Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

MOIS DE JANVIER.
Séance du vendredi 8.

Le procès-verbal de la séance précédente est lu et la rédaction en est adoptée.

L'ordre du jour appelle avant tout l'élection d'un Président et celle d'un Vice-Président pour la constitution du bureau en 1869.11 est donné lecture des art. 4-7 du règlement. Le scrutin est ouvert pour l'élection d'un Président. |I1 y a 23 votants. M. Régnier, Vice-Président sortant, obtient 22 voix ; M. NauDet, 1. En conséquence, M. Régnier est proclamé Président de l'Académie pour l'année 1869.

Un second scrutin a lieu pour l'élection d'un Vice-Président. Il y a 26 votants. M. Renan obtient 22 voix, M. Wallon 2, M. Maury 1, [M. Delisle 1. M. Renan est proclamé, en conséquence, Vice-Président de l'Académie.

M. le Président sortant déclare le bureau de l'Académie constitué pour l'année 1869, et s'exprime en ces termes : « Je ne veux pas quitter le fauteuil de la présidence sans adresser de nouveau à l'Académie mes vifs et sincères remerctmente pour

ANNÉE 1869. 1

l'honneur qu'elle m'a fait en m'y appelant. Cet honneur est de beaucoup le plus grand que j'aie reçu jusqu'ici, et, quel que soit l'avenir qui m'est réservé, je n'en recevrai certainement jamais qui puisse l'égaler. J'ai fait tous mes efforts pour m'acquitter aussi bien que possible des délicates fonctions que vous m'aviez confiées, Si je ne suis pas resté trop au-dessous de oe que, voup attendiez de moi, c'est à votre bienveillance, mes chers confrères, que je le dois, et je vous en remercie sincèrement et de tout cœur. »

M. Régnier, en montant au fauteuil, propose à l'Académie de voter au digne Président qu'il est appelé à remplacer, par un honneur dont il ne sent pas moins le prix, des remercîments mérités. Ces remercîments sont unanimement votés.

Il n'y a pas de correspondance officielle.

L'Académie reprenant son ordre du jour, quatre scrutins de liste ont lieu successivement, par suite desquels sont nommés, pour l'année 1869:

1° Membres de la Commission des travaux littéraires, MM. NauDIT, Mohl, Laroulaye, Wau.cn, Egger, 58 LOSaPÉRJER, Maurt, Delisle.

2° Membres de la Commission des antiquités de la France, MM. Vitetj De Saulcy, De Longpérier, Renier, Maury, Delisle, De Lasteyrie, Hauréau.

3° Membres de la Commission de l'école française d'Athènes, MM. Brunet De Presle, Egger, Dehèque, Miller, Waddinçton,

4° Membres de la Commission chargée d'administrer les propriétés et fonds particuliers de l'Académie, délégués par elle à la Commission centrale administrative de l'Institut, MM. Garcin De Tassy et Mohl.

La parole est donnée au Secrétaire perpétuel pour la présentation des mémoires et livres adressés pour les divers concours.

I. Pqur le prix ordinaire à décerner en 1869 concernant Y Economie politique, l'administration et la législation de l'Egypte sous les Layides, deux mémoires, l'un enregistré sous, le n° \} avec cette épigraphe: « Quo minus ingenio possumi subsidio jm7« diligentiam çQmparavi, * (Ciç.

[ocr errors][ocr errors]

Pîo Quinct. 1, 4),armant 1Q cahiers, pet. in-f>; l'autre comprenant 5 cahiers in-4° (A—E) avec la devise; « J/o, ■période des Ptolémées. est ïartïère-(lormo.n de la vie nationale en Egypte,, » (Parfhey: Ptolemus, Lagi) et portant Je n° 2,

II. Pour les prix Bordin, soit prorogé, soit nouveau, rien n'est parvenu.

III. Pour le prix Fould, à décerner en 1869, deux ouvrages, l'un, imprimé, ayant pour titre : Le gémit des peuples dans les arts, par M. le duc de Valmy (Paris, 1867, in-8°), enregistré sous le n° 1; l'autre, manuscrit, intitulé : Essai sur l'histoire des arts du dessin chez différents peuples de l'antiquité avant le siècle de Périclês, formant 2 cahiers, ensemble 268 pages, in-4°, avec cette épigraphe : « Les monuments d'un peuple portent l'empreinte de sa civilisation », enregistré sous le ne 2.

