Traité de mécanique rationnelle

Cover
Garnier Frères, 1883 - 539 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 51 - ... est représentée, en grandeur et en direction , par la diagonale du parallélogramme construit sur les deux forces données.
Seite 213 - Les carrés du temps des révolutions des planètes autour du soleil sont entre eux comme les cubes des grands axes de leurs orbites.
Seite 414 - ... sur un plan horizontal, passe d'une valeur nulle à une valeur différente de zéro. Mais si le danseur veut pirouetter vers la gauche, il donne à son corps un mouvement de torsion, en vertu duquel la partie supérieure tourne vers la gauche, tandis que la partie inférieure tend à tourner vers la droite ; ce dernier mouvement ne pouvant se faire que par un glissement des diverses parties du pied sur le sol, il en résulte le développement d'une résistance au glissement en chacun des points...
Seite 315 - ... soit en équilibre, il faut et il suffit que la somme des moments des forces par rapport à l'axe fixe soit nulle.
Seite 306 - Donc, pour qu'un solide ayant un axe fixe soit en équilibre, il faut et il suffit que la somme des moments des forces directement appliquées, par rapport à l'axe soit nulle.
Seite 369 - Pour démontrer cette proposition, imaginons que nous réunissions les deux bouts de tuyau dans lesquels peuvent se mouvoir les deux pistons A, B, par un canal courbe ACB, contenu tout entier à l'intérieur de l'espace occupé par le fluide et se raccordant à ses deux extrémités avec ces bouts de tuyau ; nous pourrons même supposer que la section transversale de ce canal ACB soit partout égale à la base de l'un des pistons A, B. Le fluide dont il s'agit étant en équilibre, nous pouvons •...
Seite 104 - Aussi la vérité de ces principes ne peut-elle pas être reconnue d'une manière complète à priori ; on ne peut que faire concevoir leur existence, au moyen de certains exemples de phénomènes dans lesquels chacun d'eux se manifeste d'une manière spéciale. Mais leur exactitude est rendue incontestable par l'exactitude des conséquences qu'on en déduit au moyen d'une suite de raisonnements rigoureux. La plus...
Seite 277 - G est doYic sur l'intersection de deux de ces plans, c'est-à-dire sur la ligne gg' qui joint les centres de gravité des bases; comme il est dans le plan abc, on voit que : le' centre de gravité d'un prisme triangulaire est au milieu de la droite qui joint les centres de gravité des deux bases; il coïncide avec le centre de gravité de la section moyenne.
Seite 306 - Pour qu'il soit en équilibre, il faut et il suffit que la résultante de toutes ces forces soit nulle. En projetant sur les trois axes, on a ainsi, pour l'équilibre du point...
Seite 17 - ... décrit un cercle dont le plan est perpendiculaire à l'axe et dont le centre est sur l'axe; la position d'un de ces points suffit pour déterminer celle de tous les autres.

Bibliografische Informationen