Répertoire du Théâtre français ...

Cover
J. Didot ainé, 1823
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 191 - J'ai fait tant de métiers , d'après le naturel , Que je puis m'appeler un homme universel. J'ai couru l'univers ; le monde est ma patrie : Faute de revenu , je vis de l'industrie, Comme bien d'autres font ; selon l'occasion , Quelquefois honnête homme, et quelquefois fripon. J'ai servi volontaire un an dans la marine ; Et me sentant le cœur enclin à la rapine , Après avoir été dix-huit mois flibustier, Un mien parent me fit apprenti maltôtier. J'ai porté le mousquet en Flandre, en Allemagne;...
Seite 19 - Joueur serait un caractère Qui plairait par sa nouveauté. Regnard le fit en vers, et de Rivière en prose : Ainsi, pour dire au vrai la chose, Chacun vola son compagnon. Mais quiconque aujourd'hui voit l'un et l'autre ouvrage Dit que Regnard a l'avantage D'avoir été le bon larron.
Seite 227 - J'ai cent moyens tout prêts pour m'empêcher de vivre, La rivière, le feu, le poison et le fer. HECTOR. Si vous vouliez, monsieur, chanter un petit air, Votre maître à chanter est ici: la musique Peut-être calmerait cette humeur frénétique.
Seite 193 - Le jeu rassemble tout; il unit à la fois Le turbulent marquis, le paisible bourgeois. La femme du banquier , dorée et triomphante , Coupe orgueilleusement la duchesse indigente. Là , sans distinction , on voit aller de pair Le laquais d'un commis avec un duc et pair; Et, quoi qu'un sort jaloux nous ait fait d'injustices, De sa naissance ainsi l'on venge les caprices.
Seite 221 - N'es-tu pas fait à peindre? Est-if homme à la cour Qui de la tête aux pieds porte meilleure mine, Une jambe mieux faite, une taille plus fine ? Et pour l'esprit, parbleu , tu l'as des plus exquis : Que te manque-t-il donc? Allons, saute , marquis. La nature, le ciel, l'amour et la fortune...
Seite 209 - J'y consens. Acceptez pour époux un joueur Qui, pour porter au jeu son tribut volontaire, Vous laissera manquer même du nécessaire , Toujours triste ou fougueux, pestant contre le jeu, Ou d'avoir perdu trop , ou bien gagné trop peu. Quel charme qu'un époux qui, flattant sa manie, Fait vingt mauvais marchés tous les jours de sa vie ; Prend pour argent comptant, d'un usurier fripon, Des singes , des pavés, un chantier, du charbon; Qu'on voit à chaque...
Seite 225 - La fortune offre aux yeux des brillants mensongers; » Tous les biens d'ici-bas sont faux et passagers ; » Leur possession trouble, et leur perte est légère : » Le sage gagne assez quand il peut s'en défaire.
Seite 158 - Après un si long temps de pleine jouissance, Vos attraits sont à vous sans contestation. LA COMTESSE. Et je puis en user à ma discrétion. ANGÉLIQUE. / Sans doute. Et je vois bien qu'il n'est pas impossible / Que Valère pour vous ait eu le cœur sensible. L'or est d'un grand secours pour acheter un cœur : Ce métal, en amour, est un grand séducteur.
Seite 192 - Oui, monsieur. Tout le temps de ma vie, J'ai fait profession d'exercer la chimie. Tel que vous me voyez, il n'est guère de maux Où je ne sache mettre un remède à propos; Pierre, gravelle, toux, vertige, maux de mère; On m'a même accusé d'avoir un caractère.
Seite 277 - J'y mettois double charge, afin que par mes soins ' Le pauvre agonisant en languît un peu moins : Mais par trois fois, le sort, injuste, inexorable, N'a point donné les mains à ce soin charitable ; Et le...

Bibliografische Informationen