Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small]

SUR L'ORIGINE

ET LES FONDEMENS

DE L'INÉGALITÉ

PARMI LES HOMMES,

Par J. J. ROUSSEAU, Citoyen

de Geneve.

Non in depravatis , sed in his quæ bene fecun-

dum naturam se habent, considerandum eit
quid fit naturale.

ARISTOT. Politic. LI.

A LO N D RE S.

M. DCC. LXXXII.
252.217 -A

[ocr errors]

AVANT-PROPOS.

ON peut

sourire avec dédain à ces Archivistes de la frivolité du jour, à ces Échos éphémeres de l'esprit d'intrigue & de parti , qui jugent un livre sans savoir lire , & prononcent fiérement sur les opinions, comme sur le style de l'Auteur. C'est au livre seul à parler pour le condamner ou l'absoudre. Mais voir fouler aux pieds les restes encore palpitans de l'homme vertueux qui nous fut cher, qui nous aima; entendre outrager sa mémoire, diffamer ses mæurs, noircir son ca. ractere, & garder un silence froid ou timide , ce seroit s'avouer aussi vil que le lâche qui, guettant sur le bord de la tombe, l'homme autrefois son ami, l'attendit au cercueil pour assouvir sa rage en poignardant un cadavre : bassesse atroce

qui m'enflammant d'indignation , m'inspira le projet &

le plan de cette Epître dédicatoire. Je la ligne parce que l'honneur l'exige. Content dans mon obscurité, de cultiver en paix quelques amis, & les fruits de mon jardin, je n'ai pas la manie de répandre mon nom,

mais je ne crains point de l'afficher, dès que pour la défense d'un ami , la vérité m'en fait une loi. Qui la vérité ; car les éloges donnés au caractere moral de Rousseau ne font pas des phrases de Rhéteur ; ils portent sur des faits publics, ou constatés par une foule de lettres originales qui existent entre mes mains , à plusieurs desquelles ses réponses se trouvent annexées. C'estlà, c'est dans ces écrits privés que se peint la beauté de son ame, cette candeur qui la distingue, ce rare désintéressement, cette vive sensibilité, cette bienveillance universelle , attachement sincere à ses devoirs, à ses principes, cet amour ardent de la vé. rité, de la justice, de l'honnêteté,

cet

« ZurückWeiter »