Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher 11 - 20 von 79 in Je n'ai pas voulu récriminer; mais j'ai vu hier la séance des Jacobins; j'ai frémi...
" Je n'ai pas voulu récriminer; mais j'ai vu hier la séance des Jacobins; j'ai frémi pour la Patrie; j'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwell et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein si la Convention nationale n'avait pas le courage... "
Collection des mémoires relatifs à la révolution française ... - Seite 425
herausgegeben von - 1828
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire de la Révolution française: depuis 1789 jusqu'en 1814

François-Auguste-Alexis-Marie Mignet - 1824
...Jaco« bins , j'ai frémi pour la patrie ! J'ai vu se former « l'armée du nouveau Cromwell , et je me suis « armé d'un poignard pour lui percer le sein , « si la convention nationale n'avait pas la force « de le décréter d'accusation! » II sort son poignard , l'agite devant la convention indignée,...
Vollansicht - Über dieses Buch

La France sous le règne de la Convention

Félix Conny de la Fay - 1824 - 511 Seiten
...trahissoit mon attente et celle de » tous les Français, le tyran ne jouiroit pas de » son triomphe ; je me suis armé d'un poignard » pour lui percer le sein , si la Convention n'a » pas le courage de le décréter à l'instant d'ac» cusatiou. » , A ces mots , Tallien fait...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire de la Révolution française, Band 5

Adolphe Thiers, Firmin-Didot (Firma) - 1834
...jacobins , j'ai vu se former l'armée • du nouveau Cronrwell , j'ai frémi pour la tpatrie, et je me suis armé d'un poignard 'pour lui percer le sein , si la Convention •n'avait pas le courage de le décréter d'acxcusation. » — En achevant ces mots, Tal lien montre...
Vollansicht - Über dieses Buch

Le 9 thermidor: ou, La mort de Robespierre, drame historique non représenté ...

Henri Bonnias - 1831 - 127 Seiten
...C'était pour toi que tu tremblais. TALLIEN. J'ai vu se former l'armée du nouveau Crornwell, . et je me suis armé d'un poignard pour lui perce-r le sein,...n'avait pas le courage de le décréter d'accusation ! FLUSIEUBS VOIX. Bravo ! bravo ! SAINT JUST , à Bobespierre. Quel misérable lâche ! TALLIEN. .L'homme...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire pittoresque de la Convention nationale et de ses principaux ..., Band 4

Etienne-Léon de La Mothe-Langon - 1833
...séance des jacobins ; j'ai frémi pour la patrie ; j'ai vu se former l'armée du nouveau Cromwel , et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein...n'avait pas le courage de le décréter d'accusation » Tallien, en prononçant ces derniers mots, agite un poignard qu'il cachait sous son habit, ce geste...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire de la révolution française, Band 4

Adolphe Thiers - 1834
...jacobins, j'ai vu se » former l'armée du nouveau Cromwell , j'ai frémi pour » la patrie, et je me suis armé d'un poignard pour lui » percer le sein , si la convention n'avait pas le courage » de le décréter d'accusation. » En achevant ces mots , Tallien montre son...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire complète de la révolution française, Band 5

Pierre-François Tissot - 1835
...Jacobins ; j'en ai frémi pour la patrie ! J'ai vu se former l'armée du nouveau Cronvwell , et je me suis armé d'un poignard pour lui percer le sein...n'avait pas le courage de le décréter d'accusation! » En disant ces mots , Tallien agitait avec furie un poignard qu'il avait sorti de son sein : « Quoi...
Vollansicht - Über dieses Buch

Douze journées de la Révolution: poëmes

Auguste Marseille Barthélemy - 1835 - 396 Seiten
...des Jacobins , j'ai frémi pour la patrie ; j'ai vu se for« mer l'armée du nouveau Cromwcll , et je me suis armé d'un « poignard pour lui percer le sein , si la Convention n'a pas le « courage de le décréter d'accusation. » Il termine en demandant la permanence des séances...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire parlementaire de la Révolution française ou Journal des assemblées ...

Philippe-Joseph-Benjamin Buchez, Pierre-Célestin Roux-Lavergne - 1837
...Convention nationa'e n'uvait pas le courage de le décréter d'accusaiion. (Vifs applaudissemens.) ' > Nous, républicains, accusons-le avec la loyauté...présence du peuple français. Il est bon d'éclairer les c toyens, et ceux qui fréquentent les tribunes des Jacobins ne sont pas plus attaches à Robespierre...
Vollansicht - Über dieses Buch

Oeuvres de Barthélemy et Méry

Barthélemy, Joseph Méry - 1838 - 883 Seiten
...des Jacobins, j'ai frémi pour la patrie; « j'ai vu se former l'armée du nouveau Cronrwell , et je me suis « armé d'un poignard pour lui percer le sein , si la Convention « n'a pas le courage de le décréter d'accusation. » II termine en demandant la permanence des séances...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. EPUB herunterladen
  5. PDF herunterladen