Abbildungen der Seite
PDF

Lorsque le Prêtre commence la Sainte Messe.

C'est en votre nom, adorable Trinité, c'est pour vous rendre l'honneur et les hommages qui vous sont dus, que j'assiste au très-saint et très-auguste Sacrifice.

Quoique la multitude et l'énormité de mes offenses me rendent indigne d'approcher de vos autels, grand Dieu, qui seul êtes ma joie, mon espérance et mon bonheur; vous m'appelez à vous, et vouiez que je m'unisse à votre Ministre, pour vous offrir l'adorable Victime de mon salut.

Je reconnais, 6 mon Dieu, qu'il n'y a rien en moi qui ne dût m'empêcher d'assister au plus saint des Sacrifices, de vous l'offrir et d'y participer; mais, Seigneur, vous ne rejetterez pas un cœur contrit et humilié, qui avoue ses fautes, qui vous en demande trèshumblement pardon, et qui l'espère par les mérites de la Victime même qui va vous être offerte pour les expier.

Au Confiteor.

C'est devant vous, ô Dieu tout-puissant, qu'une misérable pécheresse vient se prosterner, c'est à vous que je m'accuse, parce que c'est contre vous et en votre présence que j'ai péché; c'est à Marie, la plus pure des Vierges, c'est à l'archange saint Michel, c'est à saint Jean-Baptiste, c'est aux bienheureux apôtres Pierre et Paul, c'est à tous les Saints dont j'ai si peu suivi les exemples, c'est aux Fidèles que j'ai contrôlés ou scandalisés, c'est enfin au Ciel et à la Terre, que je confesse avoir péché par pensées, par paroles, par actions et par omissions. C'est ma faute; oui, c'est ma faute et ma très-grande faute. Je n'ai nulle excuse pour me justifier; rien ne devait me faire offenser un Dieu qui mérite un amour infini; it fallait plutôt tout sacrifier mille fois: je ne puis donc attendre mon pardon que de sa seule miséricorde; et comme je suis indigne de l'obtenir par moi-même, je conjure la bienheureuse Vierge, saint Michel, saint JeanBaptiste, les glorieux apôtres saint Pierre et saint Paul, et tous les Saints, d'intercéder pour moi auprès de votre souverain Maître.

Que Dieu plein de miséricorde ait pitié de moi; qu'il m'accorde la rémission entière de mes péchés; afin que, persévérant désormais dans son amour, j'arrive heureusement à la vie éternelle. Ainsi soit-il.

A /Introit.

Vois l'avez dit, Seigneur : Je ne veux point la mort des pécheurs, je ne cherche point à les rendre malheureux, ni à les faire périr; je cherche plutôt à leur donner la paix, et à les délivrer de la cruelle servitude sous laquelle ils gémissent. Votre parole, Seigneur, ne nous a pas trompés; combien de bénédictions n'avez-vous pas répandues sur votre Peuple, depuis que Jésus-Christ a pris pour nous la forme d'un esclave! Il ne tient donc qu'à moi de jouir de la douce liberté de vos enfants : ah! soyez-en béni dans tous les siècles. Ainsi soit-il.

Au Kyrie.

Implorez, mon ame, avec une entière confiance, la clémence de votre Dieu ; dites hardiment et sans crainte d'être rebutée : Seigneur notre Dieu, faites-nous miséricorde; vous qui nous avez créés, ayez pitiéde l'ouvrage de vos mains; Père miséricordieux, faites grâce à vos enfants coupables.

0 Jésus! ô aimable Sauveur! Médiateur infiniment charitable, soyez touché de nos misères; pardonnez-nous nospéchés, délivreznous des ennemis de notre salut.

Vous êtes notre espérance, ô Esprit sanctificateur! Vous êtes notre lumière, notre force et notre consolation; ah! daignez nous purifier de nos iuiquilés.

Au Gloria in excelsis.

Gloire à Dieu au plus haut des Cieux, et paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté Nous vous louons, nous vous bénissons, nous vous adorons, nous vous glorifions, nous vous rendons grâce dans la vue de votre gloire infinie, Seigneur Dieu, Roi du Ciel! O Dieu Père tout-puissant! Seigneur Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, Seigneur Dieu ! Agneau de Dieu, Fils du Père! O vous qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous : vous qui effacez les péché? du monde, recevez notre humble prière : vous qui êtes assis à la droite du Père, ayez pitié de nous : car vous 6tes le seul Saint, le seul Seigneur, le seul Très Haut, ô Jésus-Christ! avec le SaintEsprit, dans la gloire de Dieu le Père. Ainsi soit-il.

O Jésus! qui n'avez point dédaigné de vous faire homme pour glorifier votre Père et nous réconcilier avec lui, que le Ciel et la Terre bénissent et adorent votre immense bonté : donnez-nous et à toute votre Eglise la bonne volonté, la paix véritable et les autres grâces qu'a annoncées au monde votre divine naissance.

Pendant les Oraisons.

Recsvez par votre bonté infinie, Seigneur, les prières que l'Eglise vous adresse pour moi et pour tous les Fidèles; permettez qu'en munissant à elle, je vous demande le pardon de mes offenses, la victoire sur mes passions et mes mauvaises habitudes, une foi vive et agissante par la charité; afin que désormais je sois plus fidèleàvos commandements et aux devoirs de mon état. Je ne mérite pas d'être exaucée, ô mon Dieu! mais je vous en supplie, par les mérites de Jésus-Christ votre Fils, qui vit et règne avec vous en l'unité du SaintEsprit, dans tous les siècles des siècles.

Ainsi soit-il.

A l'Epître et au Graduel.

O Dieu! qui nous découvrez la lumière de votre vérité par les paroles de vos Prophètes, de vos Apôtres et de vos Disciples, afin que nous puissions sortir de nos égarements, triompher de nos penchants et de nos habitudes, et marcher dans les voies de la justice;

faites-nous la grâce, et à tous ceux qui portent le nom de Cnreu«n de rejeter tout ce qui est contraire à cette auguste p..£rngative d'honorer par nos œuvres votre adoption ju„;n„ et de remplir parfaitement tous les devoirs de la profession sainte à laquelle vous avez daigné nous appeler

A l'Evangile.

Je Crois fermement, Seigneur, toutes les vérités que vous avez révélées à votre Eglise Sainte, Catholique, Apostolique et Romaine, qui me les enseigne de votre part. Je crois, Seigneur; mais aidez, soutenez la faiblesse de ma foi. J'adore votre parole, et veux en faire la règle de ma conduite, quelque difficulté que la nature puisse y trouver. Chrétienne par ma croyance, faites, ô mon Dieu! que je le sois véritablement par mes œuvres, et que je me montre digne de ce nom par un sincère amour pour vous : que l'effet de cet amour soit ^exécution de vos commandements et la pratique de vos conseils; afin qu'au grand jour de l'éternité, je puisse voir et posséder à découvert, le bien infini que vous m'apprenez à connaître et à espérer dès ce monde, sous les ombres et sous les voiles obscurs de la Foi.

Au Credo, quand il se dit.

Jb Crois en un seul Dieu le Père toutpuissant.

Qui a fait le Ciel et la Terre, toutes les choses visibles et invisibles.

« ZurückWeiter »