardemment de me perdre , aidez-moi à découvrir tous leurs artifices, à éviter tous leurs pièges , & à vaincre toutes leurs tentations : faites que je n'oublie jamais

[ocr errors]

:

« ZurückWeiter »