Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

non obstant oppositions ou appellations quelconques, pour lesquelles ne voulons aucunement estre différé, et générallement de

Ordonner, remonstrer, besongner, conclure et exécuter

en tous pôinctz et articles touchans le fait de nostre dite ville d'Arras, tout ainsi que nous-mesmes ferions et faire pourrions, si présens estions en nostre propre personne, et voulons et ordonnons et néanlmoins mandons et commandons estroictement à tous noz justiciers, officiers et subgetz et autres justiciers des justices et juridictions haultes, moyennes et basses, que à nosdits conseillers et commissaires en faisant et exécutant le fait de leurs charges et commission, touchant nostre dite ville d'Arras, et à tout ce qu'ilz ordonneront et commanderont de par nous, ils et chascun d'euli obéissent et entendent dilligemment comme pour nostre dite personne, et l'exécutera chascun en droit soy sans faveur, déport ou dissimulation, sur peine d'estre repputez ennemiz, rebelles et désobéissans, e1 d'encourir nostre perpétuelle indignation; car ainsi

nous plaist estre faict et exécuté par l'advis et délibéracion

et non obstant, comme dessus. En tesmoing de ce avons signé ces dites présentes de nostre main et à icelles fait mectre nostre scel.

Donné à Chasteau-Land (on), 2e jour de juing, l'an de grâce mil CCCC soixante dix-neuf, et de nostre règne le dix huitiesme, et sur le rt;ply, signé : Par le roy en son conseil, le mareschal, et nous en tesmoi.... à ce présent transcril ou vidimus le scel de la dile prévosté de Paris.... Ce fui fait les an et jour....

Signé : Sichau ...?
Le sceau manque.

N" 2, 1419, 2l juin.—Paris.—Reg. série F. 179 original.

Philippe Luillier, escuier, seigneur de Morvillier, capitaine de la Bastille-Saint-Anthoine, à Paris, conseiller chambellan du roy, nostre sire, et Henry de Luvre, aussi conseiller dudit sieur en sa court de parlement et ès requestes de son palais, prevost des marchans de la ditte ville de Paris, commissaires ordonne? et establiz

par le dit seigneur en ceste partie, à nos bien amez maistres Jehan de Rofley, garde et chancelier des (oyres de ChampaigneetdeBrye, Jacques de Rofley, lieutenant-général du bailliage de Troyes et esleu audit lieu, Jehan de Mergey, procureur du roi nostre sire, audit lieu, Symon Maret, receveur ordinaire audit lieu, Jehan de Marisy, Voyer, Maistre Germain Blanchet, dit Borgnibus, commis lieutenant de la prévosté dudit Troyes, Henry Thaon, aussi esleu, maistre Edmond Maret, receveur des aides, maistre Louis Griveau, grenelier, Jehan Hennequin l'aisné, Jehan Hennequin le jeune, Guillaume de Marisy, Jehan Larchier, Guillaume Griveau, Jehan Mosley, Jehan de Chatonru, Nicolas Berthier, Thibault Berthier, Pierre l'argentier, Guillaume Lesguisié, Claudin Journée et Nicolas de Salon, tous bourgeois, demeurant audit lieu de Troyes et à chacun d'eulx, salut et délection. Comme le roi nostre sire, par ses lettres patentes données à chasteau Landon (1), le deuxiesme jour de ce présent mois, et pour les causes contenues en icelles ail voulu et ordonné le nombre et quantité de trois cens bons mesnagers, marchans et ouvriers de plusieurs mestiers et marchandises convenables, en ce comprins vingt bons et notables marchons de draps, de soye et de laynne, de fer, d'acier, de bledz, de vins, espiceries, bestail et autres marchandises, estre esleus prins et levez tant en la dite ville de Troyes, comme en plusieurs autres villes, et nommez et désignez esdites lectres pour iceulx mesnagiers et marchans estre envoyez en la ville d'Arras, y habiter et demeurer avecques autres des villes et pais loyaulx, seurs et obéissans audit sieur, et soit ainsi que pour fournir audit nombre, eu esgard ad ce que par nous en a esté trouvé fait et besongné avecques vous et les autres officiers d'icellui seigneur, marchans et bourgeois des dites villes et pais pour ce convocquez et assemblez en cette ville de Paris, soit besoing et nécessaire trouver tant en la dite ville de Troyes, comme ès-villes de St-Florenlin, Bar-sur-Auhe, Joigny, Nogent-sur-Seinne, Ervy-le-Chastel, Pontz-sur-Seinne , Mussy

