Nouveaux mémoires de l'Académie royale des sciences et belles-lettres. [Formerly Histoire]. Avec l'histoire

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 35 - Auteurs de ne point fe nommer , mais de mettre fimplement une Devife , à laquelle ils joindront un Billet cacheté , qui contiendra avec la Devife, leur nom & leur demeure. Le Jugement de l'Académie fera déclaré dans l'Aflemblée publique du 31.
Seite 626 - ... le citoyen ne peut être parfaitement libre que l'esclave ne soit extrêmement esclave. Telle était la position de Sparte. Pour vous, peuples modernes, vous n'avez point d'esclaves, mais vous l'êtes; vous payez leur liberté de la vôtre.
Seite 28 - Elle a éloigné de sa pensée toute vengeance ; et laissant à des hommes privés la honte d'exercer leur haine dès qu'ils le peuvent, elle a pardonné comme les Dieux, avec un plein pouvoir de punir. Elle a réprimé les esprits rebelles, moins parce qu'ils résistaient à ses volontés, que parce qu'ils fesaient obstacle au bien qu'elle voulait faire.
Seite 34 - Le prix qui confifte en une Médaille d'or du poids de cinquante ducats , fera donné à celui qui , au jugement de l'Académie , aura le mieux réuflî.
Seite 509 - La religion nous ordonne de croire que, Dieu lui-même ayant tiré les hommes de l'état de nature immédiatement après la création, ils sont inégaux parce qu'il a voulu qu'ils le fussent...
Seite 494 - ... n'a que le fien propre, & que l'homme n'en ayant peut-être aucun qui lui appartienne , fe les approprie tous , fe nourrit également de la plupart des alimens divers...
Seite 28 - ... fa magnificence à l'égard des dieux , a été le fruit de fa piété , & non le tribut de fes remords. Au lieu d'autorifer l'animofité , la vexation , la perfécution , par les confeils d'une piété...
Seite 561 - La loi ne commande à personne ou commande à tous. Devant la loi ainsi que devant Dieu tous sont égaux. Le châtiment particulier ne venge que l'infraction de la loi; mais le châtiment du souverain en venge le mépris.
Seite 487 - Mais quand il serait vrai qu'elle a mis plus de mal que de bien dans le total de la vie humaine, je ne vois pas encore en quoi cela pourrait la compromettre. On le soutiendrait avec quelque fondement, si le terme de notre vie était le terme de noire existence.
Seite 33 - La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent ; et , si un citoyen pouvoit faire ce qu'elles défendent , il n'auroit plus de liberté , parce' que les autres auroient tout de même ce pouvoir.

Bibliografische Informationen