Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

LE LUNDI.

L'heure de la mort approche:que voudrais-je avoir fait alors ? Faisons-le, mon ame, faisons le dès à présent.

LE MARDI.

Travaillons, comme si nous devions toujours vivre. Vivons, comme si nous devions à l'instant mourir.

LE MERCREDI.

Dieu nous voit, il jugera nos pensées, nos paroles et nos cuvres ; gardons-nous donc de pécher.

LE JEUDI.

Qui offense Dieu, perd son ame : qui perd son ame, perd tout. O péché, que je t'abhorre!

LE VENDREDI. Jésus a souffert et est mort pour nous ; souffrons avec lui et pour lui, et désirons mourir dans son amour.

LE SAMEDI.

Marie notre Mère a beaucoup aimé Jésus : aimonsle, servons-le comme elle, et montrons-nous ses enfants.

EXERCICE

POUR LA SAINTE MESSE.

LA Messe est le plus saint de tous les actes de la Religion, et la plus excellente de toutes les prières; c'est le sacrifice où Jésus-Christ rend une gloire infinie à son Père, et nous appliquesans cesse la vertu salutaire du sacrifice de la croix pour la rémission de nos péchés; il s'y offre réellement lui-même comme Victime par les mains du Prêtre: nous l'offrons tous en même temps, nous nous immolons nous-mêmes avec lui: et comme il

У

fait pour nous l'office de Médiateur auprès de son Père, nos prières, unies aux siennes, en reçoivent un mérite qui les rend très-agréables à Dieu.

Ces motifs doivent nous engager à nous dévouer d'une manière toute spéciale à ce grand et auguste Sacrifice, nous devons y assister avec tous les sentiments que peut inspirer une solide et fervente piété, el y porter les mêmes dispositions d'esprit et de coeur que nous aurions eues, si nous avions vu Jésus-Christ mourir sur le Calvaire.

En allant à l'Eglise. Nous entrerons dans le Temple du Seigneur, nous l'adorerons dans ce lieu qu'il a choisi pour sa demeure. Ce lieu est saint et terrible. En vérité, c'est la Maison de Dieu même et la porte du Ciel.

En prenant de l'eau bénite. Vous me laverez de mes péchés, Seigneur, et je serai purifiée; vous m'arroserez de votre Sang, et je deviendrai plus blanche que la neige. Créez en moi un caur pur, ô mon Dieu ! et renouvelez au fond de mes entrailles l'esprit de droiture et de justice.

O mon ame, mon esprit et mon cæur! adorons Jésus-Christ dans l'auguste Sacrement où il réside; prosternons-nous devant lui, parce qu'il est Notre-Seigneur et notre Dieu.

O Dieu! qui, dans le Sacrement admirable de l’Eucharistie, nous avez laissé un souvenir continuel de votre Passion; faites-nous la grâce de révérer tellement les Mystères sacrés de votre corps et de volre Sang, que nous ressentions sans cesse en nous le fruit de votre Rédemption : Vous qui, étant Dieu, vivez et régnez avec Dieu le Père, en l'unité du SaintEsprit, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Lorsque le Prêtre commence la Sainte Messe.

C'est en votre nom, adorable Trinité, c'est pour vous rendre l'honneur et les hommages qui vous sont dus, que j'assiste au très-saint et très-auguste Sacrifice.

Quoique la multitude et l'énormité de mes offenses me rendent indigne d'approcher de vos autels, grand Dieu, qui seul êtes ma joie, mon espérance et mon bonheur; vous m'appelez à vous, et voulez que je m'unisse à votre Ministre, pour vous offrir l'adorable Victime de mon salut.

Je reconnais, ô mon Dieu, qu'il n'y a rien en moi qui ne dû m'empêcher d'assister au plus saint des Sacrifices, de vous l'offrir et d'y participer; mais, Seigneur, vous ne rejetterez pas un cæur contrit et humilié, qui avoue ses fautes, qui vous en demande trèshumblement pardon, et qui l'espère par les mérites de la Victime inême qui va vous être offerte pour les expier.

Au Confiteor. C'est devant vous, ô Dieu tout-puissant, qu'une misérable pécheresse vient se prosterper, c'est à vous que je m'accuse, parce que c'est contre vous et en votre présence que j'ai péché; c'est à Marie, la plus pure des Vierges, c'est à l'archange saint Michel, c'est à saiut Jean-Baptiste, c'est aux bienheureux apôtres Pierre et Paul, c'est à tous les Saints dont j'ai si peu suivi les exemples, c'est aux Fidèles que j'ai contristés ou scandalisés, c'est enfin

au Ciel et à la Terre, que je confesse avoir péché par pensées, par paroles, par actions et par omissions. C'est ma faute; oui, c'est ma faute et ma très-grande faute. Je n'ai nulle excuse pour me justifier; rien ne devait me faire offenser un Dieu qui mérite un amour infini; il fallait plutôt tout sacrifier mille fois : je ne puis donc attendre mon pardon que de sa seule miséricorde; el comme je suis indigne de l'obtenir par moi-même, je conjure la bienheureuse Vierge, saint Michel, saint JeanBaptiste, les glorieux apôtres saint Pierre et saint Paul, et tous les Saints, d'intercéder pour moi auprès de votre souverain Maître.

Que Dieu plein de miséricorde ait pitié de moi; qu'il m'accorde la rémission entière de mes péchés ; afin que, persévérant désormais dans son amour, j'arrive heureusement à la vie éternelle. Ainsi soit-il.

A l’Introit. Vous l'avez dit, Seigneur : Je ne veux point la mort des pécheurs, je ne cherche point à les rendre malheureux, ni à les faire périr; je cherche plutôt à leur donner la paix, et à les délivrer de la cruelle servitude sous laquelle ils gémissent. Votre parole, Seigneur, ne nous a pas trompés; combien de bénédictions n'avez-vous pas répandues sur votre Peuple. depuis que Jésus-Christ a pris pour nous la forme d'un esclave! Il ne tient donc qu'à moi de jouir de la douce liberté de vos enfants : ah! soyez-en béni dans tous les siècles. Ainsi soit-il.

Au Kyrie. IMPLOREZ, mon ame, avec une entière confiance, la clémence de votre Dieu ; dites hardiment et sans crainte d'être rebutée : Seigneur notre Dieu, faites-nous miséricorde; vous qui nous avez créés, ayez pitié de l'ouvrage de vos mains ; Père miséricordieux, faites grâce à vos enfanls coupables.

0 Jésus! 0 aimable Sauveur! Médiateur infiniment charitable, soyez touché de nos misères; pardonnez-nous nos péchés, délivreznous des ennemis de notre salut.

Vous êtes notre espérance, ô Esprit sanctificateur! Vous êtes notre lumière, notre force el notre consolation; ah! daignez nous purifier de nos iniquités.

Au Gloria in excelsis. Gloire à Dieu au plus haut des Cieux, et paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté Nous vous louons, nous vous bénissons, nous vous adorons, nous vous glorifions, nous vous rendons grâce dans la vue de votre gloire infinie, Seigneur Dieu, Roi du Ciel ! O Dieu Père tout-puissant! Seigneur Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, Seigneur Dieu ! Agneau de Dieu, Fils du Père! O vous qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous : vous qui effacez les péchés du monde, recevez notre humble prière : vous qui êtes assis à la droite du Père, ayez pitié de nous : car vous êtes le seul Saint, le seul Seigneur, le seul Très Haul, 0 Jésus-Christ ! avec le Saint

« ZurückWeiter »