Abbildungen der Seite
PDF

PSAUME 1 1 2.

Invitation à célébrer les grandeurs de Dieu, sa Providence et ses bienfaits.

Laudate, pueri, Do- Louez,serviteurs de Dieu, minum: laudate Nomen louez le nom du Seigneur Domini.

Que le Nom du Seigneur soit béni, dès ce moment , aujourd'hui, et jusque dans tous les siècles.

Depuis l'Orient jusqu'à l'Occident, le Nom du Seigneur est un sujet de louanges

Le Seigneur est élevé audessus de toutes les Nations, et sa gloire est au-dessus des Cieux. Qui est semblable au SeiDeus noster, qui in al- gneur notre Dieu I II s'élève tis habitat: et humilia au plus haut,-pour asseoir respicit in cœlo et in son trône, et il abaisse ses regards sur ce qui est audessous de lui dans le Ciel et sur la Terre^

Il relève le faible abattu; il fait lever le pauvre de son fumier,

Pour le placer avec les princes, avec les princes de son peuple.

11 rend féconde l'épouse stérile, et l'environne d'enfants qui font le soutien de la maison et la joie de leur mère. Gloire au Père, etc. Ant. Que le Nom du Seigneur soit béni dans tous les siècles.

Ant. Nous qui vivons.

Sit Nomen Domini benedictum : ex hoc nunc et usque in sœculum.

A solisortu usque ad occasum: laudabile Nomen Domini.

Excelsus super omnes gentes Dominus: et super Coelosgloria ejus.

Quis sicut Dominus

terra.

Suscitans a terra inopem: et de stercore erigens pauperem,

Ut collocet eum cum principibus : cum principibus populisui.

Qui habita re facit sterilem in domo: matremfiliorum laetantem.

Gloria Patri, etc.

Ant. Sit Nomen Domini benedictum in sœcula.

i4nt.Nosqui vivimus.

Psaume 1 13.

Merveilles de Dieu, dans la délivrance de son Peuple.

Lorsqi 'israel sortit d'K- In exitu Israel de JEgypte, & la famille de Jacob gypto : doinus Jacob de du milieu d'un peuple populo barbaro. étranger.

Juda fut consacré au Seigneur, et Israël devint son empire.

La mer le vit, et s'enfuit, le Jourdain retourna en arrière.

Les montagnes bondirent

Facta est Judaea sanctificatioejus: Israël potestasejus.

Mare vidit, et fugit: Jordanis conversus est retrorsum.

Hontes exultaverunt comme le bélier, et les colli- ut arietes: et colles si

cutagniovium.

Quid est tibi, mare, quod fugisti? et tu, Jordanis, quia conversus es retrorsum?

Montes, exultastis si

nes comme l'agneau

Pourquoi, ô mer! fuyaistu ? et toi, Jourdain, pourquoi retournais-tu en arrière?

Montagnes, pourquoibon

dissiez-vouscommelebélier, eut arietes, et colles,

et vous, collines, comme sicut agni ovium? l'agneau?

C'est que la terre s'est A facie Domini mota

émue devant la face du Sei- est terra: a facie Dei

gneur, à l'aspect du Dieu Jacob. de Jacob.

Du Dieu qui a changé la Qui convertit petram

pierre on fontaine, et la ro- in stagna aqunruru : et

che en sources d'eaux vives, rupem in fontes aqua

Ce n'est point à nous, Sei- rum.

gneur, ce n'est point à nous Non nobis, Domine,

qu'est due la gloire: donnez- non nobis: sed Nomini

la tout entière à votre Nom. tuo da gloriam.

Par votre miséricorde en- Super misericordia

vers nous, et par votre fidé- tua et veritate tua : ne

litéàexécutervospromesses: quando dicant Génies:

de peur que les nations ne Ubi est Deus eorum?

disent quelquejour: Où donc est leur Dieu?

Deus autem noster in Notre Dieu? il est dans le

Cœlo : omnia quaecum- Ciel : il a fait tout ce qu'il a

que voluit fecit. voulu.

Simulacra gentium Les idoles des nations ne

argentum et aurum: sontquedel'oretdel'argent,

opéra manuum homi- ouvrage de la main des hom

num. mes.

Os habent, et non lo- Elles ont une bouche, et

quentur: oculos ha- ne parlent point ; des yeux,

bent, et non videbunt. et ne voient point.

Aures habent, et non Elles ont des oreilles, et

audient : nares habent, n'entendent point; des na

et non odorabunt. rines, et point d'odorat.

Manus habent, el non Elles ont des mains, et el

Ealpabunt; pedes ha- les ne sauraient rien palper;

ent, et non ambula- des pieds, et elles ne sau

bunt: non clamabunt raient marcher ; un gosier,

in gutture suo. mais point de voix.

