Dictionnaire raisonné de l'architecture franc̜aise du XIe au XVIe siècle, Band 1

Cover

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 20 - Autour de ce même trône, il y en avait vingt-quatre autres, sur lesquels étaient assis vingt-quatre vieillards vêtus de robes blanches, avec des couronnes d'or sur leurs têtes.
Seite 398 - ... traire toutes ses naves et ses « vaisseaux par devers les dunes, et bien garnir et fournir de bombardes. « d'arbalètres, d'archers et d'espringales, et de telles choses par quoi l'ost « des François ne put ni osât par là passer. » L'autre était le pont de Nieulay; « et fit le comte de Derby son cousin aller loger sur ledit pont de Nieu...
Seite 328 - L'ouvrage est ainsi monté à hauteur convenable. Cette construction, par « la variété de ses matériaux, composée de bois et de pierres formant un « parement régulier, est bonne pour le service et la défense des places, « car les pierres qui la composent empêchent les bois de brûler, et les « arbres, ayant environ quarante pieds de long, liés entre eux dans l'épais...
Seite 503 - ... pas les mêmes avantages du côté de la naissance, que nous ne perdrons jamais le souvenir de la généreuse émulation avec laquelle nous les avons vus combattre et vaincre nos ennemis ; nous leur avons déjà donné des témoignages authentiques de notre satisfaction par les grades, les honneurs et les autres récompenses que nous leur avons accordés, mais nous avons considéré que ces grâces, personnelles à ceux qui les ont obtenues, s'éteindront un jour avec eux, et rien ne nous a paru...
Seite 108 - ... siècles, n'ait eu sur les arts comme sur les lettres et la politique une immense influence. Il n'est pas douteux que Cluny n'ait fourni à l'Europe occidentale des architectes comme elle fournissait des clercs réformateurs, des professeurs pour les écoles, des peintres, des savants, des médecins, des ambassadeurs, des évêques, des souverains et des papes; car rayez Cluny du xie siècle, et l'on ne trouve plus guère que ténèbres, ignorance grossière, abus monstrueux.
Seite 255 - Mais une des grandes gloires des ordres religieux, gloire trop oubliée par des siècles ingrats, ç'a été le défrichement des terres, la réhabilitation de l'agriculture, abandonnée depuis la conquête des barbares aux mains de colons ou de serfs avilis. Aucune voix ne s'éleva à la fin du siècle dernier pour dire que ces vastes et riches propriétés possédées par les moines avaient été des déserts arides, des forêts sauvages, ou des marais insalubres qu'ils avaient su fertiliser.
Seite 383 - France furent incendiées et pillées, « arses et robées, » comme dit Froissart, on remplaça presque partout les hourds de charpente par des bretèches ' continues de pierre, qui présentaient tous les avantages des hourds, en ce qu'elles battaient le pied des murailles, sans en avoir les inconvénients; ces nouveaux couronnements ne pouvaient être incendiés et résistaient mieux aux projectiles lancés par les engins ; ils étaient fixes et ne se posaient pas seulement en temps de guerre comme...
Seite 314 - ... là ils prêtaient, sur les choses saintes, le serment de se soutenir les uns les autres, de ne point permettre que qui que ce fût fit tort à l'un d'entre eux ou le traitât désormais en serf. C'était ce serment, ou cette conjuration, comme s'expriment les anciens documents , qui donnait naissance à la commune.
Seite 314 - Les habitants des villes que ce mouvement politique avait gagnées se réunissaient dans la grande église ou sur la place du marché, et là ils prêtaient, sur les choses saintes, le serment de se soutenir les uns les autres, de ne point permettre que qui que ce fût fît tort à l'un d'entre eux ou le traitât désormais en serf.
Seite 413 - Telle était la force des traditions féodales qu'on ne pouvait rompre brusquement avec elles, et qu'on les continuait encore, malgré l'expérience des inconvénients attachés à la fortification du moyen âge en face de l'artillerie à feu. C'est ainsi qu'on voit longtemps encore et jusque pendant le xvie siècle les mâchicoulis employés concurremment avec les batteries couvertes, bien que les mâchicoulis ne fussent plus qu'une défense nulle devant du canon. Aussi de Charles VIII à François...

Bibliografische Informationen