Cours de mécanique et machines professé à l'École polytechnique. 3 facs. (Facs. 2,3, publ. par m. [E.] Phillips avec la collaboration de mm. Collignon et Kretz).

Cover
Édouard Phillips
1865
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 322 - L'auteur et l'éditeur de cet ouvrage se réservent le droit de le traduire ou de le faire traduire en toutes les langues. Ils poursuivront en vertu des lois, décrets et traités internationaux, toutes contrefaçons ou toutes traductions faites au mépris de leurs droits. Le dépôt...
Seite 52 - D'après les lois connues, le rapport du sinus de l'angle d'incidence au sinus de l'angle de réfraction est constant.
Seite 88 - MM', MM, ont pour limites celles des tangentes aux trajectoires, relative et absolue, du mobile, 'et à celle du point coïncident du système, et les rapports de ces trois droites ont pour limites ceux des vitesses sur ces trajectoires. D'où l'on conclut , comme précédemment, que : La vitesse relative est la résultante de la vitesse absolue, et de la vitesse, prise en sens contraire, du point coïncident du système. 248. Déviation dans le mouvement relatif.
Seite 382 - Regnaull esi extrêmement remarquable. (Exposition analytique et expérimentale de la Théorie mécanique de la Chaleur, par G.-A.
Seite 89 - Pour l'équilibre d'un solide, il faut et il suffit que la somme des moments des forces par rapport à chacune des six arêtes d'un tétraèdre soit nulle.
Seite 2 - Huyghens, qui paraît avoir été destiné à perfectionner et compléter la plupart des découvertes de Galilée, ajouta à la théorie de l'accélération des graves celles du mouvement des pendules et des forces centrifuges (*), et prépara ainsi la route à la grande découverte de la gravitation universelle. La Mécanique devint une science nouvelle entre les mains de Newton, et ses Principes mathématiques qui parurent, pour la première fois, en 1687, furent l'époque de cette révolution.
Seite 52 - Ainsi, l'on peut dire que, pour qu'un système matériel quelconque soit en équilibre, il faut et il suffit que la somme des travaux virtuels de toutes les forces qui agissent sur...
Seite 40 - II faut surtout considérer que j'ai parlé de la force qui sert pour lever un poids à quelque hauteur , laquelle force a toujours deux dimensions , et non de celle qui sert en chaque point pour le soutenir , laquelle n'a jamais qu'une dimension; en sorte que ces deux forces diffèrent autant l'une de l'autre qu'une superficie diffère d'une ligne.

Bibliografische Informationen