IV. Pour le concours Gobert : 1° La France pontificale (Gallia christiana), etc., par M. Pisquet, suite de l'ouvrage déjà présenté comprenant, en 4 vol. in-8°, Métropole à"Avignon, Montpellier (1" partie), Métropole d'Aix (Aix, Arles, Embrun), 2 parties, Gap; — 2° Les Epopées françaises, par M. Léon Gautier, t. 3e de l'puvrage couronné par l'Académie ; — 3° Histoire du commerce et de la navigation à Bordeaux, par M. Fr. Michel, t. II et dernier de l'ouvrage qui a obtenu en 1868 le »" prix (186,8, 1 vol, in-8°).

Y, Pour le concours des Antiques de, Ja France: 1° Description de la ville d'Angers, par M. Péan de la Tuillerie (Nouvelle, édUion, par M. Célestin Port: Angers, 1868, in-12. — 2 ex.).

Livre des vassaux du comté de Champagne et de Brie (1172-1221), publié d'après le ms. unique des Archives de l'Empire, par A. Longnon (Paris, 1869,1 vol, in-8°).

3° Trois ouvrages de M. Klipffel : l.Metz, cité épiscopaleet impériale, (xe-xvie siècle), etc. Bruxelles, 1 867,1 vol. in-8° déjà présenté au concours Gobert en 1868. — II. Etude sur l'origine et les caractéres de la révolution communale dans les cités épiscopales romanes de ?Empire germanique (Strasbourg, 1868,1 vol. in-8°). T- III,& tolloque <fe Paissy, ete. Paris, s, d,; % eje,

4? Etudfi sur le domaine comgéable^ ms. pety in-4° de 66 pages, avec un pli cachet^ qui peut être ouvert.

VJ, Pour le concours de numismatique, Essai sur les monnaies de Charles I, comte de Provence,par L. Blancard, 1erfascic. 1 868, in-8°. — Les suivants s'impriment sur le manuscrit transmis par l'auteur en 1867 et qui ne pouvait être admis comme tel.

Indépendamment de ces ouvrages, trois autres sont présentés ou annoncés, dont deux pour le con ours des antiquités nationales.

M. Godefroy, sur les premiers essais de qui la Commission des antiquités de la France avait été appelée, il y a quelques années, avec l'adjonction de M. Littré, à émettre un avis, adresse aujourd'hui, pour être soumis à cette Commission, la lettre A tout entière en manuscrit (formant 5 liasses) de son Dictionnaire de Vancienne langue française.

M. le Président Clerc à Besançon écrit, en date du 29 décembre, au Secrétaire perpétuel, pour l'informer qu'il adresse au même concours, par l'entremise de M. le ministre de l'instruction publique, un mémoire ms. ayant pour titre : la Franche-Comté représentée dans ses circonscriptions territoriales depuis la chute de l'Empire romain jusqu'au xe siècle, etc. Ce manuscrit, parvenu depuis la dernière séance, forme un volume relié pet. in-f° de 288 piges avec des planches et dessins; et il est en outre accompagné d'un atlas de cartes et plans grand in-f°.

M. Georges Stephens présente, par une lettre du 23 décembre dernier, écrite de Copenhague, la deuxième et dernière partie de son ouvrage ayant pour titre : Old Northern runic monuments of Scandinavia and England. Il rappelle la 1" partie de ce livre publié et présenté en 1 867, ainsi que la lettre exposant le plan et les résultats de son travail, qu'il adressa dès lors et qu'il soumet de nouveau, aujourd'hui qu'il l'a complété, à la Commission du prix Volney.

Séance du vendredi 15.

PRÉSIDENCE DE M. REGNIER.

Le procès-verbal de la séance précédente est lu et la rédaction en est adoptée. Il est donné lecture de la correspondance officielle.

Par un message en date du 13 courant, M. le ministre de l'instruction publique accuse réception des publications suivantes de l'Académie qui lui ont été adressées : 1° T. XXV de l'Histoire littéraire de la France; — 2e Rapport sur le concours des antiquités de la France en 1868 (200 ex.) ; — 3° Rapport sur les travaux

[graphic]
« ZurückWeiter »