revue de geographie

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt


Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 280 - III, g 18. fruits que la terre leur prodigue sans culture. Exempts de maladies, ils coulent leurs jours dans la joie et le bonheur. Aussi bien leur vie est si pure que les dieux ne dédaignent pas de descendre souvent parmi eux. Les Makkimiens, au contraire, sont très belliqueux. Toujours armés, toujours en guerre, ils travaillent sans cesse à étendre leurs limites, en sorte que cette ville commande seule à plusieurs nations. Elle ne compte pas moins de deux cents myriades de citoyens. Peu meurent...
Seite 260 - Atlantique, envahissait insolemment l'Europe et l'Asie ; car cette mer était alors navigable (1), et il y avait, au devant du détroit que vous appelez les colonnes d'Hercule, une île plus grande que la Libye et l'Asie. De cette île on pouvait facilement passer aux autres îles, et de celles-là à tout le continent qui borde tout autour la mer intérieure, car ce qui est en...
Seite 103 - dit-il, « des rochers affreux » pour leur hauteur et pour leur largeur, nous vismcs » sur un de ces rochers deux Monstres en peinture, qui » nous firent peur d'abord, et sur lesquels les Sauvages » les plus hardis n'osent arrester long-temps les yeux.
Seite 301 - On n'entendra jamais piaffer sur une route Le pied vif du cheval sur les pavés en feu ; Adieu, voyages lents, bruits lointains qu'on écoute, Le rire du passant, les retards de l'essieu, Les détours imprévus des pentes variées, Un ami rencontré, les heures oubliées, L'espoir d'arriver tard dans un sauvage lieu.
Seite 102 - ... nous ne faisons qu'un petit feu à terre sur le soir, pour préparer nos repas, et après souper nous nous en éloignons le plus que nous pouvons, et nous allons passer la nuit dans nos canots, que nous tenons à l'ancre sur la rivière, assez loin des bords; ce qui n'empêche pas que quelqu'un de nous ne soit toujours en sentinelle, de peur de surprise.
Seite 103 - entre les jambes elle se termine en queue de poisson ; le » verd, le rouge et le noir sont les teintes et les couleurs » qui le composent : Au reste ces deux Monstres sont si » bien peints, que nous ne pouvons pas croire qu'aucun » Sauvage en soit l'auteur, puisque les bons Peintres en
Seite 401 - Mais la nécessité de mettre projnplement la ville à l'abri d'un coup de main de la part des tribus environnantes a contribué considérablement à la destruction des arènes et de l'amphithéâtre, et l'on a vu les ouvriers du génie militaire bâtir le rempart avec les pierres choisies dans ces carrières d'un nouveau genre. Quoi qu'il en soit, l'installation moderne a pris une grande importance, en raison du transit qui s'y fait pour...
Seite 256 - ... rien. Un jour, voulant engager les prêtres à parler de l'antiquité, il se mit à leur raconter ce que nous savons de plus ancien, Phoronée dit le Premier, Niobé, le déluge de Deucalion et de Pyrrha, leur histoire et leur postérité, supputant le nombre des années et essayant ainsi de fixer l'époque des événements. Un des prêtres les plus âgés lui dit : <( 0 Solon, Solon ! vous autres Grecs, vous serez toujours en1.
Seite 259 - La capitale présentait tous les avantages d'un port de mer, car « le canal et le plus grand port étaient couverts de navires et de marchands qui arrivaient de tous les pays du monde, et dont la foule produisait la nuit et le jour un mélange de tous les langages et un tumulte continuel 2 ». Le reste du pays répondait à la beauté de la capitale.
Seite 481 - ... au Pacifique. Il s'écarte, il est vrai, de ces grandes œuvres classiques du bassin de la Méditerranée, qui pendant longtemps, ont seules captivé notre admiration; ce ne sont plus ces colonnades majestueuses, ces grandes surfaces calmes de la Grèce ou de l'Egypte; ce sont au contraire des formes laborieuses, complexes, tourmentées : superpositions, retraits multiples, labyrinthes, galeries basses à jour, tours dentelées, pyramides à étages et à flèches innombrables; une profusion...

Bibliografische Informationen