Abbildungen der Seite
PDF

entrailles l'esprit de droiture & de justice.

Ne me rejettez pas de devant votre sace : & ne retirez pas de moi votre Esprit Saint.

Rendez-moi la joie de votre grâce salutaire, & sortifiez-moi par l'esprit d'une piété pleinement volontaire.

J'apprendrai vos voies flux injustes :& les impies se convertiront à vous.

O Dieu , ô Dieu moa Sauveur, délivrez-moi de mes actions de sang : & ma langue publiera avec joie votre justice.

Seigneur , ouvrez mes lèvres: & ma bouche annoncera votre louange.

Si vous aimiez les sacrifices , je vous en offrirois: mais les holocaustes ne Vous sont point agréables.

L'esprit affligé est le sa-' crifice que Dieu demande: ô Dieu , vous ne mépriserez point un cœur contrit & humilié.

Seigneur, répandez par votre bonté vos grâces íur Sion , & bénissez les murs de Jérusalem.

Vous agréerez le sacrifice de justice , le, offrandes & les holocaustes , on vous offrira alors des veaux sur votre Autel,

ribus meis.

Ne projicias me à sacie tua: & Spiritum Sanctum tuurr. ne auferas à me. .,

Redde mihi lactitiam salutaris tui , & spiritu principali confirma me.

Docebo iniquos vias tuas :.& impii ad te convertentur.

Libera me de sanguinibus , Deus Deus salutis meae, & exultabit lingua mea justitiam tuam.

Domine , labia mea aperies: & os meum annuntiabit laudem tuam.

Quoniam st voluisses fàcrificium dediffem utiqoe : holocaustis non delectaberis.

Sacrificium Deo Spiritus contribulatus : cor contritum & humiliatum , Deus , non despicies.

Benigne sac, Domine in bona voluntate tua Sion : ut aedificenturrouri Jerusalem.

Tune acc?ptabis fàcrisicium justifia:, oblationes & holocuifla: tune iniponent super altaretuum vitalos.

Gloria Patri, &c. Gloire soit , &c.

P S E a U ME IO1.

Excellente Prière pour C Eglise; être afflige comme le Prophète , en voyant /es maux.

DOmine , exaudi Q Eigneur , écoutez ma orationem meam: «3 prière , & que mes cris & clamor meus ad te montent jusqu'à vous, veniat.

Non avertas saciem Ne détournez pas votre tuam à me : in quacum- visage de dessus moi : en que die tribulor , inclina quelque )our que je sois ad me aurem tuam. dans l'affliction , prêtez l'oreille à ma voix.

In quacumque die in- En quelque jour que je Vocavero te : velociter vous invoque , hâtez-vous exaudi me. de me secourir.

Quia dessecerunt si- Car mes jours se sont cut fumus diesmei: St évanouis comme la sumée, ossa mea sicut cremium & mes os se sont íéchés aruerunt. comme un soy«r , & où le

seu brûle sans cesse.

Percussus fum ut fœ- J'ai été frappé comme num & aruit cor meum: l'herbe , St mon cœur est quia oblitus sum corne- devenu sec: parce que j'ai dere panem meum. oublié de manger mon pain.

A voce gemitûs met: Mes os tiennent à ma adhaesit os meum carni peau , à sorce de gémir & mea,. de soupirer.

Similis sactus sum Je suis devenu semblapelicano solitudinis : ble au pélican des déserts , sactus sum sicut nictico- & au hibou des lieux so«x in domicilio. lit ai r es.

Vigilavi , & sactus J'ai passé la nuit en veilsum sicut passer: solita- lant, St je me suis trouvé rius in tecto. comme un passereau qui est

tout seul sur le toit d'une maison.

Tota die exprobra- Mes ennemis me coubant mifii inimici mei: vroient d'opprobres d\& rant tout le jour : & ceux & qui laudabant me; me louoient , faisoient adversùm me jurabant. imprécations

des imprécations contre moi.

Parce que je tnangeois la cendre comme le pain: & que je mêlois mon breuvage de mes larmes.

A cause de votre colere te de votre indignation: parce qu'en m'élevant en haut , Tous m'avez brisé contre terre.

Mes jours se sont évanoui* comnv l'ombre :& je suis devenu sec comme Herbe,

Mais vous , Seigneur , vous demeurerez éternellement : & la mémoire de votre Nom passe de race en race.

Vous vous éleverez , & vous aurez pitié de Sion: puisque le temps est venu d'avoir compassion d'elle, le temps que vous avez vous-même marqué.

Puisque ses pierres sont encore chéries de vos serviteurs: & qu'ils en aimeront même jusqu'à la poussière.

