Légendes des origines

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 71 - Je sais un paysan qu'on appelait Gros-Pierre, Qui, n'ayant pour tout bien qu'un seul quartier de terre, Y fit tout à l'entour faire un fossé bourbeux, Et de Monsieur de l'Isle en prit le nom pompeux.
Seite 1 - L'Antiquité toute en cervelle Me dit, je l'ai dit avant toi. C'est une plaisante donzelle : Que ne venait-elle après moi, J'aurais dit la chose avant elle.
Seite 254 - Cela se passait au moment où fermentait la singulière exaltation que 'j'ai décrite , où le roi cherchait des livres, où le pauvre voulait déchiffrer une inscription, où l'on retenait un copiste six mois à l'avance, où Alphonse de Naples faisait la paix avec Médicis, qui lui avait prêté un manuscrit. Puisque l'on gravait déjà des légendes de saints sur des blocs de bois, pourquoi ne pas y graver des mots, des phrases et des paragraphes? Pourquoi ne pas se servir du même moyen pour...
Seite 254 - Puisque l'on gravait déjà des légendes de saints sur des blocs de bois, pourquoi ne pas y graver des mots, des phrases et des paragraphes? Pourquoi ne pas se servir du même moyen pour tirer beaucoup de copies? Le clergé ne pouvait que gagner à cette popularisation des légendes et des psaumes. Ces grossières images de saints que l'on voit suspendues au foyer de nos chaumières sont précisément semblables aux informes essais de l'imprimerie.
Seite 230 - Quoi qu'en dise Aristote et sa docte cabale, Le tabac est divin, il n'est rien qui l'égale; Et par les fainéants, pour fuir l'oisiveté, Jamais amusement ne fut mieux inventé.
Seite 69 - Il arriva en Europe avec le vol précieux qu'il avait fait. Il le fit voir à plusieurs princes de différentes cours, qui tous l'admirèrent, mais qui le trouvèrent en même temps au-dessus de leurs facultés pécuniaires. Le régent de France fut lui-même effrayé du prix, lorsque Law, à qui le propriétaire l'avait présenté , le présenta à son tour à Son Altesse Royale.
Seite 15 - Deux ans de grincements de dents et d'insomnie, Qu'une femme pour vous s'est tachée et honnie, Qu'elle n'a plus au monde, et pour n'en mourir pas, Que vous, que votre col où pendre ses deux bras, Qu'elle porte un amour à fond, comme une lame Torse, qu'on n'ôte plus du cœur sans briser l'âme; Si c'est alors qu'on peut la laisser, comme un vieux Soulier qui n'est plus bon à rien. RAFAEL. Ah ! les beaux yeux ! Quand vous vous échauffez ainsi, comme vous êtes.
Seite 324 - Histoire des avanturiers flibustiers qui se sont signalez dans les Indes, contenant ce qu'ils y ont fait de remarquable, avec la vie, les mœurs et les coutumes des Boucaniers et des habitants de Saint-Domingue et de la Tortue; une description exacte de ces lieux...
Seite 109 - L'oiseau se donne au cœur joie, Ayant de cette façon A souper chair et poisson La ruse la mieux ourdie Peut nuire à son inventeur ; Et souvent la perfidie Retourne sur son auteur.
Seite 80 - DEPUIS qu'auprès de ta catin Tu fais un rôle des plus minces, Tu n'es plus le Prince d'Hénin, Mais seulement le Nain des Princes.

Bibliografische Informationen