Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher
" J'ai passé les premiers à peine. Au banquet de la vie à peine commencé Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson, Et, comme le soleil, de saison en saison,... "
Leçons française de littérature et de morale - Seite 166
von François Noel - 1835
Vollansicht - Über dieses Buch

Recueil de poésies pour les jeunes filles, par mme de Witt

Henriette de Witt - 1873
...commencé, Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson Et comme le soleil,...ma tige, et l'honneur du jardin, Je n'ai vu luire encore que les feux du matin : Je veux achever ma journée. O mort! tu peux attendre : éloigne, éloigne-toi;...
Vollansicht - Über dieses Buch

Allgemeine Geschichte der Literatur: Ein Handbuch in zwei Bänden

Johannes Scherr - 1873 - 4 Seiten
...Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe, en mes mains encor pleine. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson, Et comme le soleil, de saison en saison, Je veux achever mon année. Sie Sîeuolution enbigte, пофЬет fie in franjofifc^er 3ïîaf;lofigfeit ifyrc 8ered)tigung Ьшгф...
Vollansicht - Über dieses Buch

La Thiérache: bulletin de la Société archéologique de Vervins ..., Bände 19-21

1900
...strophes. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson Et comme le soleil, de maison en maison Je veux achever mon année Brillante sur ma tige et l'honneur du jardin Je n'ai vu luire encore que les feux du matin Je veux achever ma journée. O mort ! tu peux attendre ; éloigne, éloigne...
Vollansicht - Über dieses Buch

Manual of French Poetry: With Historical Introduction, and Biographical ...

Albert Harrison Mixer - 1874 - 501 Seiten
...Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine. " Je ne suis qu'au printemps : je veux voir la moisson ; Et, comme le...jardin, Je n'ai vu luire encor que les feux du matin : " 0 mort ! tu peux attendre ; éloigne, éloigne-toi ! Va consoler les cœurs que la honte, l'effroi,...
Vollansicht - Über dieses Buch

Celebrities of the Past and Present: Chiefly Adapted from Sainte-Beuve

Malcolm MacEuen - 1874 - 240 Seiten
...commence', Un instant seulement mes levres ont presse' La coupe en mes mains encore pleine. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson, Et, comme le soleil, de saison en saison, Je veux achever mon ann6e. Brillante sur ma tige, et 1'honneur du jardin, Je n'ai vu luire encore que les feux du matin...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les Poetes français, Recueil de poésies françaises

Emil Pfundheller - 1875
...commencé, Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson; Et comme le soleil,...que les feux du matin, Je veux achever ma journée. O mort! tu peux attendre; éloigne, éloigne-toi; Va consoler les coeurs que la honte, l'effroi, Le...
Vollansicht - Über dieses Buch

Méthode de composition et de style; ou, Principes de l'art d'écrire en ...

Théodore-Henri Barrau - 1875 - 344 Seiten
...instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe, en mes mains encore pleine. < Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson; Et comme le soleil,...année. Brillante sur ma tige et l'honneur du jardin, le Chine et le Roseau. prison, j'en sors en espérance. > 1- Métaphore : allusion & la fable et, quoique...
Vollansicht - Über dieses Buch

A Book of French Poetry from A.D. 1550 to the Present Time: Selected by ...

James Parton - 1877 - 515 Seiten
...Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine. "Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson ; Et comme le soleil,...du jardin, Je n'ai vu luire encor que les feux du 56 67 "O mort ! tu peux attendre ; éloigne, éloigne-toi ; Vaconsolerlescoeursque la honte, l'effroi,...
Vollansicht - Über dieses Buch

A History of French Literature, Band 1

Charles Henry Conrad Wright - 1912 - 964 Seiten
...commence, Un instant seulement mes levres ont presse La coupe en mes mains encore pleine. Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson; Et comme le soleil, de saison en saison, Je veux achever mon annee. Brillante sur ma tige et 1'honneur du jardin, Je n'ai vu luire encor que les feux du matin,...
Vollansicht - Über dieses Buch

Traité pratique de prononciation française

Maurice Grammont - 1914 - 231 Seiten
...Un instant seulement mes lèvres ont pressé La coupe en mes mains encor pleine. « Je ne suis qu'au printemps, je veux voir la moisson ; Et comme le soleil,...du jardin, Je n'ai vu luire encor que les feux du malin, Je veux achever ma journée. « 0 mortt tu peux attendre; éloigne, éloigne-toi; Va consoler...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. PDF herunterladen