Revue de l'Avranchin et du pays de Granville, Band 6

Cover
Includes Proceedings of the society and lists of members.
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 448 - Tout se détruit. tout passe, et le cœur le plus tendre Ne peut d'un même objet se contenter toujours, Le passé n'a point vu d'éternelles amours, Et les siècles futurs n'en doivent point attendre.
Seite 133 - Bulletin du Comité des travaux historiques et scientifiques. Section des sciences économiques et sociales, année 1884. Paris, imprimerie nationale, 1884. — Comité des travaux historiques et scientifiques.— Revue des travaux scientifiques, t. IV, n<
Seite 348 - II exigea de la bergère Trente baisers pour un mouton. Le lendemain, Philis, plus tendre, Craignant de moins plaire au berger, Fut trop heureuse de lui rendre Tous les moutons pour un baiser. Le lendemain, Philis, peu sage, Voulut donner moutons et chien Pour un baiser que le volage A Lisette donna pour rien.
Seite 550 - Ci-gît l'auteur de Philopode Autrement dit Philotanus Ainsi qu'il sera plus commode A la bulle Unigenitus. Moitié grave , moitié bouffonne, Sa muse assez joyeusement Le mena jusqu'à son Automne Avec les plaisirs du printemps. Il s'était fait un caractère D'après Verville et Rabelais, Dans l'art de varier les faits. Il avait saisi leur manière, Bon estomac et l'esprit vif; II fut le héros de la Table.
Seite 205 - Abbaye depuis les temps les plus anciens, avec une monographie complète de l'ancienne église abbatiale et de l'église actuelle de Lonlay, et une histoire du fief de Fredebise, de la ville et château de Domfront et Notre-Dame-sur-1'Eau.
Seite 419 - ... les sacrements de la Pénitence et de l'Eucharistie reçus avec dévotion, des bains qui figuraient la pureté nécessaire dans l'état de la chevalerie, des habits blancs pris à l'imitation des néophytes comme le symbole de cette même pureté, un aveu sincère de toutes les fautes de sa vie, une attention sérieuse à des sermons où l'on expliquait les principaux articles de la foi et...
Seite 448 - Mes sentiments, hélas! diffèrent bien des vôtres! Amour à "qui je dois et mon mal et mon- bien, Que ne lui donniez-vous un cœur comme le mien ! Ou que n'avez-vous fait le mien comme les autres...
Seite 419 - Le seigneur à qui le novice présentait l'épée , demandait à quel dessein il désirait entrer dans l'ordre , et si ses vœux ne tendaient qu'au maintien et à l'honneur de la religion et de la chevalerie. Le novice faisait les réponses convenables , et...
Seite 449 - Mémoires de la Société des Sciences morales, des Lettres et des Arts de Seine-et-Oise, tome XI, Versailles 1878.
Seite 348 - Philis plus avare que tendre, Ne gagnant rien à refuser, Un jour exigea de Lisandre Trente moutons pour un baiser.

Bibliografische Informationen