Révolution française. Histoire de dix ans, 1830-1840. Tom. 1, 7e éd.; 2-4, 4e éd.; 5, 1ère à 4e éd, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 198 - moi, n'a guère plus que des larmes, et l'on doit « peut-être lui tenir compte de celles qu'il ne garde
Seite 154 - Paris de 1814 mit la Belgique à la disposition « des hauts alliés, ceux-ci, du moment où ils eurent fixé « le sort des provinces belges, renoncèrent, d'après la loi « des nations, à la faculté de revenir sur leur ouvrage, et « la dissolution des liens formés entre la Hollande et la « Belgique sous la souveraineté de la maison de Nassau « se trouva exclue de leurs attributions. L'accroissement « de territoire assigné aux provinces unies fut d'ailleurs « acquis à titre onéreux,...
Seite 247 - ... la liberté de la Pologne doit succomber sous les ruines de ses villes et les cadavres de ses défenseurs , notre ennemi ne régnera que sur des déserts , et tout bon Polonais emportera en mourant cette consolation , que , si le ciel ne lui a pas permis de sauver sa propre patrie, il a du moins, par ce combat à mort, mis à couvert pour un moment les libertés de l'Europe menacée.
Seite 159 - ... nous mettait entre la guerre et l'abandon de nos principes. Nous n'en serons que plus forts quand, à la puissance de nos armes, nous joindrons la conviction de notre bon droit. Nous continuerons donc à négocier, et tout nous fait espérer que ces négociations seront heureuses ; mais, en négociant, uous armerons.
Seite 153 - Le protocole du 20 décembre fut l'expression de ces vérités ; il statua : « Que la Conférence s'occuperait de discuter et de concerter les nouveaux « arrangements les plus propres à combiner l'indépendance future de la « Belgique avec les stipulations des traités, avec les intérêts et la sécurité « des autres États, et avec la conservation de l'équilibre européen.
Seite 155 - Ces arrangements ne pourront affecter en rien les droits que le roi des Pays-Bas et la Confédération Germanique exercent sur le grand-duché de Luxembourg.
Seite 489 - ... générale sur les mesures que nous devions en attendre. Néanmoins l'attachement aux lois, l'amour de l'ordre ont fait de tels progrès en France, que la résistance à ce ministère ne serait certainement pas sortie des voies parlementaires, si, dans son délire, ce ministère lui-même n'eût donné le fatal signal par la plus audacieuse violation de la Charte et par l'abolition de toutes les garanties de nos libertés nationales, pour lesquelles il n'est guère de Français qui ne soit prêt...
Seite 491 - Condamne le prince de Polignac à la prison perpétuelle sur le territoire continental du royaume ; le déclare déchu de ses titres, grades et ordres; le déclare mort civilement ; » Tous les autres effets de la...
Seite 490 - ... j'ai vu l'action des lois paralysée et l'exercice de l'autorité royale totalement anéanti, que j'ai cru de mon devoir de déférer au vœu national, en acceptant la couronne à laquelle j'ai été appelé. C'est sur vous, Sire, que la France a surtout les yeux fixés.
Seite 489 - Charte, et par l'abolition de toutes les garanties de notre liberté nationale, pour lesquelles il n'est guère de Français qui ne soit prêt à verser son sang. Aucun excès n'a suivi cette lutte terrible. » Mais il était difficile qu'il n'en résultât...

Bibliografische Informationen