(1) Chef-lieu de canton, arrond. de Fontainebleau, Seine-et-Marne. Levesque et Chaumout-en-Bassiguy, adjoinctes avecques la dite vil1e de Troyes, la quantité de quatre-vingt-quatorze mesnagiers, marchansetgensde mestiers, comprinssix bons notables marchans; c'est assavoir auJit lieu de Troy, s trois grans marchans, esdils lieux de Bar, Joigny et Nogent, en chacune une ung marchant avec deux merciers, ung orfèvre en gros et menuiserie, quatre bourciers, un boutonnier, deux aiguilletiers, un ceincturier, quatre marchans drappiers et chausseiiers, cincq foulons, trois tixerans de draps, un tainturier de draps , un tondeur de grandes forces , sept cardeurs, ung faiseur de cardes, un boulengier, un pasticier, un faiseur d'aleynes, ung chapellier, deux mégissiers, deux pelletiers, trois tanneurs et corroyeurs de cuirs, quatre cordounniers, quatre 1isserans de toilles, trois cousturiers, deux barbiers-cirurgiens, deux menuisiers, ung potier d'estain, un fondeur maignien, deux charpentiers, ung maçon, deux torcheurs, ung coustellier, ung esperonnier, ung armurier, ung bourrelier, ung charron, deux hostelliers, deux taverniers, ung courtepoinlier, deux mareschaulx, ung tonnelier, six laboureurs et manouvriers, ung chandelier de suif et ung lainturier de peaulx, lesquelz, sans aucun délay, voisent et se rendent au pont de Meullanl pour d'illec estre menez et conduiz, eulx, leurs biens et mesnages, en ladite ville d Arras dedens les jours et terme et ainsi que contenu est ès-articles et instructions, à nous sur ce envoiez par ledit sieur dont nous avons baillé le double, et vous mandons et commandons et très-expressement enjoignons de par ledit seigneur, par vertu desdites lettres et du povoir a nous donné par icelles, et sur peinne de confiscation de corps et de biens, et d'estre tenus et réputés rebelles et désobéissans audit sieur que appeliez avecques vous pour adjoinctz les gens et officiers du roy nostre sire, esdites viltes de et des autres villes adjoinctes dessus nommées, avecques aucuns notables bourgeois et marchans d'icelles, jusqu'à tel nombre que verriez estre expédient et convenable, vous incontinent et en toute diligence asseiez le plu» également que faire se pourra, toutes heynnes, faveurs, accepcions des personnes, dons, promesses ou au'res choses à ce préjudiciables

cessans Ledit nombre de xciv marchands et mesnagiers, gens de mestier des conditions susdites en ladite ville de Troyes et au1res des susdites et chacune d'icelles selon sa juste quotité, et iceulx par vous esleuz les faictes incontinent partir eulx, leurs biens et nusnages nécessaires. Et pour ce faire leur baillez ou faictes bailler charroiz et conduicte, avec argent aux povres mécanicques et journeliers, en manière que, toutes excusations cessans, ils soient et puissent estre audit lieu du pont de Meullant, dedens le temps, et ainsi que le roi nostre sire le veult et mande par lesdites lettres, et que contenu est esdits articles ou instructions dont vous avons baillé le double co* dit est. Et à ce faire contraingniez lesdits esleuz et nommez et tous autres qu'il appartiendra, par prinse de corps et de biens, et par toutes autres voies et manières deues et sur les peines que dessus, et y faictcs et procédez au seurplos en telle façon et manière que l'intention et bon plaisir du roi nostre sire n'y soit aucunement retardé ou différé, mais sortisse son plain effect. De ce faire nous vous donnons povoir et commission, ensemble à vos dits adjoinctz, et de contraindre toutes personnes, qui pour ce seront à contraindre, à contribuer, par assiettes raisonnables, aux frais qu'il conviendra faire touchant les

choses dessus d d'icelles et leurs deppendances, ainsi que

verrez estre à faire par raison, par prise de corps et de biens, et tout ainsi qu'il est accoustumé de faire pour les propres œuvres du roy nostre dit sire ; et aussi les autres marchans des vil1es dessus dites et chacune d'icelles à faire ensemble, ou par parties, avecques les autres marchans des autres villes de nostre dite charge et commission, une bourse commune jusques à la somme de dix milte escnz du moins, et leurs faites envoyer en ladite ville d'Arras pour exercer la marchandise de leur dite bourse commune, ainsi et tout en la forme et manière que ledit seigneur le

veult et commande par lesdites lectres et instructions

mandons et commandons de par le roy nostre dit seigneur, et nous par vertu dudit pouvoir, à tous les justiciers, officiers et subgetz

d'icelui sieur, et à vous en ce faisant diligemment es vous prestent et donnent conseil, confort,aide et prisons, si mestiers est, pour et jusques à plain accomplissement des choses dessus dites.

Donné à Paris, soubz noz sceaulx et seings manuels, le vingt et ungnième jour de juins, l'an mil quatre cens soixante et dix-neuf.

Signé : Ph. Luillier, De Luire. Les sceaux ont été enlevés.

N°3. 1479, 4 juillet, Méry-gur-Seine.—Pièce attachée au regittrt 179, série F, arch mun. de Troyes.

Loys par la grâce de Dieu roy de France, aux bailliz de Troyes et de Chaumont et esluuz sur le fuit de nos aides auxdits lieux, ou à leurs lieuxtenants ou commis, salut. Comme puis naguaires par l'advis et délibéracion de plusieurs des princes et seigneurs de nostre sang et lignaige et gens de nostre grant conseil, nous ayons ordonné faire envoyer certain nombre de mesnagiers, de gens de tous estatz, mestiers et vacations, habiter et demeurer en nostre bonne ville d'Arras pour lentretennement, seurté, tuicion et défense de ladite ville, et à ceste cause ayons fait tenir certaines journées, convencions et assemblées en plusieurs bonnes viltes de notre royaume, mesmemenl en notre bonne ville de Paris, et par des commissaires par nous commis, pour tenir lesdiles journées, convencions et assemblées ait esté commandé et enjoinct de par nous à chacune des villes de nostre royaume, envoyer en nostre dite ville d'Arras certain nombre de gens et mesmement en aucunes villes de vos bailtiages, le nombre de quatre-vingl-huit mesnagiers avec six marchans, cest assavoir quarente-huit mesnagiers et Irais marchans pour la ville de Troyes, el les autres marchans et mesnagiers pour les villes et lieux contenuz en la commission, sur ce donnée par nos dits commissaires et selon ladite commission et instructions, sur ce par nous commandées et données, à quoy, comme raison est, ordonné par nos dits commissaires leur conviendra faire de grands frais, lesquelz vous n'oseriez assoir et imposer sur les habitans et demeurans en nos dites ville et forbourgs de Troyes

« ZurückWeiter »