Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher
" Ah! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. "
Œuvres de Moliere: avec des remarques grammaticales, des avertissemens et ... - Seite 279
von Molière - 1788
Vollansicht - Über dieses Buch

Annuaire historique du Département de l'Yonne: recueil de documents ..., Band 45

Yonne (France) - 1881
...d'intolérance. L'hypocrisie sous le masque de la sainteté, quoi de plus monstrueux ! Ah! si vous saviez comme j'en fis rencontre, Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Œuvres: avec des notes de tous les commentateurs. Tom. I., II.

Molière - 1882
...soucierais autant que de cela. CLÉANTE. Les sentiments humains , mon frère , que voilà ! ORGON. Ah! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait , d'un air doux , Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait...
Vollansicht - Über dieses Buch

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Band 1

Jacques Demogeot - 1884
...soucierais autant que de cela. CLÉANTE. Les sentiments humains, mon frère, que voilà! ORGON. Ha! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Le Cid-Horace, Band 1

Pierre Corneille - 1885 - 189 Seiten
...autant que de cela. . .. CLEANTE. . Les sentimens humains, mon frère, que voilà ! ORGON. ' .'f Ah ! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pour lui l'amitié que je montre. .. Chaque jour à l'église, il venoit, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. 15 attiroit les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Calendar of Dalhousie College and University

Dalhousie University - 1887
...eloquence. (Additional for First Class.) Traduisez : — Molière : Le Tartufe. Organ. — Ah ! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Band 1

Jacques Demogeot - 1889 - 562 Seiten
...soucierais autant que de cela. CLÉANTE. Les sentiments humains, mon frère, que voilà! ORGON. Ha! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Le tartuffe: comédie

Molière - 1893 - 132 Seiten
...soucierais autant que de cela. CLÉANTE. Les sentiments humains, mon frère, que voilà! 280 ORGON. Ha! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres complètes de Molière, Band 6

Molière - 1893
...Quu je m'en soucierais autant que de cela. CLÉARTE Les sentiments humains, mon frére, que voilà ! Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. II attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Le Tartuffe, ou, l'Imposteur: comédie, 1664-1669

Molière - 1894 - 172 Seiten
...soucîrois autant que de cela. \ CLÉANTE. Les sentiments humains, mon frère, que voilà ! ORGON. Ha ! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venoit, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attiroit les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Manuel de littérature française

Carl Ploetz - 1894 - 784 Seiten
...soucierais autant que de cela.* CLÉANTE. Les sentiments humains, mon frère, que voilà! OROON. Ah! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre. Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église, il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. PDF herunterladen