Publications antérieures an premier volume des Mémoires

Cover
A. Montalant, 1847
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 20 - ... spectacle; l'horreur du crime diminue dès qu'elle ne le punit plus que par un autre crime. Gardezvous bien de confondre l'efficacité des peines avec l'excès de la sévérité : l'un est absolument opposé à l'autre. Tout seconde les lois modérées; tout conspire contre les lois cruelles. On a observé que dans les pays libres, les crimes étaient plus rares et les lois pénales plus douces. Toutes les idées se tiennent. Les pays libres sont ceux où les droits de l'homme sont respectés,...
Seite 49 - La religion doit diriger la société vers le grand but de l'amélioration la plus rapide possible du sort de la classe la plus pauvre.
Seite 20 - Tout seconde les lois modérées ; tout conspire contre les lois cruelles. On a observé que, dans les pays libres, les crimes étaient plus rares et les lois pénales plus douces. Toutes les idées se tiennent. Les pays libres sont ceux où les droits de l'homme sont respectés, et où, par conséquent, les lois sont justes. Partout où elles offensent l'humanité par un excès de rigueur, c'est une preuve que la dignité de l'homme n'y est pas connue; que celle du citoyen n'existe pas : c'est une...
Seite 20 - On a observé que dans les pays libres, les crimes étaient plus rares , et les lois pénales plus douces : toutes les idées se tiennent. Les pays libres sont ceux où les droits de l'homme sont; respectés, et où, par conséquent, les lois sont justes. Partout où elles offensent l'humanité par un excès de rigueur, c'est une preuve que la dignité de l'homme n'y est pas connue, que celle 358 PIÈCES JUSTIFICATIVES.
Seite 3 - Après la lecture et l'adoption du procèsverbal de la séance précédente, M. le Président rappelle à la Société la perte qu'elle a faite tout récemment en la personne de M.
Seite 21 - Mais elle était du monde où les plus belles choses Ont le pire destin, Et, rosé, elle a vécu ce que vivent les rosés, L'espace d'un matin.
Seite 37 - C'est une étrange destinée que celle du patois , cette belle langue rustique, mère indignement rebutée de nos langues urbaines et civilisées , que ses filles ingrates désavouent , et qu'elles vont persécuter...

Bibliografische Informationen