Abbildungen der Seite
PDF

viande mortelle du péché &c à la tyrari-. nie du démon , en instituant le Sacrement de Pénitence , par lequel le bienfait & le mérite de votre mort nous est appliqué.

Vous , Seigneur , qui avez laissé les Prêtres pour vos Vicaires , qui leur avez donné la parole de la réconciliation , la dispensation de vos mystères , les clefs du Royaume des Cieux , &c le pouvoir de lier & de délier , de remettre & de retenir les péchés ; mais qui nous avez obligées en même temps à leur déclarer nos péchés , comme les plaies de nos ames , à nos médecins , nos crimes à nos Juges , nos lèpres aux Prêtres de votre Loi. Je vais me présenter selon votre ordre à votre Ministre , en qui je respecte votre caractère & votre autorité , & je vais lui déclarer mes maladies & mes crimes,

Donnez-lui, mon Dieu , votre lumière pour bien connoître l'état & les besoins de mon ame ; donnez-moi la grace -de déclarer toutes mes fautes , & d'en découvrir toute J'énormité ; empêchez que l'orgueil, la mauvaile honte & le démon muet de í'Evangile ne me lient la langue; & donnez-moi i'hurailité , la douleur , & une sincère conversion de mon cœur, nécessaires pour recevoir la rémission de mes péchés*

LA LA MANIÉRÉ DE SE CONFESSER.

ÏL saut s'approcher du ConsessionaJ comme on se seroit approché du Calvaire , pour recevoir sur soi le Sang de notre Seigneur crucifié, & en laver son ame; ou comme on s'approcheroit du Tribunal de Jésus-Christ , s'il y étoit vifiblement, avec humilité , regret , & une sainte confusion d'avoir péché ; honorant dans la parsonne du Consesseur , le sacré Sacerdoce de Jesus-christ notre souverain Juge, qui l'a sait son Vicaire & son Ange , pour nous reconcilier dans sa bonté divine.

Entrant dans le consessional , il saut se mettre à genoux , saire le signe de la Croix , & dire: Binìfscç-moi , mon Père , j'ai péché. Après que le Prêtre a donné la Bénédiction , íl faut dire:

Je me confific à Dieu tout-puiJJ'ant , & à vous mon Père , de tous les péchés que j'ai commis depuis ma dernière ConfeJJìon , qui sut il y

Ensuite accusez-vous de vos péchés avec beaucoup de douleur & de contrition dans les circonftancss qui les rendent plus considérables , ou qui changent leur espèce ; ajoutez le nombre de sois que vous y êtes tombée ; si rous ne vous en souvenez pas précisément, dites le nombre de sois que vous jugerez le plus approchant, ou combien de temps le péché a continué.

Parlez clairement & distinctement , en moins de paroles que vous pourrez ( ne cachant pourtant rien ) & sans raconter ce qui n'est pas péché , ou nécessaire pour le saire entendre. Ne dites point les péchés des autres, si vous n'en êtes pas complice , ou s'ils n'augmçntent poi/nt les vôtre, ; ou du moins ne nommez jamais le nom des personnes.

Expliquez-vous dans la vérité & dans la simplicité , sans vç us flatter ou excuser , & sans rien dissimuler; si vous ne connoissez pas bien jusqu'oï a été le péché , ou fi vous doutez de l'avoir commis , dites-le de la manière que vous le connoissez: comme certain , ce qui est certain , ou comme douteux ce qui est douteux ; en ajoutant , Je m'en accuje comme Dieu m'en rtconnoît coupable.

Répondez simplement & naïvement aux demandes que le Consesseur vous sera , & .après avoir fini de dire tous vos péchés , dites : De tous ces péchés , & autres dont je n'ai point la connoiJJ'ance , j'en demande à Dieu pardon , & à vous mon Père , la nitence &, l'abjolutwn.

Ensuite écoutez les avis que le Consefleur trouvera à propos de vous donner , dans le dessein de les suivre , & recevez avec humilité la correction qu'il .vous sera de vos sautes, & la pénitence qu'il vous imposera, la regardant comme bien peu de chose en comparaison de ce que vos péchés méritent.

Pendant qu'il vous donne l'absolution , tenezvous dans de prossonds sentimens d'humilité , de contrition , de résolution , & de confiance en la bonté de Dieu , regardant & écoutant JesusChrist , qui par la bouche du Prêtre vous pardonne vos péchés: Ainsi abaissez-vous plus de cœur que de corps, & adorez son Sang précieux , qui lave votre ame de ses péchés.

Sortez du Consessional dans les sentimens les plus viss de reconnoissance, pour un Dieu qui vous pardonne vos péchés avec tant de bonté & de miséricorde , & lui en témoignez vcs actions de graces par les prières suivantes.

Ayez toin de saire votre pénitence avec le plus de dévotion qu'il vous est possible ; demandez de nouveau à Dieu le. pat don de vos péchés , & renouveliez les bonnes résolutions que veus avez prises de changer de vie, 6c d'éviter les occasions.

[ocr errors]

ACTION DE GRACES
APRÈS LA CONFESSION.

JE l'ai entendue , ô mon Dieu! cette douce &c cette consolante parole : Je vous absous de vos pêchés , au nom du Père , 0 du Fils , 6* du Saint-Esprit. C'est un homme qui l'a prononcée sur la terre , mais c'est un homme qui îient votre place , que vous avez revêtu de votre autorité , qui n'a parlé qu'en votre nom : Vous l'avez, Seigneur, ratifiée dans le Ciel , cette sentence de miséricorde , qui me remet dans vos bonnes graces , & qui effaçant les tâches honteuses de mes péchés , me rétablit dans l'heureux état dont j'étois déchue par mon infidélité. Jesus le Souverain Prêtre vous a parlé en ma faveur , il vous a offert pour moi ce Sang adorable que fa charité infinie lui a fait verser pour les pauvres pécheurs ; il l'a répandu sur moi ce Sang précieux , mon ame en a été lavée ; il vous a présenté ses plaies sacrées , afin que leur vertu vivifiante guérit les miennes.

Vous avez , Seigneur , écouté favorablement ce charitable Médiateur de ma réconciliation & de mon salut : Et en vue de celui qui par sa sainteté infinie a été ÔC sera éternellement le plus cher objet de vos complaisances , vous avez pardonné à une esclave criminelle qui ne méritoit de sentir que les plus tristes & les plus terribles effets de vos vengeances.

Que vous rendrai-je , ô mon Dieu ! pour un si grand bienfait? Que ferai-je pour le reconnoître ? Vous avez rompu , ô mon Dieu ! par la douceur efficace de voire grace , les liens honteux de mes crimes ; le moins que je puisse faire pour vous en marquer ma gratitude , c'est de vous offrir aujourd'hui & tous, les jours de ma vie , un sacrifice de louanges ; c'est de bénir , c'est d'exalter fans cesse l'étendue immense de votre miséricorde : je le fais de tout mon cœur, ô mon Dieu! & je le ferai jusqu'à la mort ; je ne me lasserai point de glorifier le meilleur de tous les Maîtres, ôc le plus charitable de tous les Pères.

Que tous vos Anges , Seigneur , que toits vos Saints vous remercient .pour moi de vos bontés. Que le Ciel & la Terre s'unissent , pour vous en rendre de perpétuelles actions de graces.

PRIERES APRÈS LA CONFESSION.

VOus avez brisé les chaînes de mes péchés en me les pardonnant par le ministère d'un de vos serviteurs ; quel

« ZurückWeiter »