Bibliothèque impartiale, Band 14

Cover
E. Luzac, 1756
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 144 - Membres ordinaires de l'Académie, à travailler fur cette Queftion. Le Prix, qui confifte en une Médaille d'or du poids de cinquante Ducats, fera donné à celui qui, au jugement de l'Académie, aura le mieux réulTi.
Seite 144 - Auteurs de ne point fe nommer , mais de mettre fimplement une Devife , à laquelle ils joindront un Billet cacheté , qui contiendra avec la Devife, leur nom & leur demeure.
Seite 431 - C'est elle qui, au lieu de cette maxime sublime de justice raisonnée ; Fais à autrui comme tu veux qu'on te fasse, inspire à tous les Hommes cette autre maxime de bonté naturelle bien moins parfaite, mais plus utile peut-être que la précédente. Fais ton bien avec le moindre mal d'autrui qu'il est possible.
Seite 382 - Outre ces messieurs et ceux dont j'ai parlé ci-dessus , la Bastille étoit remplie de quantité de personnes de qualité. M. le maréchal de Bassompierre y avoit été mis pour les affaires de la Reine mère, dans le même temps qu'elle fut arrêtée. Comme j'ai dit, son âge lui avoit fait perdre la mémoire ; en sorte qu'il racontoit à tous momens aux mêmes personnes l'histoire de ses amours.
Seite 116 - Elle ne perdoit point de vue fon plan de fe tirer de la médiocrité en fe fefant un nom. Pour être remarquée , elle s'écartoit fouvent des routes battues, & fe plaifoit à mettre du fingulier dans fa conduite. C'étoit peu d'être une des plus aimables peribnnes de fon tems : elle vouloit être une femme extraordinaire, une femme forte.
Seite 379 - ... arrêter ; le carrosse de la Reine, en criant : « Arrête, cocher ! » et déjà le cocher de la Reine s'arrêtoit. Quand Sa Majesté vit celui de Son Eminence arrêté, elle cria à son cocher de marcher; de quoi le cardinal fut fort offensé, et il y eut un grand démêlé à ce sujet entre la Reine et lui. Il lui manda par M. Le Gras, secrétaire des commandemens de Sa Majesté, qui étoit fort dans ses intérêts, qu'il croyoit par ses services avoir assez mérité d'elle pour lui pouvoir...
Seite 385 - La coutume est que l'on donne au Roi tous les ans douze paires de draps et deux robes de chambre, une d'été et l'autre d'hiver : néanmoins je lui ai vu servir six paires de draps trois ans entiers , et une robe de chambre de velours vert doublée de petit gris...
Seite 84 - L'affemblée de ces juges fe tient dans la plaine nommée Ida qui eft au milieu de la réfidence divine. Leur premier ouvrage fut de bâtir la falle dans laquelle font leurs douze fiéges , (3) outre le trône que ley père univerfel occupe.
Seite 385 - ... avec beaucoup de suite sur la terrasse du château, il ne put s'empêcher de dire assez haut pour que Le Plessis, gentilhomme de la manche, l'entendît : « Voilà le Grand-Turc qui passe. » Le Plessis le dit à Son Eminence, et Son Eminence à la Reine, qui le pressa autant qu'elle put de lui dire qui lui avoit dit cela; mais il ne le voulut jamais nommer, car tantôt il disoit que c'étoit un rousseau, tantôt un homme blond. Enfin la Reine se fâcha tout-à-fait, mais il tint ferme jusqu'à...
Seite 80 - A l'égard du traité de poétique qui termine l'Edda , on fent bien que ce que je puis en .dire fe borne à quelques remarques , & à quelques exemples choifis dans le petit nombre d'articles qui peuvent être traduits. Les trois pièces qui nous reftent de l'ancienne Edda de Sœmund méritent beaucoup d'attention & par leur antiquité , & par les chofes qu'elles contiennent.

Bibliografische Informationen