Abbildungen der Seite
PDF

n'a pas dédaigné de s'abaisser ainsi jusqu'à nous: mais que rendrai à mon Seigneur , pour tout ce qu'il a fait en ma faveur ? Je vous recevrai, ô mon Sauveur ! en action de grace , j'invoquerai votre saint Nom , & je le louerai éternellement ; & puisque vous vous donnez à moi absolument : je me donne auffi entièrement &c irrévocablement à vous.

A la Bénédiction.

ODieu Tout-Puissant , Père , Fils & Saint-Esprit , en considération de ce Sacrifice qui vient de vous être offert , bénissez-nous pour le temps &c pour l'éternité.

A 1!Evangile de Saint Jean.

JE vous adore , ô Jesus! dans votre naissance éternelle du sein de votre Père , & dans votre naissance temporelle du sein d'une Vierge très-pure ; puisque vous faisant chair , &vous rendant Fils de l'Homme, vous avez voulu nous rendre enfans de Dieu selon l'Elprit ; accomplissez, Seigneur , ce grand dessein : faites que je renaisse continuellement en vous, que je vous connoisse, que je croie en votre Nom , que je vous suive comme ma lumière véritable , afin de conferver la filiation adoptive de Dieu , que j'ai reçue dans le Sacrement de la régénération ; venez en moi par vos graces, venez-y par cet auguste Sacrement , établissez votre demeure dans mon coeur,

j& regnez - y dans la bonté &c dans la (gloire du Fils unique du Père , plein de [grace & de' vérité.

Aprh la Mejst.
I Laudate Domintjm Omnes Gentes.

NAtions , louez' toutes le Seigneur:
peuples , louez-le tous.
Parce qu'il a signalé envers nous la
grandeur de fa miséricorde : & que la
vérité du Seigneur demeure éternelle-
ment.

Gloire soit au Père , au Fils, & au Saint-Esprit, &c.

MÉDITATIONS

PQUR SE PRÉPARER A LA SAINTE COMMUNION.

Les trois jours qui la précèdent.

COmme l'usage que l'on fait du Sacrement de la Ste. Eucharistie , est l'action la plus essentielle pour conferver & sortifier l'ame chrétienne • dans la vie spirituelleon doit s'appliquer avec d'autant plus de soin à s'y préparer d'une manière qui réponde à la sainteté du Sacrsment* qu'il opère la grace selon les dispositions qu'il trouve dans les caean qui le reçoivent: ainsi , la mesure des graces ! qui font communiquées dans ce divin mystère , répond à la disposition qr.5 l'on appo'te à le recevois ; il faut non-seulement bannir de son cœur tout péché mortel , majs même il faut en éloigner tous « qui pourroit être un obstacle à la grace que Dieu coaumuique aux ;aet bien própatóos.

MÉDITATION
Pour le premier jour.

QUi êtes-vous , mon Seigneur , & qui fuis - je pour .oser m'approcher de vous ? Qu'est-ce que l'homme de lui-même , linon un vase de corruption , un instrument de péché , un ennemi Lie Dieu, une créature impuissante pour le bien dans l'ordre du salut , & capable de tout mal depuis son péché ? Qu'est-ce que l'homme , sinon un aveugle en ses desseins , vain dans ses desirs & ses actions , inconstant en ses entreprises, vil & digne de tout mépris , & seulement grand dans la fausse estime qu'il a de foi-même. Une si misérable créature osera-t-elle donc se présenter devant un Dieu d'une si haute Majesté , pour le recevoir dans îa sainte Communion r

Les étoiles du Ciel ne font pas pures ert votre présence , mon Seigneur î les colonnes du Ciel tremblent devant vous , les plus relevés des Séraphins se couvrent de leurs aîles devant votre grandeur , & se regardent comme un néant ; comment donc une créature aussi misérable que je -suis , entreprendra-t-elle de vous toucher & de vous recevoir dans elle-même?

Saint Jean-Baptiste sanctifié dès le ventre de . fa Mère , proteste qu'il n'est pas digne de délier les cordons de vos souliers; le Prince des Apôtres s'écrie , & dit: Seigneur , retirez-vous de moi , qui fuis an homme pécheur , & j'aurai la hardiesse de m'approcher de vous , étant remplie de péchés? Si dans le temps de votre sncienne Loi, il falloit être pur & sanctifié pour manger des pains exposés sur la table de votre Temple, ce qui n'étoit que l'ombre de ce mystère , comment n'apprehenderai-je pas de n'approcher de vos saints Autels , pour manger le Pain des Anges; moi qui ne fuis qu'une pécheresse , vaine & pleine de péchés & d'imperfections.

Vous aviez commandé , mon Dieu ì que l'on mangeât l'Agneau Paschal avec du pain sans levain , & avec des laitues amères , que ceux qui le mangeroient eussent des souliers en leurs pieds , & que leurs reins sussent ceints; oferai-je bien manger le vrai Agneau Paschal , dont l'autre n'étoit que la figure , sans avoir au ame de ces préparations? Suis-je un Pain azime fans aucun levain de malice? Ai-je en moi les sentimens d'une véritable contrition , marcjuée par les laitues amères? Ok est la purete des pieds , qui font les bons desirs &c les saintes affections? Je crains & j'ai sujët de craindre d'approcher de cette Ste. Table , me voyant si éloigné de toutes ces dispositions. Un malheureux sut chassé de la itille du festin , pour n'y avoir pas été trouvé revêtu de la robe des noces , c'està-dire , de la charité; on commanda qu'il Fut jette pieds & mains liés dans les ténèbres extérieures. Je ne guis attendre que ce châtiment , fi je m'y présente dans le même état. O mon divin Jesus ! à qui tous les teplis de nos ames paroissent à. découvert, que sera-ce de moi, fi je me trouve ainsi à votre festin?

Ce sut une chose si criminelle à Oza , d'avoir touché inconsidérement l'Autel du Testament , qui étoit prête à tomber , qu'il en sut puni sur le champ d'une mort subite: Et je ne craindrais pas la même peine , si je recevois indignement celui qui étoit figuré par cette Arche.? Les Bethfamites ne firent que regarder trop curieusement la même Arche, lorsqu'elle passoit sur leur terre; & l'Écrituré nous apprend que pour l'expiation de cette témérité, Dieu fit mourir cinquante mille hommes de ce peuple: Dieu miséricordieux & terrible tout ensemble , que votre Sacrement est au-dessus de cette Arche! & que c'est bien autre chose de vous recevoir , que de vous regarder! Quelle préparation ne faut-il pas pour recevoir en moi un Dieu qui est la grandeur & la Justice même!

Que si j'ai tant de sujet de craindre, considérant seulement votre Majesté, que ne dois-je point appréhender , si je jette les yeux sur mes péchés ? Beauté infi

« ZurückWeiter »