Abbildungen der Seite
PDF

que sous les yeux d'un Dieu infiniment pur , &C en présence de son saint Ange, qui ne me quitte pas un moment, je dois avoir en ■horreur tout ce qui peut blesser tant soit peu la pureté : apprenez- moi à faire des prières si ferventes , qu'elles soient comme un excellent parsum , que vous présentiez volontiers au Trône de Dieu , afin que vous me présentiez moi-même à lui après ma mort, &c qu« j'en fois reçue favorablement. Ainsi soit-il.

STATIONS

Dt notre Seigneur Jesus-Chrifl Jans fa
Passion.

PRE Ml É R E S T A T I O N.
Au Jardin Des Olives.

Considérez notre Seigneur prosterné la Face contre terre , suant sang & eau , priant Dieu son Père: joignez votre Oraison à la sienne, & demandezlui la. vertu d'oraison, en disant:

OBon Jesus , qui pour l'amour de moi , avez été accablé de tristesse dans 1e Jardin des Olives , suant f&ng &c eau , dans la considération de mes péchés & de mes iniquités , priant Dieu votre Père la. face contre terre: faites , mon Seigneur & mon Dieu , que mon ame soit cette terre benite , qui reçoive la précieuse' liqueur de votre Sang qui coule abondamment de vos veines pour nettoyer toutes taches de mes péchés. Apprenez-moi , Seigneur , à vous prier comme il faut : bannissez de mon cœur toute la tiédeur & la paresse avec laquelle je l'ai fait jusqu'à présent ; je me prosterne à vos pieds , pour réparer toutes les négligences , les paresses & les irrevérences que j'ai commises en mes prières ; faites-moi la grace de les faire dorénavant avec la révérence & le respect que je dois à votre divine Majesté. Ainsi soit-il.

II. STATION.
A La Maison if Anne.

Considérez notre Seigneur , après sa prise dans le Jardin , lié & garotté comme un criminel, l'un le frappant & l'autre le jettant par terra , lui saisant mille outrages , & le menant ainsi à Anne comme un malheureux ; regardez notre Seigneur qui ne dit mot ; demandez-lui la douceur & la mansuétude , disant:

ADorable Jésus , qui servez de victime S la rage & à la cruauté des soldats qui vous maltraitent avec tant d'indignité & de rigueur , & qui comme un doux Agneau que l'on mène à la boucherie , ne répondez aucun mot ; par les liens & les chaînes dont je vous vois chargé , brisez les liens de mes péchés , détachez mon cœur de toutes les créatures , attachezmoi inséparablement à vous par les liens de votre charité , & faites-moi la grace

/

d'imiter votre douceur & votre mansuétude dans mes paroles & dans toute la conduite de ma vie. Ainsi soit-il.

III. STATION.
A Caiphe.

Considérez la patience invincible de notre Seigneuf recevant un grand soufflet, & passant la nuit parmi une troupe de soldats qui lui bandent les yeux , lui crachent au visage , & lui arrachent les cheveux & la barbe : demandez-luij la patience dans les souffrances , en disant:

MOn aimabse Sauveur , j'adore votre patience invincible , vous voyant traité si rigoureusement. Votre divine face , qui fait la joie des Anges , me paroît toutemeurtrie de coups , toute couverte de crachats & de vilainies. Regardez - moi , mon divin Maître , à travers de toutes ces infamies , eomme vous avez regardé saint Pierre votre Apôtre. Faites que je pleure comme lui, toutes les ingratitudes & infidélites que j'ai commises en votre service, que je puisse imiter votre patience & votre constance dans toutes mes souffrances , & que je ne sois jamais affez malheureuse que de vous abandonner. Ainsi soitvil.

IV. STATION.
A Pilate.

Considérer que l'on accuse à tort notre Seigneur; qu'on le sait passer pour un sorcier , un homme possédé du démon., *n perturbateur du repos public , qu'on le juge digne da mort , & que l'amocent Jesu» ne répond rien à toute» ces accusations: demandez-lui le mépris de» jugemens des hommes, & le silence, duant:

JE vous reconnois , ô glorieux Jesus, pour très-innocent, malgré toutes les accusations , les faux témoignages, &c la sentence de mort que l'on prononce trèsinjustement contre vous. Je me reconnois la seule coupable de toutes ces accusations: ce font mes péchés qui ont mérité une sentence de mort, mais de mort éternelle. N'entrez point , Seigneur , en jugement contre votre pauvre servante : faites-moi la grace, que par le génereux mépris qu« vous faites , de tous les jugemens & de toutes les calomnies que l'on fait & dit contre votre Divine personne , je méprise à votre exemple , les jugemens du monde par mon silence , vous reconnoissant le îeul Juge des vivans &. des morts. Faites par votre infinie miséricorde , que je reçoive une sentence favorable au jour du dernier Jugement. Ainsi soit-il

V. STATION.

A H E R O D E.

Considérez avec combien d'humilité notre Seigneur souffre qu'on le sasse passer pour un sol & un insensé devant Hérode & toute sa Cour , quoiqu'il soit la sagesse même, le revêtant d'une robe blanche,pour lui saire plus de honte & de consusion : demandez* lui l'humilité , pour supporter à son imitation ! es rail, leries &. les mépris que l'on sera de vous , disant:

ADorable Jesus , Sagesse éternelle , en qui font cachés tous les trésors de la sagesse de Dieu , & qui voulez bien passer pour un fol devant Hérode & toute sa Cour, ne répóndant aucun mot à toutes les injures, les mépris 6c les moqueries qu'Us vous font, supportant tous les opprobres & ces consusions avec une patience & une humilité ad» mirable ; faités que pour l'amour de vous , je supporte les railleries & les mépris que l'on fera de moi ; que je ne fois plus fi sensible au point d'honneur , mais que méprisant l'estime & l'approbation du monde , je choisisse plutôt de pafíèr pour folle avec vous , que de posséder l'applaudiffement & les louanges de tous les hommes fans vous, Ainsi soit-il.

« ZurückWeiter »