Le Moliériste: revue mensuelle, Band 10

Cover
Georges Monval
Librairie Tresse, 1889
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 44 - II va jusqu'à former des souhaits contre vous. Oui , je voudrais qu'aucun ne vous trouvât aimable , Que vous fussiez réduite en un sort misérable ; Que le ciel , en naissant, ne vous eût donné rien...
Seite 69 - Je voudrais bien savoir pourquoi les gens qui se scandalisent si fort de la comédie de Molière ne disent mot de celle de Scaramouche...
Seite 4 - Je les ai faits, ajoute-t-il, pour répondre à cet endroit de votre lettre, où vous particularisez le déplaisir que vous donnent les partialités de vos trois grandes actrices pour la distribution de vos rôles. Il faut être à Paris pour en résoudre ensemble, et, tâchant de faire réussir l'application de vos rôles à leur caractère, remédier à ce démêlé qui vous donne tant de peine. En vérité, grand homme, vous avez besoin de toute votre tête en conduisant les leurs, et je vous...
Seite 130 - ... j'ai eu beau lui donner un petit chapeau , de grands cheveux , un grand collet , une épée , et des dentelles sur tout l'habit...
Seite 104 - Et, comme l'autre jour un docteur dit fort bien, C'est véritablement la tour de Babylone, Car chacun y babille, et tout du long de l'aune ; Et, pour conter l'histoire où ce point l'engagea...
Seite 44 - Oui, je voudrais qu'aucun ne vous trouvât aimable, Que vous fussiez réduite en un sort misérable; Que le ciel, en naissant, ne vous eût donné rien; Que vous n'eussiez ni rang, ni naissance, ni bien, Afin que de mon cœur l'éclatant sacrifice Vous pût, d'un pareil sort, réparer l'injustice, Et que j'eusse la joie et la gloire en ce jour De vous voir tenir tout des mains de mon amour.
Seite 70 - Scaramouche ermite, pièce très-froide, si elle n'eût été licencieuse, dans laquelle un ermite vêtu en moine monte la nuit par une échelle à la fenêtre d'une femme mariée, et y reparaît de temps en temps en disant : Questo è per mortificar la carne...
Seite 270 - Je cherchay des acteurs qui fussent, comme moy. Capables d'exceller dans un si grand employ. Mais, me voyant sifflé par les gens de mérite, Et ne pouvant former une Troupe d'élite, Je me vis obligé de prendre an tas de gueux, Dont le mieux-fait estoit bègue, borgne ou boiteux.
Seite 12 - Au reste, chacun des acteurs Charme et ravit les spectateurs, Et l'on y peut voir les trois Grâces Menant * les amours sur leurs traces, Sous le visage et les attraits De trois objets jeunes et frais, Molière, du Parc et de Brie.
Seite 104 - ... qui leur content des sornettes ; le devant de leur porte est toujours plein de carrosses et de chevaux qui embarrassent la rue, comme si l'on faisait ici quelques jeux de bateleurs. Ce qu'il ya de pis, c'est que l'on y voit une troupe d'estafiers plus bariolés que la chandelle des Rois...

Bibliografische Informationen