Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Saint Sacrifice de louanges , mes parens , bienfaiteurs, amis & ennemis.

Et comme nous sommes unis en une Sainte Société

avec la très-Sainte Mère de votre Fils , fes Apôtres ,

les Apôtres , les Martyrs , & tous les autres. Saints. ;. que nous ne faisons qu'un même corps, dont votre Fils est le chef , & que nous avons pour eux, un respect particulier : nous vous prions de nous accorder par leurs mérites, votre protection spéciale. Recevez donc favorablement cette offrande de toute votre famille ; donnez-nous votre paix dès cette vie mortelle , & faites qu'és tant préservés de la damnation éternelle ; nous soyons comptés au nombre de vos Elus , pour vous posséder, louer & aimer à jamais. Par le même Jesus-Christ votre Fils.

A la Consécration.
E crois très-fermement mon Dieu,

que par la vertu de votre divine parole , ce Pain & ce Vin fe changent réellement en votre Corps & en votre Sang comme vous l'avez fait la veille de votre Passion,

A l'Elévation de la Sie, Hoftie. E vous adore Ô Jesus & je reconnois que

vous êtes réellement & fubstantiellement dans cette Sainte Hoftie que les Anges ont adoré dès le moment de votre Incarnation, vous qui fûtes ado

[ocr errors]
[ocr errors]

ré par les Mages dans la Crêche , vous qui êtes l'objet continuel de notre adoration dans ce divin Sacrement vous êtes mon Sauveur , mon, Seigneur & mon Dieu; j't spère en vous seul, je vous aime de tout mon coeur , je vous offre tout ce que

[ocr errors]

je suis,

A I Elévation die Calice. JE

E vous adore , ô mon Sauveur ! & je crois

que c'est vous qui avez été attaché à la Croix pour expier mes péchés , qui êtes ressuscité d'entre les morts , qui êtes monté au Ciel , où vous regnerez avec le Père , & le Saint-Esprit, pendant l'éternité je crois que c'est vous qui descendrez. vifiblement au dernier jour pour me juger.

O mon Dieu ! Père Eternel, faites-moi miséricorde pour l'amour de ce cher Fils, que je vous offre comme la foule Victime qui puisse fatisfaire pour mes péchés.

Demeurez quelques moments, dins des sentiments d'Humiliation, de Contrition, de Reconnaissance , d'Amour , & dans un Saint tremblement , à cause de la présence de notre Seigneur.. Au second Memento , qui est pour les Morts.

Ouvenez-vous , Seigneur, de vos fercédés, qui ont marqué leur foi par leur fidélité à vos commandemens étant morts en votre grace ,

mais n'ayant pas entièrement expié leurs fautes, at

& qui

1

VOS

Q

tendent encore votre dernière miséricorde : ayez en pitié , Seigneur , fpécialement de N. & N. & de ceux qui font les plus abandonnés. Ces ames font vos enfans épouses , vos élus , vous les aimez , & ce Sang est répandu pour elles ; donnez-leur la paix , k rafraîchissement, la lumiere & la liberté que l'Eglife vous demande en leur faveur

, par les mérites de ce Saint Sacrifice.

Au Nobis quoque Peccatoribus.
Uelques pécheurs que nous soyons ,

nous ne laiffons pas d'espérer aufi dans la multitude de vos miséricordes , que vous nous recevrez dans la compagnie de tous vos Saints , ne regardant pas nos mérites, mais ceux de Jesus-Christ notre Seigneur , qui vit & règne avec vous & le Saint-Esprit , dans une gloire infinie , par tous les siècles des siècles. Ainfi foit-il.

Au Pater.
Coutez Seigneur , l'humble prière

d'un Enfant prodigue , qui vient se jetter à vos pieds. J'ofe vous appelier mon Père

animé par l'ordre exprès de votre Fils Jesus ; qu'il soit fan&tifié à jamais & par-tout ce nom adorable que j'ai déshonoré par mes crimes : Que votre Royaume s'établisse en moi & dans tous les cours : Que votre volonté à laquelle j'ai eu la témérité de m'opposer tant de foisuucer?accomplisse sur la terre comme au

E

:

Ciel: Donnez-moi chaque jour mes besoins, & sur-tout le pain de larmes & de componction si nécessaire à un pécheur. Pardonnez-moi mes iniquités , comme je pardonne sincèrement & de bon cour toutes les injures qu'on m'a pû faire : Préservez-moi de la réchûte , en éloignant les tentations & les occasions dangereuses ; & délivrez-moi · du mal que je dois craindre uniquement je veux dire de la perte de votre grace

& de votre gloire , & de tous les efforts du Démon , qui pourroient me causer une perte fi funeste. Ainsi soit-il.

Au Pax Domini , & Agnus Dei.
Gneau de Dieu , qui avez été immolé

sur la Croix, & qui continuez ici votre Sacrifice ... pour ôter les péchés du monde ayez pitié de nous, pardonnez nos offenfes, & donnez-nous la paix que le monde ne peut donner ; la paix avec vous par une véritable réconciliation

& parfaite foumission à vos volontés ; la paix avec nousmêmes., par le calme de nos passions la paix avec notre prochain, par

l'union d'une charité fincère ; la paix dans toute l'Eglise , par l'extinction des Hérésies, des Schismes: &. des Guerres.

Au Domine non fum Dignus. E l'avoue, Seigneur , je ne luis pas digne que vous entriez dans moi me donniez

par

une Communion réelle , votre Corps facré & votrg, Sang

A

[ocr errors]

J

ni que

[ocr errors]

précieux , qui est le plus grand de tous les dons.

Je détefte de tout mon cour les péchés qui me rendent indigne de cette grace ; mais mon Dieu

pardonnez-les moi., dites seulement une parole , & mon ame fera guérie , & ensuite permettez-moi de ramasser les miettes qui tombent de votre Table ; donnez-moi quelque part aux biens que vous communiquez par une fainte Communion : donnez-moi une foi vive une ferme espérance & une ardente charité , qui m'unisse d. vous , qui anéantiffe en moi tout ce qui vous déplaît , & qui vous fasse regner seul dans moi , & me dispose à vous recevoir dignement à l'avenir & à présent, au moins fpirituellement, comme je le désire de tout mon caur ; afin que votre Corps & votre Sang devenant la vie de mon ame, la conservent dans votre grace & sous votre protection, pour hui donner un jour la vie éternelle.

Cependant, ô grand Dieu , je crois & j'espère en vous ! je vous adore & je vous aime de tout mon coeur , je vous supplie de me faire la

gracc

de vous adorer & aimer éternellement.

Aux dernières Oraisons.

puissance infinie , qui nous a préparé cet aliment spirituel ; votre bonté qui a bien youlu nous en gratifier , votre Majesté qui

« ZurückWeiter »