Similes illis fiant, qui Qu'ils deviennent sembla

faciunt- ea: et omnes blés à ces idoles, ceux qui

qui confidunt in eis. les ont faites, et tous ceux

qui mettent en elles leur

confiance.

Domus Israel spera- La maison d'Israël a es

»it in Domino: adjutor péré dans leSeigneur ; il en

feorum et protectoreo- est le protecteur et l'appui.

rum est.

Domus Aaron spera- La maison d'Aaron a es

vit in Domino : adjutor péré dans le Seigneur ; il en

eorum et protector eo- est le protecteur et l'appui.

rum est. . .

QuitimentDominum, Ceuxqui craignent le bei

speraverunt in Domino: gneur, ont espéré en lui ; il

adjutor eorum et pro- estleurappuietleur protec

tector eorum est. teur.

Dominus memor fuit Le Seigneur s'est souvenu

nostri: et beuedixit de nous, et il nous a bénis, nobis.

Il a béni la maison d'Is- Benedixit domui Israël; il a béni la maison rael: Benedixit domui d'Aaron. Aaron.

11 a béni tous ceux qui le Benedixit omnibus craignent, les petits comme qui timent Dominum

les grands

Que le Seigneur ajoute encoreà ces béuédictionssur vous et sur vos enfants.

Soyez bénis du Seigneur, qui a fait le Ciel et la Terre.

pusillis cum majoribus.

Adjiciat Dominus super vos: super vos et super filios vestros.

Benedicti vos a Domino : qui fecil Cœlum et Terram.

Cœlum Cueli Domino: terram autem dedit filiishominum.

Non mortui lauda

Les Cieux des Cieux sont au Seigneur, et il a donné la terre aux enfants des hommes.

Les morts ne vous loueront point, Seigneur, eux bunt te, Domine: neque qui descendent dans les de- omnes qui descendunt meures silencieuses du tom- in infernum. beau.

Mais nous qui vivous, Sed nos qui vivimus, nous bénissons le Seigneur, benedicimus Domino: nous et nos enfants, dès au- ex hoc nunc, et usque jourd'hui et dans tous les in saeculum. siècles. 'Gloire au Père, etc.

Ant. Nous qui vivons, nous bénissons le Seigneur.

Gloria Patri, etc. 4nt.Nos qui vivimus, benedicimus Domino.

Au temps de Pâques. Ant. Alléluia, alléluia, alléluia.

On lit le chapitre suivant, quand il n'y en a point de particulier pour le Dimanche.

Petit Chapitre. 2. Cor. 2.

Béni soit Dieu, le Père de Benedictus Deus, et

Notre-Seigneur Jésus-Christ, Pater DomininostriJesu

le Père des miséricordes et le Christi; Pater miseri

Dieu de toute consolation, cordiarum, et Deus to

tius consolationis, qui qui nous console dans tous

consolatur nos in omni nos maux, tribulatione nostra.

1^. Deo grattas. 11. Rendons grâces à Dieu.

HYMNE DES DIMANCHES.

Lias Creatoroptime, Lucem dierum proférons, Primordiis lucis novae Mundiparansoriginem.

Qui mane junctum

vesperi Diem vocari prœcipis; Tetrum Chaos illabitur; Audi preces cum fleti

bus.

Ne mens gravata crimine, Vitae sit exul munere, Dum nil perenne cogitat, Seseque culpis iiligat.

Cœlofum pulsetinti

mum;

Vitale tollat praemium;

Vilemus omne noxium;

Purgemus omne pessi

mum.

Praesta , Pater piissime, Patrîque corn par unice, Cum Spiritu Paraclito,

O Dieu, souverainement bon, qui avez créé la lumière; qui la faites luire tous les jours, et qui avez commencé par elle la création du monde.

Vous qui avez voulu qu'on donnât le nom de Jour à cet espace de temps qui s'écoule depuis le matin jusqu'au soir; maintenant que les ténèbres de la nuit approchent, écoutez les prières que nous vous faisons avec larmes.

Ne permettez pas que notre ame, appesantie par le crime, et oubliant l'éternité, s'engage dans du nouvelles fautes, et soit privée pourtoujours de la vie éternelle.

Faites, au contraire, que, par l'ardeur de ses désirs pour le Ciel, elle obtienne cette viequi ne finirajamais; donnez-nous la grâce d'éviter tout ce qui nous serait nuisible, et d'expier toutes les fautes que nous avons commises.

Accordez-nous ces grâces, Père des miséricordes, et vous, Fils unique egHl au Père, qui, avec lui et l'Esprit

« ZurückWeiter »