Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

& me

[ocr errors]

frons , les habitudes , les occasions qui m'ont portée au péché , & je veux rompre avec elle pour jamais. Je veux réparer les scandales que je peux avoir donnés , & les torts que j'ai faits à mon prochain , soit en son honneur ou en fes biens reconcilier.

(Prenez garde que fe confessant fans cette volonté, l'on ne recevroit point le pardon de les péchés, on les augmenteroit même par un facrilège , abuíant de ce Sacrement. )

Je vous demande très-humblement pardon par les mérites du Sang précieux & de la mort de J. C. mon Dieu & mon Sauveur : C'est-là & dans votre bonté infinie que je mets toute ma confiance, pour obtenir misericorde , me corriger*, & vous servir plus fidèlement,

Et parce que vous voulez avec justice que je fafle pénitence, j'accepte & je me soumets en cette vue à toutes les peines , les afflictions & les croix qu'il vous plaira de m'envoyer : je vous les offre avec ce qui me fera ordonné dans le Tribunal de la Confession & tout ce que je pourrai faire de bien par votre grace ;

désirant de tout mon coeur de satisfaire à votre justice , par de dignes fruits de Pénitence, qui ayant tout leur mérite de Jesus-Christ votre Fils, vous soient offerts par lui , & rendus agréables par fa médiation,

Beaucoup de péchés lui sont remis , parce qu'elle a beaucoup aimé. St. Luc , Chap. vii.

[ocr errors]

ils y

un

ACTE DE CONTRITION. J quo maine matheum. nou plutôt la lâcheté de vous offenser

mais cette vue ne suffit pas pour ma conversion : les démons & tous les damnés connoissent toute l'énormité de leurs crimes pensent continuellement & ils ne ceflent pas d'être des démons & des damnés. La vraie pénitence demande , Seigneur , cour amoli & brisé

par
la douleur

un sincère

regret du passé, & une résolution efficace pour l'avenir : & d'où , mon Dieu, toutes ces saintes dispositions, peuvent-elles me venir , si ce n'est de vous ? Oui, mon Dieu , c'est de vous seul , que j'ai offenfé & que j'ai traité fi indignement, que je puis obtenir cette douleur & ce ferme propos , fans quoi il n'y a point de pardon à espérer.

0 Jesus ! modèle parfait de pénitence vous qui avez ressenti une douleur si pénétrante de mes péchés , qui les avez pleuré avec des larmes 'fi amères en avez demandé pardon avec des gémiffemens fi tristes & fi douloureux inspirez - moi cette douleur à laquelle vous avez daigné vous assujettir pour mon amour ; & puisque vous avez bien voulu

, qui

prendre sur vous le poids énorme de més crimes, communiquez-moi cet esprit de pénitence, qui vous a animé pendant toute votre vie mortelle , mais sur tout dans cette heure fi pénible, où profterné devant votre Pere, le visage contre terre , vous faisiez pour mes excès une amende honorable à fa juftice.

Médecin charitable de mon ame , vous pouvez la guérir si vous voulez ; seroit-il possible que vous voulussiez me rebuter & me laisser misérablement périr , après avoir tant fait & tant souffert pour mon salut? Je ne le veux ni ne le puis croire : en ce moment, vous me regardez avec un cil de compassion , vous vous attendrissez sur moi , & vous commencez à amolir la dureté de mon coeur.

Mon Dieu , comment ai-je , pu vous offenser ? Comment l'ai-je fait avec tant de connoissance & tant de malice ? Qui a pu m'obliger d'irriter un Maître fi grand , fi faint , si puissant, fi redoutable ? Comment ai je pu me résoudre à violer les loix équitables de mon Créateur de mon Souverain, de mon Père d'un Pére fi aimable , d'un Père qui m'a tant aimé ? Rendre à mon Dieu , pour tant de bienfaits , tant d'outrages , une monstrueuse ingratitude ? N'ai-je pas un tort infini ? Comment excuser une perfidie fi indigne & fi honteuse ? C'est à quoi

n'est-ce pas

je ne pense pas , Seigneur , mais plutôt à reconnoître tout le tort que mon mauvais coeur a eu. J'ai péché, j'ai beaucoup péché, j'ai grièvement péché contre vous & fous vos yeux ; je ne mérite plus d'être regardée comme votre enfant.

Oui , c'est ma faute, c'est ma pure faute c'est ma très-grande faute. O Dieu qui haïfsez infiniment mon péché, que ne le puisje abhorrer autant que vous l'abhorrez ! Du moins , mon Dieu ! je l'abhorre de tout mon coeur ; je suis très-affligée de l'avoir commis &'j'en suis affligée , parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable : je fais à vos pieds une forte résolution de mourir plutôt que d'y retomber; j'en fuirai l'occasion, & je prendrai , avec votre fecours les moyens les plus sûrs pour vaincre mes paffions , mes mauvaises habitudes mes inclinations criminelles.

Votre Ministre , qui va me juger en votre place n'a qu'à parler , j'obéirai Seigneur , quoi qu'il m'ordonre, ou pour réparer les fautes dont je vais m'accu

ou pour m'empêcher d'en commettre de semblables ; & s'il juge qu'il doit m’abfoudre , je vous conjure , Dieu de miféricorde, de ratifier dans le Ciel , ce qu'il va prononcer en ma. faveur sur la

afin
que

reconciliée avec vous , j'entre dans la voie étroite que votre Eyangile

[ocr errors]
[ocr errors]

terre:

nous enseigne & que j'y marche avec tant de constance, de courage & de ferveur , que je mérite d'être un jour unie à tant de généreux pénitens , qui loueront votre miséricorde dans le Ciel. Ainsi soit-il.

Vierge Sainte , ma chère & ma puissante Avocate ma charitable Mère Mere de mon Dieu , priez pour moi , pauvre péchereffe , afin que la Confession que je vais faire , ne ferve

pas à me rendre plus criminelle , par l'abus d'un Sacrement inftitué pour me justifier ; mais qu'au contraire elle m'obtienne , & le pardon de mes péchés & une force invincible pour ne les plus commettre désormais.

Mon bon Ange , fidèle & zèlé Gardien de mon ame , aidez-moi dans une action fi importante pour mon salut & pour la gloire de mon Dieu.

PRÉPARATION A LA CONFESSION.

Si nous confesons nos péchés , Dieu est fidèle & juste pour nous les pardonner & nous

purifier de toute injustice. Dieu ! riche en miséricordes qui

connoiffant notre foiblefie & notre fragilité , avez bien voulu nous accorder un remède pour recouvrer

la vie & la liberté lorsque nous aurions été assez malheureuses pour nous livrer à la fer

O

9

« ZurückWeiter »