Le procès de Louis XVI, ou, Collection complette, des opinions, discours et mémoires des membres de la Convention nationale, sur les crimes de Louis XVI ...

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 182 - II est évident, pour la nation française, que sa constitution peut marcher, que le gouvernement aura toute la force qui lui est nécessaire du moment où Votre Majesté, voulant absolument le triomphe de cette constitution, soutiendra le corps législatif de toute la puissance de l'exécution, ôtera tout prétexte aux inquiétudes du peuple, et tout espoir aux mécontents.
Seite 133 - » l'on nous parle de la part de ces gens-là nous n'écouterons » rien ; si c'est de la vôtre nous écouterons , mais nous irons
Seite 183 - Majesté, non-seulement comme citoyen soumis aux. lois , mais comme ministre , honoré de sa confiance , ou revêtu de fonctions qui la supposent : et je ne connais rien qui puisse m'empêcher de remplir un devoir dont j'ai la conscience. C'est dans le même esprit...
Seite 134 - ... est de voir la destruction de la royauté, de voir tous les pouvoirs méconnus, les propriétés violées, la sûreté des personnes mise partout en danger, les crimes rester impunis, et une anarchie complète s'établir au-dessus des lois, sans que l'apparence d'autorité que lui donne la...
Seite 140 - ... intérieure du royaume, et à celle de la justice, et cumule ainsi tous les pouvoirs ; elle exerce même par son comité des recherches un véritable despotisme plus barbare et plus insupportable qu'aucun de ceux dont l'histoire ait jamais fait mention.
Seite 138 - Assemblée devait s'occuper ; quelques-uns y avaient mis des restrictions pour des articles à faire décider préalablement. Le Roi a levé les difficultés que ces restrictions auraient pu occasionner, en allant au-devant lui-même et accordant, dans la séance du 23 juin, tout ce qui avait été désiré.
Seite 176 - J'ai été bien inquiet sur les dangers auxquels vous vous exposiez , jusqu'à ce que j'aie reçu les nouvelles de M. de Gouvernet , et je regrette bien sincèrement les braves gens qui ont péri dans cette affligeante , mais bien nécessaire affaire. Je vous prie de me marquer particulièrement ceux dont vous avez été content; je vous charge aussi de témoigner aux gardes nationales , ainsi qu'aux officiers et soldats qui vous ont si bravement secondé , combien je suis touché de leur zèle et...
Seite 8 - Sire, ce que je viens de recevoir « à deux heures. Les demandes sont bien claires : « M. de Mirabeau veut avoir un revenu assuré « pour l'avenir, soit en rentes viagères constituées « sur le trésor public, soit en immeubles. S'il « était question de traiter ces objets dans ce mo« ment, je proposerais à Votre Majesté de donner « la préférence à des rentes viagères...
Seite 134 - Assemblée dans la capitale du royaume, aucun sacrifice personnel ne lui a coûté ; il n'aurait pas même argué de la nullité dont le défaut absolu de liberté entache toutes les démarches qu'il a faites depuis le mois d'octobre 1789, si cet espoir eût été rempli. Mais aujourd'hui que la seule récompense de tant de sacrifices est de voir la destruction de la royauté...
Seite 183 - Si cette loi n'est mise en vigueur, les départements seront forcés de lui substituer, comme ils font de toutes parts, des mesures violentes, et le peuple irrité y suppléera par des excès. «Les tentatives de nos ennemis, les agitations qui se sont manifestées dans...

Bibliografische Informationen