Oeuvres

Cover
Adolphe Delahays, 1845 - 503 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 61 - Nous ne sommes que d'hier, et nous remplissons tout, vos villes , vos îles , vos châteaux , vos bourgades , vos conseils , vos camps, vos tribus , vos décuries, le palais, le sénat, le forum : nous ne vous laissons que vos temples.
Seite 99 - David1, et ayant reçu avec le Saint-Esprit qui leur avait été promis le don des langues et des miracles, ils prêchèrent la foi en Jésus-Christ, et ils établirent des Églises, d'abord dans la Judée; ensuite s'étant partagé l'univers, ils annoncèrent la même foi et la même doctrine aux nations, et fondèrent des Églises dans les villes. C'est de ces Églises que les autres ont emprunté la semence de la doctrine, et qu'elles l'empruntent encore tous les jours, à mesure qu'elles se forment....
Seite 137 - Allez , dit le Seigneur aux apôtres , enseignez toutes les nations, baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit...
Seite 319 - Dieu, à ceux qui croient en son nom, qui ne sont point nés du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.
Seite 83 - Phalaris toute espérance de connaître le fond de la conjuration, il se coupa la langue avec les dents, et la cracha au visage du tyran.
Seite 31 - Mais il faut auparavant effacer les fausses impressions que vous en avez prises. XVI. Quelques-uns de vous ont rêvé que notre Dieu était une tête d'âne : Tacite est l'auteur de ce conte. Dans le cinquième livre de son histoire , où il parle de la guerre des Juifs , il remonte à l'origine de cette nation; et après avoir dit sur cet article , sur le nom et la religion des Juifs, tout ce qu'il lui a plu, il raconte que les Juifs, libres du joug de l'Egypte, ou comme il...
Seite 61 - ... siècle, un des orateurs du christianisme adressait ces paroles au gouverneur romain ? « Une nuit et quelques torches suffiraient pour nous -» venger, s'il nous était permis de rendre le mal pour » le mal. Mais à Dieu ne plaise qu'une religion divine se » venge paroles armes terrestres, et refuse des souffrances » qui sont une épreuve pour elle.
Seite 377 - ... ce que l'œil n'a point vu, ce que l'oreille n'a point entendu et ce que le cœur de l'homme ne saurait comprendre, » en sens inverse de ce que Dieu réserve à ceux qui l'aiment.
Seite 5 - Les chrétiens sont les seuls qu'il n'est pas permis de rechercher, et qu'il est en même temps permis de dénoncer; comme si la recherche pouvait produire autre chose que la dénonciation. Vous condamnez un chrétien dénoncé , et vous défendez de le rechercher. Il est donc punissable , non parce qu'il est coupable, mais parce qu'il a été découvert. Vous violez toutes les formes dans le jugement des chrétiens. Vous mettez les autres a la question , pour les faire avouer, et les chrétiens,...
Seite 399 - Ne vous émerveillez pas de ce que je dis, que l'heure viendra où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront la voix du Fils de Dieu, et...

Bibliografische Informationen