Précis historique de la révolution française: convention nationale, Band 2

Cover
Treuttel et Würtz, 1806
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 416 - Les jacobins s'indignèrent, la convention écouta les jacobins : alors le mal s'accrut par les mesures prises pour le détourner. On ne voyait de toutes parts que des agens de la convention qui tentaient, par des prodigalités sans bornes, l'avarice des fermiers, et satisfaisaient leur propre cupidité. Paris qu'on avait voulu exempter du fléau commun à tous les départemens , fut réduit aux extrémités d'une ville assiégée : pendant plusieurs jours , chaque habitant ne reçut que deux onces...
Seite 7 - Sont réputés gens suspects : 1" ceux qui, soit par leur conduite, soit par leurs relations, soit par leurs propos ou leurs écrits, se sont montrés partisans de la tyrannie et du fédéralisme, et ennemis de la liberté ; 2°...
Seite 261 - Tout citoyen a le droit de saisir et de traduire devant les magistrats les conspirateurs et les contre-révolutionnaires. Il est tenu de les dénoncer dès qu'il les connaît.
Seite 260 - VIII : la preuve nécessaire pour condamner les ennemis du peuple est toute espèce de documents, soit matérielle, soit morale, soit verbale, soit écrite, qui peut naturellement obtenir l'assentiment de tout esprit juste et raisonnable ; la règle des jugements est la conscience des jurés éclairés par l'amour de la patrie ; leur but, le triomphe de la République et la ruine de ses ennemis ; la procédure, les moyens simples que le bons sens indique pour parvenir à la connaissance de la vérité...
Seite 316 - France qu'il avait formé une liste de proscription ; je n'ai' pas voulu récriminer ; mais j'ai vu hier la séance des jacobins ; j'ai frémi pour la patrie ! J'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwel , et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein si la Convention nationale n'avait pas le courage de le décréter d'accusation,^( Marques d'approbation réitérées.
Seite 301 - Si mon espoir était vain , s'il était différé, écoute, lis, te dis-je : cette main qui trace ta sentence, cette main que tes yeux égarés cherchent à découvrir , cette main qui presse la tienne avec horreur , percera ton cœur inhumain.... Tous les jours je suis avec toi , je te vois tous les jours ; à toute heure , mon bras levé cherche ta poitrine..... 0 le plus scélérat des hommes, vis encore quelques jours pour penser à moi...
Seite 259 - Ceux qui , étant chargés de fonctions publiques, en abusent pour servir les ennemis de la révolution , pour vexer les patriotes , pour opprimer le peuple : « Enfin tous ceux qui sont désignés dans les lois précédentes , relatives à la punition des conspirateurs et...
Seite 261 - Nul ne pourra traduire personne au tribunal révolutionnaire, si ce n'est la Convention nationale, le Comité de Salut public, le Comité de Sûreté générale, les représentants du peuple commissaires de la Convention, et l'accusateur public du tribunal révolutionnaire; XI.
Seite 241 - J'ai vu quarante-cinq magistrats du parlement de Paris, trente-trois du parlement de Toulouse, allant à la mort du même air qu'ils marchaient autrefois dans les cérémonies publiques.
Seite 259 - Ceux qui auront répandu de fausses nouvelles pour diviser ou pour troubler le peuple ; Ceux qui auront cherché à égarer l'opinion et à empêcher l'instruction du peuple, à dépraver les mœurs et à corrompre la conscience publique, et...

Bibliografische Informationen