Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher
" Ah! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. "
Œuvres de Moliere: avec des remarques grammaticales, des avertissemens et ... - Seite 279
von Molière - 1788
Vollansicht - Über dieses Buch

En lisant Molière: l'homme et son temps, l'écrivain et son œuvre

Émile Faguet - 1914 - 318 Seiten
...qui le voit partir, s'apaise et ne souffle pas... » Ceci est littéralement de Molière : Ah ! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attirait les...
Vollansicht - Über dieses Buch

Le Tartuffe: ou, L'imposteur, comédie

Molière - 1918 - 172 Seiten
...soucierois autant que de cela. CLÊANTE Les sentiments humains, mon frère, que voilà! 280 ORGON Ha! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venoit, d'un air doux, Tout vis-â-vis de moi se mettre à deux genoux. 11 attiroit les...
Vollansicht - Über dieses Buch

"Appelle-moi Pierrot"

Jo Ann Marie Recker - 1986 - 128 Seiten
...thé universal as with this comic portrait from Molière's Tartuffe (Act I, Scène v): -Orgon: Ha! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre, Chaque jour à l'église il venoit, d'un air doux, Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. Il attiroit les...
Eingeschränkte Leseprobe - Über dieses Buch

Œuvres, avec des remarques grammaticales [&c.] par m. Bret, Band 4

Molière - 1788
...foucierois autant que de cela. CL É ANT E. Les fentimens humains , mon frère , que voilà ! ORG o N. Ahl fi vous aviez vu comme j'en fis rencontre, Vous auriez...Chaque jour à l'églife, il venoit, d'un air doux, Tour vis-à-vis de moi fe mettre à deux genoux. Il attiroit les yeux de l'aflemblée entière , Par...
Vollansicht - Über dieses Buch

Ce Que Disent Les Livres

...étant, bien entendus par le spectateur, des traits d'hypocrisie, d'imposture ou d'ostentation : Ah ! si vous aviez vu comme j'en fis rencontre ! Vous auriez...pris pour lui l'amitié que je montre. Chaque jour à l'église il venait, d'un air doux, 10 Tout vis-à-vis de moi... Il avait avisé sa dupe et il commençait...
Eingeschränkte Leseprobe - Über dieses Buch

Le Tartuffe, ou L'imposteur. Amphitrion. L'avare. George Dandin, ou Le mari ...

Molière - 1741
...CLEANTE. ORGON. Ah ! Si vous aviez vû comme j'en fis rencontre, Vous auriez pris pour lui l'amitiè que je montre. Chaque jour, à l'églife il venoit , d'un air doux , Tout vis à-vis de moi , fe mettre à deux genoux. Il attiroit les yeux de l'aflemblée entiére , Par l'ardeur...
Vollansicht - Über dieses Buch

Mémoires de l'Académie des sciences, des lettres et des arts d ..., Bände 35-36

Académie des sciences, des lettres et des arts d'Amiens - 1889
...être naïf, comme Orgon, pour n'y pas reconnaître un masque: « Ha ! si voua aviez vu comme j'en lis rencontre, « Vous auriez pris pour lui l'amitié que je montre. « Chaque jour a l'église, il venait d'un air doux, <t Tout vis-à-vis de moi se mettre à deux genoux. « II attirait...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. PDF herunterladen