Histoire des Français depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 46 - Nous ne sommes que d'hier, et nous remplissons tout, vos cités, vos îles, vos forteresses, vos colonies, vos tribus, vos décuries , vos conseils , le palais , le sénat , le Forum; nous ne vous laissons que vos temples.
Seite 80 - La nation des Francs , illustre , ayant Dieu pour fondateur, forte sous les armes, ferme dans les traités de paix, profonde en conseil, noble et saine de corps, d'une blancheur et d'une beauté...
Seite 448 - ... rigueur les hérétiques, les blasphémateurs, les usuriers ; il aggrava la malheureuse condition des Juifs. « Aucun, disaitil à Joinville, si n'est grand clerc et théologien parfait, ne doit disputer aux Juifs...
Seite 89 - Huns, humble d'un côté et fier de l'autre. Ici toi-même, ô Romain, tu viens prier pour ta vie; et, quand le nord menace de quelques troubles, tu sollicites le bras d'Euric contre les hordes de la Scythie; tu demandes à la puissante Garonne de protéger le Tibre affaibli.
Seite 403 - Alors, sans demander ses pouvoir* à personne, sans prendre d'autre titre que celui de mère du roi, elle gouverna en se cachant derrière le nom de son fils, qui sembla effectivement régner. Les barons s'armèrent et refusèrent de reconnaître Louis, qu'ils appelaient bâtard et fils de l'Espagnole. Thibaud , comte de Champagne, Pierre de Dreux, duc de Bretagne ('), Hugues de Lusignan , comte de la Marche , Richard , duc d'Aquitaine , et même en secret Raymond VII de Toulouse entraient dans la...
Seite 222 - Raoul porta la guerre dans le Midi et parvint à faire reconnaître sa dignité par les comtes de Toulouse et de Rhodez, qui • se donnaient le titre de « princes des Goths et des Aquitains. » Alors il s'intitula « roi, par la grâce de Dieu, des Français, des Bourguignons, des Aquitains ; invincible, pieux et toujours auguste, pleinement roi, par la soumission volontaire tant des Aquitains que des Goths.
Seite 81 - Vive le Christ qui aime les Francs! qu'il garde leur royaume et remplisse leurs chefs de la lumière de sa grâce! qu'il protège l'armée , qu'il leur accorde des signes qui attestent leur foi...
Seite 329 - Le prémier acte de son règne avait été d'apaiser « l'orgueil et la forsennerie d'aucuns musards de la cité d'Orléans, qui, pour raison de la commune, faisoient semblant de soi rebeller et dresser contre la couronne, et il en fit détruire plusieurs de...
Seite 417 - Grandeur leur rendît la liberté ; vous nous apaiserez ainsi ; car nous regardons leur détention comme une injure, et la majesté royale perdrait de sa considération si nous pouvions nous taire dans un cas semblable Que votre prudence impériale.... ne se borne pas à alléguer votre puissance ou votre...
Seite 77 - ... d'être république , il avait pris le parti de chercher la gloire en consacrant les forces des Goths à rétablir dans son intégrité, à augmenter même la puissance du nom romain, afin qu'au moins la postérité le regardât comme le restaurateur de l'empire qu'il ne pouvait transporter. Dans cette vue, il s'abstenait de la guerre et cherchait soigneusement la paix....

Bibliografische Informationen