Yotre Nom , Seigneur, sera craint des nations : & votre gloire de tous les Rois de la terre.

Lorsque le Seigneur aura rebâti Sion : & qu'il se sera sait voir dans fa gloire.

Quia cínerem tanquam panem manducabam: & potum meum cum fletu miscebam.

A sacie irae & indignationis tuae : quia elevans allifisti me.

Dies mei ficut umbra declnaverunt : & ego ficut fœnum arui.

Tu autem , Domine, in aeternum permanes: & memoriale tuum in generationem & gêner rationem.

Tu exurgens miserez beris Sion : quia tempus miserendi ejus, quia ve-i nit tempus.

Quoniam placuerunt servis tuts lapides ejus: & tens ejus miserebui> tur.

Et timebunt gentes Nomen tuum, Domine: & omnes Reges terra; gloriam tuam.

Quia asdifîcavit Dominus Sion : & videbitur in gloria sua.

Respexit ìn oratio- lI a tourné ses regards nem humilium : & r.on sur la prière des humbles: íprevit precem eorum. & il n'a point méprisé leurs vœux.

Scrib.Tntur haec in Que ceci soit écrit pour generatione altera : & la race qui doit suivre : & populus qui creabitur , le peuple qui sera créé laudabit Dominunt. alors, louera le Seigneur.

Quia prospexit de Parce qu'il a regardé da excelso sancto suo : Do- haut de son Sanctuaire: minus de Cœlo in ter, le Seigneur a jetté les ram aspexiti yeux du Ciel en terre.

Ut audiret gemitus Pour écouter les gémiss compeditorum : ut sol- semens des captiss: pour Veret filios interempto- tirer des liens les ensans de rum. ceux dont on a versé la

sang.

Ut annuntient in Sion Afin qu'ils célèbrent le Nomen Domini : & lau- Nom du Seigneur dans dem ejus in Jerusalem. Sion:& sa gloire dans Jérusalem.

In conveniendo po- Lorsque les peuples se pulos in unum : & Reges joindront ensemble : & les ut serviant Domino. Rois pour servir le Seigneur.

Respondit el in via II lui a dit au milieu virtutis suae : paucita- de fà sorce : saites-mot tem dierum meorum voir la brièveté des mes nuntia mihi. jours.

Ne revoces me in di- Ne me tirez pas du mon-; midio dierum meorum: de à la moitié de ma vie: in generationem & ge- vos années dureront dans nerationem annr tui. la suite de tous les âges.

Initio tu Domine, Seigneur , vous avez terram sundasti : & opera sondé la terre dès le commanuum tuarum ìunt mencement: & les Cieux Cœli. sont l'ouvrage de vos

mains.

Ipsi peribunt, tu au- IIs périront, mais vous; tem permanes : & omnes vous demeurerez ; il vieil^ liront tous comme un vè- fient vestimentum vete

rafeent.

Et sicut opertoriun mutabis eos , & mutibuntur: tu autem idem ipse es , & anni tui non deficient.

terne nt.

Vous les changerez comme un manteau , & ils changeront de sorme: mais vous êtes toujours le même , & vos années ne périront point.

Les ensans de vos serviteurs habiteront sur la terre , & leur postérité sera éternellement heureuse.

Gloire soit, &c.

P S E a U

'Modèle de r application avec laquelle il faut demander à Dieu le pardon de ses péchés.

Filii servorum tuorum habitabunt & semen eorum in saeculnm airieetur.

Gloria Patri, &c. M E 129.

SEigneur , je m'écrie vers vous du prossond abîme oùje suis : Seigneur, écoutez ma voix.

Que vos oreilles soient attentives à la prière que je vous sais.

Seigneur, si vous examinez nos péchés ,■ qui pourra , Seigneur, subsister devant vous ì

Mail vous vous laissez fléchir à la clémence : & je vous ai attendu Seigneur , à cause de votre loi , qui promet le pardon aux pénitens.

Mon ame a attendu le Seigneur , à cause de sa promesse ; mon ame a espéré au Seigneur.

Que depuis le point du jour jusqu'à la nuit : Israël espère au Seigneur.

DE prossundis damavi ad te, Domine: Domine, exaudi vocem meam.

Fiant aures tuaeinfendentes: in vocem deprecationis meae.

Si iniquitates observa, verisjDomine: Domine, quis sustinebit î

Quia apud te propitiatio est: & propter legem tuam sustinui te , Dor mine.

Sustinuit anima mea in verbo ejus : speravit anima mea in Domino.

A custodia matutina usque ad noctem : speret Israël in Domino.

« ZurückWeiter »