L'Esprit des journaux, françois et étrangers, Band 3

Cover
Valade, 1788
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 22 - ... J'éprouve depuis long-tems qu'on peut aimer fans jouiflance ; mais il n'eft pas au pouvoir du cœur d'aimer long-^tems fans être aimé ; & je fens , à la honte de ma paffion , que mes chaînes fe fortifient des vôtres. Aidons-nous à nous guérir. Vous êtes l'époufe de Jéfus-Chrift.
Seite 72 - Gallus fuccombant fous les maux de l'amour, entouré de troupeaux attentifs à fa douleur, interrogé tour à tour par tous les Bergers & par tous les Dieux des champs , montrant , avant qu'il ait dit un mot , la Nature entière émue & troublée de fa paffion ; & quand il fort de ce filence...
Seite 22 - ... pour faire le bonheur de votre vie , fi vous m'aviez toujours aimé ; ou pour être votre bourreau , fi vous aviez été infidelle. Cet amour eft intérefle , je l'avoue ; mais quel eft l'amour qui n...
Seite 82 - Suspendre sa course rapide , ïc vais vous quitter pour jamais ! Prairie où , dès nos premiers ans , Nous parlions déjà de tendresse , Où , bien avant notre jeunesse , Nous passions pour de vieux amans ; Beaux arbres où nous allions lire Le nom que toujours j'y traçais , (Le seul qu'alors je susse écrire) Je vais vous quitter pour jamais ! IiES CTTTO mgTtTT.T.TgROMAIV'CE.
Seite 380 - ... le fecours d'un Matelot François , qui a eu l'intrépidité de s'expofer à un danger imminent pour le fauver. Le Capitaine Danois a fait offrir une fomme d'argent au Matelot François , mais ce brave homme a répondu , en la refufant , que (a.
Seite 87 - Que le spectacle de l'homme puissant occupé de secourir ses frères est doui pour une âme sensible! Combien de fois j'en ai joui! combien j'ai vu d'infortunés environner en pleurant celui qui finissait leurs peines ; celui qui , né dans la pourpre royale , abandonne son palais pour voler à leur chaumière...
Seite 385 - Nous nous contenterons de rapporter le vaudeville suivant : Si des rentes, pour nos péchés, Les quartiers nous sont retranchés, Pourquoi nous échauffer la bile?
Seite 269 - ... à fes amis, & on ne leur écrit pas. Combien de fois j'ai penfé à vous ! combien de fois je vous ai défiré à mes côtés , lorfque je...
Seite 22 - Quand votre Oncle eut fait de moi un exemple aux téméraires amans , ma foiblefle me rendit jaloux; je crus que, ne trouvant en moi que des defirs , vous chercheriez ailleurs un amant plus folide.
Seite 276 - Bientôt le tableau s'effaça devant mon imagination comme devant mes regards ; le bruit du Tarn tombant par la chauffée, entretenoit feulement encore les derniers mouvemens de mes rêveries. Je rentrai dans mon auberge, & je ma fentis fatigué : mais cette fatigue, qui naît de nos émotions , eft bien différente de- celles des jouiffances & des excès; elle eft douce à l'âme i à qui elle rend tin' témoignage honorable d'elle-même.

Bibliografische Informationen